samedi 25 février 2012

La mort si banale, hommage a M .

Une personne proche est décédée.
Appellé en urgence, rentrant dans le grand appartement, étrangement silencieux, surchargé de souvenirs, il a été facile de retracer ses derniers moments.

En fin de matinée, apres avoir trainée un peu au lit, elle s'est levée.
Début d'une nouvelle journée, sans histoire, que rien sans doute ne viendrait différencier d'hier, un peu trop vide.
Puis rituel du petit déjeuner, toujours le meme, dans une grande tasse, a la table de la cuisine, seule.
L'idée d'aller relever le courrier apparait.
Elle prend ses clefs, laisse le thé fumant sur place, il serra encore chaud quand elle remontera dans quelques minutes, et ce serra agréable de siroter le breuvage parfumé en lisant son courrier.
Elle laisse la porte se refermer derriere elle, la lumiere allumée.
Elle descend quelques marches, un étage, jusqu'aux boites aux lettres.
Et la; perte d'équillibre, glissade, chute.
Le crane heurte les marches, durement.....Perte de connaissance.

Elle ne remontera jamais plus a l'appartement.
Le thé refroidit, une journée comme toutes les autres continue, dans l'indifférence générale.
La mort est passée, si simple, si banale, on l'oublierait presque.
Mais le thé reste la, un léger dépot c'est formé sur les bords de la tasse de porcelaine blanche, rien ne bouge, il ne c'est pas passé grand chose, mais rien ne serra plus comme avant.
Le temps implacable poursuit sa route.
Dans le grand appartement vide il semble pourtant étrangement suspendu.
Les ancètres au mur, enfermés dans leurs tableaux, nous regardent d'un air sévere, comme si on dérangeait le silence d'ou ils viennent et ou tout retourne sans cesse.

mardi 21 février 2012

Conscient de la Conscience .

Question:
Comment rester consciente d'etre Conscience; et ce meme dans tous les aspects de la vie quotidienne?

Réponse :
Il y a dans la réponse a cette question deux aspects.

Le premier, c'est que c'est simplement impossible.
C'est comme si vs me demandiez: comment bécher avec un rateau, ou faire rentrer un objet carré dans un trou rond; ou plus spécifiquement, comment une petite partie, peut elle connaitre la totalité?
Comment un petit moi, la personne, pourrait il se saisir du tout, la Conscience?

Le deuxieme aspect de la réponse, est que c'est parfaitement inutile.
Une fois compris que la personne, corps-mental, ne pourra jamais par elle meme se saisir de Cela, alors toutes les tentatives pour le faire peuvent nous quitter.
Plus besoin de chercher a etre conscient ni de maintenir quoi que ce soit.
Lorsque la personne cesse d'essayer de la trouver, c'est la Conscience qui nous trouve.
Il suffit de se détendre, sans effort et sans intention, considérer cette belle personne corps-mental, comme un ami, mais sans plus.
Vous le dites vous meme, lorsque nous agissons dans la vie quotidienne, quand nous mangeons, il ya conscience de manger; quand nous nous lavons, il ya conscience de se laver....
Cette Conscience de... est "LA" Conscience; et ca suffit.
Si vous regardez bien, vous verrez qu'il n'y a personne pour en etre conscient.

La Conscience se connait elle meme, par elle meme, sans intermédiaire.

Autement dit, il n'y a que Conscience, et tout apparait en elle, comme sensations, pensées, ou perceptions, y compris la tentative, inutile, d'etre consciente de ce qui l'est déja sans vous .

Alors, si Cela est réalisé, les objets, au lieu de parraitre etre des obstacles, deviennent des aides, car ils pointent tous vers la Conscience que vous etes. (sans qu'il n'y ai personne pour s'en saisir, la voir , ou en etre conscient).
C'est la célébration.

jeudi 16 février 2012

Méditation et non-dualité : l' amour qui guérit.

Asseyez vous simplement, sans recherche.
Laissez librement la possibilité a tout ce qui souhaite se manifester en vous, d'apparaitre.
Voyez simplement ce qui est. Cette chère personnalité, avec ses caractéristiques, parfois terribles.
Vous pouvez etre meme la pire des personnes; un boureau, un sadique, un pervers; peut etre portez vous cela en vous.
Vous pouvez aussi peut etre porter en vous les pires souffrances; du chagrin, une infinie tristesse, des peurs sans fin....
Bien sure, vous pouvez aussi découvrir toutes sortes de bonnes choses; mais il est plus facile de constater combien nous sommes merveilleux, que de voir notre misère.

