mercredi 9 octobre 2013

La pratique sans but personnel .




Dans la Voie spirituelle, l'investigation nous permet de voir clairement que nous ne sommes pas une entité séparée.
La personne, corps-mental, existe bien, mais elle fait intégalement partie du festoiement des objets apparaissant au sein de la Conscience que nous sommes.
Cette compréhension, lorsqu'elle est réelle, entraine forcément des effets dans notre vie.
L'un d'eux, est l'arret de cette importance excessive démesurée que nous donnons généralement a notre personne.
Cela est vrai aussi dans la Voie.
Lorsque nous commencons a nous intéresser a la perspective spirituelle, cet intéret est naturellement tres personnel.
Nous voulons être mieux, nous voulons compendre, nous voulons être réalisé.....
Tout cela tourne constament autours de moi; moi ceci, moi cela, moi éveillé....
Lorsque notre compréhension murit, cet inéret, fièvreusement auto-centré ou ego-centré sur notre personne, se relache.
Notre pratique spirituelle peut devenir alors plus ouverte, plus détendue, et plus généreuse.
Lorsque nous participons a une rencontre, ou a une retraite, ce n'est plus pour notre bénéfice personnel, c'est aussi naturellement pour en partager le parfum, pour aider notre maitre et la sangha (le groupe spirituel).
Lorsque notre pratique spirituelle devient ainsi désintéressée, soucieuse de l'aide qu'elle peut offrir aux autres, plutot qu'exclusivement nombriliste, c'est a coup sûre un signe de profonde maturité.
Cette maturité est naturellement joyeuse, et cette joie se partage avec bonheur.

Aucun commentaire: