dimanche 29 juillet 2012

L'éveil n'est pas un état...

Lorsque nous nous éveillons a la Conscience, mais nous devrions plutot dire, lorsque la Conscience s'éveille a elle meme; car s'éveiller a la Conscience, signifie qu'il est vu qu'il n'était personne, du moins aucune pseudo entité séparée, pour s'éveiller a quoi que ce soit, alors nous réalisons (il est réalisé), que la Conscience, l'éveil, n'est pas un état.
Les états étant percus, ils sont des formes d'objets, parfois subtils, exprimant diverses modalités de fonctionement du mental, ou en tous cas, de la réalité, filtrée a travers le mental.
Ils vont et viennent, sur le substrat, l'arrière plan, toujours présent de la Conscience.
Si nous comprenons que tous les états que nous pouvons traverser sont impermanents, qu'ils sont juste des objets, apparaissant en nous,  nous cessons naturellement de nous identifier a eux.
Lorsque le changement est laissé totalement libre de se produire, sans aucune identification a lui, alors spontanément se dévoile Ce qui est a tout jamais libre de tout changement, de toute souffrance, de toute mort.
A ce moment la, nous réalisons que tous les états que nous traversions, tous les objets, sont aussi la Conscience.

     Les nuages blancs
     traversant le ciel vide
     ne sont pas le ciel
     et pourtant
     ils le sont....

samedi 21 juillet 2012

La tartine de la compréhension.

Réponse a N.
Chère N.
Vous m'avez dit etre très décontenancée par ce foisonnement d'enseignements et de gurus, qui semblent, selon vous, se contredire les uns les autres.
Ne vous en faites pas.
Suivez votre coeur.
Sachez que si vous avez la joie en vous et de l'amour dans votre coeur, vous etes beaucoup plus proche de la vérité, que si vous en aviez une compréhension purement intellectuelle, meme très pointue, mais qui vous laisse sans joie.
La compréhension de la vérité, sans la joie ni l'amour, est comme la tartine, sans le beurre ni la confiture.

samedi 14 juillet 2012

Retraite d'été : réalisation spirituelle et vie quotidienne.

La retraite d'été débute dans un peu plus d'un moi.
Elle est un moment privilégié pour approfondir la Voie.
Un moment de communion et de solitude, mais seule cette solitude, profondément vécue, peut nous révéller notre commune Présence avec tous les etres, avec toutes choses.
Pendant un stage ou une retraite, tous les moments de la vie quotidienne sont une occasion de transposer et d'approfondir notre compréhension.
Parfois, cela est facile, parfois moins. La joie de la Présence inclut les deux.

Pour cette retraite, personne n'ayant manifesté le souhait d'aider a la cuisine, nous avons dus, pour la premiere fois, faire appel a une aide extérieure rémunérée.
Certains pensent que c'est beaucoup mieux ainsi, car ils pourront consacrer plus de temps a la Voie, a l'essentiel, etre moins dérangés par ces taches domestiques, moins stressé aussi.
Mais qu'est ce que la Voie, sinon la vie quotidienne elle meme, a travers ses taches multiples, éclairées par la compréhension?
Lors d'une retraite, il est vraiment précieux de pouvoir exprimer notre réalisation a travers l'activité, et la cuisine en est une privilégiée.
Réaliser la Présence dans le calme de la salle de méditation est une chose, transposer cette réalisation dans le tourbillon de la vie quotidienne, en est une autre.
Craindre d'etre dérangé dans sa pratique par les taches du quotidien, n'est que l'expression d'une peur, liée a la croyance encore vivace d'etre une personne séparée.

Dans le cadre d'une retraite, s'investir dans la préparation des repas (au autre), devient la continuité de la méditation.
Tout apparait dans la Présence, tout devient la Présence, le Soi, Conscience.
Ce qui en ressort devient magique, et meme la saveur des repas en est comme transformée.

Souhaitons que chacun puisse approfondir sa compréhension-réalisation, au dela de toute catégorie personnelle et que les repas de cette retraite soient aussi savoureux que lors des précédentes.

dimanche 8 juillet 2012

L'éveil en trois jours (ou moins) .

Le nouveau grand mythe spirituel est incontestablement l'éveil.
Comment résoudre tous vos problèmes, appaiser toutes vos souffrances, et devenir une sorte de superman spirituel en un instant, reléguant les efforts dépassés des pratiquants des temps jadis au rang de niaiseries ringardes ?
On est pas pas loin du fast food spirituel.
Pas d'effort, pas de pratique, pas de compréhension......
Juste s'assoir aux pieds (ou a coté selon les gourous) de celui qui sait et qui rigole ( avec compassion svp) de votre incapacité a saisir la mystérieuse non-recette.

Il est étonnant de constater l'aplomb des nouveaux éveillés a se présenter comme tel.
Quelques jours, quelques semaines, pour les moins doués, la pluspart du temps en Inde, aurront suffit.
Mieux encore, certains se réveillent, au sens propre, un beau matin, spontanément "éveillés", et se proclament enseignants des le lendemain, parfois aux quatre coins du monde.

Plus étonnant encore, est la faculté avec laquelle le public spirituel, souvent frénétique consommateur de stages et autres satsang, accepte tout ce qu'on lui racompte sans sourciller.
C'est ainsi que fleurit le nouveau business spirituel, pour le bonheur de tous et le profit de certains, avec souvent, comme rampe de lancement, une certaine coline du sud de l'Inde.

Les temps changent. Jadis, pour un aspirant enseignant spirituel, il était de bon ton de faire le modeste quand a son éveil; genre : "c'est celui qui dit qu'il l'est qui l'est pas" !
Aujourd'hui la mode est a la décomplexion.

Evidemment, on peut se demander si devant tant de puérile avidité quand a l'obtention d'un état censé résoudre tous nos problèmes, ne se cache pas beaucoup de souffrance?
Mais après tout :
Et si cela marchait?
Alors l'éveil, il est ou?
La réponse magique est qu'il se cache derriere notre avidité a le rechercher.
Mais l'univers lui meme est magique.
Inutile de s'en faire, il matérialise immancablement tous nos désirs.
Vous en avez assez de vous plonger dans de gros livres spirituels, vous ne voulez plus entendre parler de religion ni de leurs représentants, la méditation vous fait mal aux genoux, les pratiques vous ennuient...... et le temps passe....
Rassurez vous, les nouveaux gourous sont la, et ils le disent :
L'éveil en trois jours, c'est possible !
Mieux encore, en un claquement de doigts !
En fait, " vous etes déja Cela" .

mardi 3 juillet 2012

Compréhension et lacher prise .

Question :
Sur la Voie, comprendre ne m'interesse pas, tout ce que je veux c'est apprendre a m'abandonner et a lacher prise. Comment faire ?

Réponse :
En fait, le lacher prise et la compréhension, sont comme les deux ailes d'un meme oiseau.
Seule la compréhension permet le véritable abandon.
Prenons un exemple :
imaginons que vous ayez , tres enracinée en vous, la croyance: "je suis une personne séparée, souffrante certes, mais qui peut, a force d'efforts et de controle, maitriser ma vie et finallement parvenir au lacher prise".
Cette croyance elle meme maintiendra les faits, causes de la souffrance, et rendra tout véritable lacher prise impossible.
Seule la compréhension des faits permettra aux croyances éronnées de se détacher de vous et invitera le lacher prise a apparaitre spontanément.
Lorsqu'en nous se clarifie la compréhension, la Présence se dévoile, et nous invite a l'abandon au sein de la source que nous n'avons en fait jamais cessé d'etre.