Alors simplement, voyez tout cela apparaitre et se déployer.
Ne refusez rien, ne fuyez pas.
Observez comment cela est simplement accueilli, sans jugement; et s'il y a jugement, voyez qu'il est aussi accueilli.
Laissez tout cela se montrer a vous, sans commentaire.
Vous etes tout cela, mais il y a aussi cet espace, qui voit et qui écoute, en lequel tout est simplement accepté.
Meme le pire, lorsqu'il apparait dans cet espace, ne le dérange pas.
Tout cela pourra peut etre vous parler ou vous laisser indifférent.
Simplement, voyez que cet espace d'accueil pour tout ce qui veut se déployer en lui, est un espace d'amour, d'accueil inconditionel.
Lorsque vous le reconnaissez, un soupir apparait, une paix.
Laissez faire, doucement, restez la, en lui.
Laissez toutes choses se poser, se relacher, etre juste la.
Vous meme , etes supporté , accueilli, appaisé, dans cette Présence.

Cet espace d'amour, qui en fait n'a jamais été séparé de nous, n'est il pas l'essence de toute guérison?

dimanche 12 février 2012

Faire face a la mort ou a la souffrance d'un proche.

Question :
Comment faire face a la mort ou a la souffrance d'un proche?
Comment trouver les mots pour réconforter?

Réponse:
Nous l'oublions souvent, mais la vie est terrible.
Chaque jour, de multiples et insupportables souffrances ravagent le monde.
Chaque jour des enfants meurent, chaque jour il ya des catastrophes, des guerres et toutes sortes d'atrocités.
La mort n'est jamais loin, mais nous préférons l'oublier et regarder ailleurs .
Lorsqu'elle nous touche, nous meme , ou a travers nos proches, elle est l'invitation a voir que ce monde si séduisant n'est que terriblement incertain et éphémere.
Que dire a quelqu'un touché de plein fouet par le malheur?
Ne portons nous pas en nous toutes les souffrances possibles?
L'invitation, je crois, est d'habiter sciemment ce "monde au dela du monde", car le vrai repos, la vraie consolation, ne sont pas dans les objets.
Cela suppose, d'instant en instant, de laisser toutes choses naitre et mourir en nous.
L'invitation est bien de découvrir la joie tranquille ou la paix heureuse qui ne dépendent de rien et sont le parfum de "ce qui ni ne nait, ni ne meurt".
Parfois ce sont les souffrances qui viennent nous le rappeler.

Alors, lorsque nous habitons cette tranquillité, peut etre saurrons nous naturellement trouver les mots, les gestes, les silences, appropriés envers ceux qui souffrent a nos cotés.
Mais ce n'est jamais une question de recette.

mardi 7 février 2012

Méditation et non-dualité: rencontre en Provence dans le Luberon : les 18 et 19 Février 2012 .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Concience.


Rencontre en Provence dans le Luberon, vers Apt.
Samedi 18 et dimanche 19 Février 2012.


La rencontre débute le samedi de 19h a 21h30.
Le dimanche de 10h jusqu'en fin d'apres midi.

Pas d'hébergement sur place,mais nombreuses chambres d'hotes pas loin (nous consulter)
Il est aussi possible de ne venir que le dimanche.

Au programme: méditation, entretiens, approche corporelle.

Renseignements inscriptions:
écrire: lemoinegojo@gmail.com

A noter aussi :
Une autre rencontre aurra lieu les samedi et dimanche 17 et 18 mars 2012

Groupe "non-dualité" sur Apt(84):
tous les mercredi soirs a 19h : méditation,entretien.
Avec le moine Gojo .

A bientot.

mercredi 1 février 2012

Méditation et non-dualité , le parfum.

Laissez tout le champs du connu, c'est a dire du percu, apparaitre librement en vous.
N'exercez aucune censure, aucun controle.
Ce qui est ainsi percu, est laissé libre de l'etre, mais nous ne nous y arrétons pas.

L'intention éventuelle de controler, de maitriser, que ce soit pour ajourner ou prolonger ce qui apparait; étant elle meme l'expression du percu, cherchant ainsi a se maintenir d'une facon ou d'une autre; nous la laissons de coté.

Lorsque ainsi toute censure disparait, que l'attention devient totalement passive, c'est a dire sans intention et sans direction, une ouverture apparait.
Nous ne sommes pas l'artisan de cette ouverture.
Elle est simplement l'expression de la compréhension.
Nous meme, en temps que personne, corps-mental, apparaissons en elle.
Elle n'est pas un moyen.
En elle, nous sommes simplement disponible, c'est a dire sans recherche.

C'est dans cette abscence que peut etre s'invitera en nous ce que nous recherchions en vain.
La joie tranquille, la paix heureuse, en sont le parfum.