mercredi 30 décembre 2009

Ce qui percoit

Il y a le corps-sensation, toujours changeant.
Il y a le mental-pensées, toujours fluctuant.
Il y a le monde, impermanent.

Le corps est percu comme sensation
le mental comme pensées
le monde comme perception.

Nous somme cela qui percoit,
Conscience.

mercredi 23 décembre 2009

L'iréalité de la personne que nous croyons etre

Comme a la fenètre d'un train lancé a grande vitesse, notre paysage interieur défile sans cesse.
Sensations, pensées, perceptions diverses vont et viennent, disparaissent, renaissent...
Mais qui est le spectateur attentif de ce défilé incessant?
"Moi bien sure", serrions nous tenté de répondre, croyant ainsi faire preuve de bon sens.
Ok, mais alors: qui est ce moi? Ou est il? Qu'est il?
Pouvez vous le trouver, le décrire, le saisir, le désigner??
S'il vous plais, cherchez le sérieusement!
...........
Au final qu'avez vous trouvé?
Toujours plus de pensées, de sensations, de perceptions, qui apparaissent....
A personne.....Ce que vous etes....
Silence.

Personne
le silence immobile
et puis a nouveau
le mouvement

mardi 22 décembre 2009

L'enseignement de Francis Lucille

En ce moi de Décembre a Paris la neige tombe. Elle voltige au carreau et se pose doucement sur les pelouses déja glacées du parc.
Le maitre s'assied simplement, et dans un silence tranquille, la Présence rayonne.
Cette Présence est notre nature réelle, ce qui lit ces mots maintenant. En elle, tout est contenu. Elle est l'origine et la fin de tout, tout procède d'elle et se résorbe en elle. Elle est tout.
Cela pourrait sembler théorique, mais en la présence de l'éveillé, du maitre, cela devient tout a fait réel, évident, presque palpable.
Et nous sommes Cela......
Plus tard, de ce silence, surgiront des questions et des réponses, mais toujours en arrière plan, résonne la Présence, mystérieuse et pourtant si proche, si simple.

Ouverture a la méditation

Ce début d'apres midi, une lumiere tres douce envahit la petite chambre.
Un rayon de soleil plus audacieux joue sur le carrelage.
Tout est calme. Au dehor le lent ronronement d'un avion qui s'estompe au loin ne fait que souligner encore plus le silence.
Nous sommes dans une totale disponibilité, une ouverture sans intention, l'esprt vacant, paisible.
Tout a coup, cette silencieuse immobilité semble se densifier, les limites, les différences, exterieur, interieur, s'estompent.
Il n'y a plus que ce silence vibrant qui inclu et pénetre toutes choses.
Sans personne
Ecouter
Le silence.

Une grande paix recouvre tout, et il faut faire un effort pour retourner s'adonner a quelque activité.

mercredi 9 décembre 2009

L'essence de la plénitude

Le corps et le mental apparaissent librement dans la conscience,mais il n'y a personne a qui ils apparaissent...Juste un grand vide, incluant toutes choses.
Ce grand vide, loin d'etre un néant stéril est l'essence de la plénitude et de la complétude que nous recherchons tous!

jeudi 3 décembre 2009

Haiku d'automne

Parmi nuages et brumes
disparaitre
comme les montagnes



Nuages et brumes
lentement
s'accorder au paysage

mercredi 2 décembre 2009

La grande paix incluant toutes choses

Chères ami(e)s
Doucement l'automne transforme et embellit nos paysages,les parant de toute une palette de couleurs, pourpre, carmin, rouge orangé, jaune rouille, autant de nuances qui se transforment d'un jour a l'autre.
Dans les montagnes silencieuses, tout devient tranquille.
Cette tranquillité paisible apparait en échos de notre propre tanquillité.
Elle est la paix de notre esprit profond, a jamais libre des troubles agitant la surface.
S'il vous plait, contemplez l'arbre rougeoyant, humez le parfum un peu humide de la terre,ressentez, écoutez...Voyez comment dans cette écoute, une autre dimension apparait. La dimension du silence, de la présence qui se dilatte, accueillant toutes choses.
Fermez les yeux un moment, observez comment la grande nature résonne en vous, comment les sensations du corps se déploient, comment surgissent quelques pensées.
Nottez comment dans ce silence, tout apparait en vous.
Ecouttez vibrer le silence.....
Tout est la et se déploie harmonieusement dans la meme douce et tranquille présence;
ET VOUS ETES CELA....
Ouvrez les yeux, repartant vers vos activités, laissez résonner encore longuement le parfum de la présence silencieuse et tranquile;
CE QUE VOUS ETES.....

Chroniques d'un ermitage en Luberon

Lorsque sans effort, sans intention, on laisse toute chose librement apparaitre et se déployer dans le silence; la grande paix apparait.............
Reflet de la conscience, ce que nous sommes.