vendredi 18 juin 2010

Question : submergée par les pensées

Question:
Vous parlez de Conscience, de Présence, de tranquilité; mais moi je suis surtout submergée par mes pensées, comment en sortir?
Merci. Martine


Réponse:
Bonjour Martine
Vous dites etre submergée par "vos" pensées et vouloir "vous" en sortir.
Cela est tout a fait impossible, car ce "vous" est lui meme une pensée.
Voyez simplement que ces fameuses pensées sont percues. Aussi nombreuses soient elles
elles apparaissent dans un espace, et cet espace qui les accueille est tranquilité, Présence,Conscience.
Ne vous focalisez plus sur les pensées, soyez cet espace, cette Présence.
Soyez la Conscience en laquelle elles apparaissent et laissez les pensées libres de s'y penser toutes seules.
Elles ne vous dérangeront plus longtemps.
Remarque:
Le "vous" qui souhaitait se débarasser de ses pensées n'était tout simplement pas le vrai "vous" , mais lui meme une pensée.
Une fois que vous vous connaissez non plus comme penseur mais comme Conscience incluant toutes choses, les pensées sont alors vus comme l'activité meme de la Conscience, et cessent alors d'etre un probleme.
Cordialement.

mardi 15 juin 2010

Le promeneur

En ce début d'été, il est tellement agréable de se promener dans les collines apres la pluie.
Quelques gouttes encore crépitent sur les feuilles, la terre embaume de parfums, doucs,suaves,poivrés parfois. Les oiseaux gazouillent a coeur joie et au loin on entend le coucou.
Marchant doucement sur un sentier, il est bon de voir ce qui est.
Tout cela apparait en nous, a la Concience que nous sommes.
Nous ne sommes pas propriétaires de cette Concience. Elle est nous.
La personne que parfois nous croyons etre, le corps, les pensées, tout cela apparait en elle, temporairement hébergé en son sein.
Le chant du coucou dans le bois, tantot s'éloigne, tantot se rapproche.
Lui aussi pointe la Conscience en laquelle il apparait de facon si charmante et si douce.

mercredi 9 juin 2010

Réaliser l'essence

Ne vous laissez pas embrouiller par des explications compliquées.
Réalisez l'essence.
Cette essence est simplicité.
Peut etre au début heurte t elle vos croyances et vos préjugés, mais elle est fondamentalement simple.
Le mental complexe ne peut jamais totalement l'accepter, mais le coeur, dans son intimité la plus secrète la reconnait.
Au premier degré, voyez que toutes choses, les arbres, la table, mais aussi ce corps, vos pensées....Sont percus. Ce sont des objets de perception.
Vous ne pouvez , bien sure, etre un de ces objets,puisque vous le percevez.
Vous etes Cela qui percoit; Conscience.
Une fois cela vraiment compris, vous pourrez cesser de chercher a vous trouver ou a vous réaliser parmi les objets.
Ainsi , naturellement, notre intéret s'oriente vers ce que nous sommes; Conscience.
Mais qu'est ce que cette Conscience dont on parle tout le temps ici sans jamais pouvoir s'en saisir?
Ce n'est pas un objet, c'est le sujet de toutes choses.
Insaisissable, mais plus proche de vous que votre respiration.
Elle est comme vos yeux.
Vos yeux, (dans cet exemple)sont ce qui voit, toujours présents dans l'acte de vision mais ne pouvant se voir eux meme.

Chères lecteurs et lectrices.
La Conscience est ce en quoi en ce moment meme ces mots apparaissent.
Elle est ce en quoi l'écran de votre ordinateur apparait, ce en quoi les pensées apparaissent et sont percues, ce en quoi apparaissent votre corps, le monde, et tous les objets possibles.
Vous etes Cela, tout est en Cela.

jeudi 3 juin 2010

Haiku

Sur un ancien chemin
la lumiere de l'aube
solitude


Marcher
sur ce sentier
rien d'autre


Laissez toute chose
apparaitre librement
dans la conscience


Soir de printemps
la cloche du temple
résonne longuement


Vieux pot a encens
les volutes bleues
dans le silence


Le vieux buddha
un parfum d'encens
tranquillité


Crépuscule
marcher doucement
ne pas déranger le silence


La pleine lune
sur un arbre
c'est posée


...