mercredi 25 mars 2015

La Voie n'est pas une petite chose .



Question :
Dans cette vie, je suis très occupé. Je réalise que toutes ces petites choses m'accaparent et je ne trouve plus le temps de venir aux rencontres ou de méditer.
Qu'en pensez vous?

Réponse :
Comme souvent, la réponse est dans la question.
Vous l'avez très bien ressenti, même si vous occupez de très importantes fonctions qui vous accaparent intensément, ce sont finalement de petites choses, c'est à dire des choses personnelles.
Un jour, peut être à cause de la maladie, ou en tout cas face à la mort, vous devrez les arrêter ou vous en séparer. Vous ne pourrez les emporter avec vous. Vous constaterez alors, que vous n'étiez pas si indispensable que cela, mais il sera trop tard.
En conclusion, suivez votre cœur.
Votre intérêt pour la vérité, est en fait l'intérêt de la vérité pour vous.
Elle attend votre "oui", pour se saisir de vous.
La Voie n'est pas une petite chose. Un ancien maitre l'appelait: "la grande affaire".
La grande affaire de notre vie.
Au début, il semble que les petites choses conspirent entre elles pour nous empêcher de nous intéresser à l'essentiel. Aussi, à un certain moment, vous devez leur dire : "Non ", "Stop"!
Même si vous êtes un chef d'état ou quelqu'un de très occupé, il est toujours possible de trouver un peu de temps à consacrer à la Voie.
Ensuite, vous le constaterez, la Voie deviendra votre vie, et même les petites choses sembleront coopérer.
Aussi, je vous le dis: Ne lâchez pas la grande affaire.

mercredi 18 mars 2015

Guérir par la Conscience. Séminaire, samedi 21 et dimanche 22 mars 2015 à Apt .



Guérir par la Conscience.
Apprendre a découvrir le pouvoir guérisseur et transformateur de la Conscience.


Séminaire à Apt et Provence dans le Luberon
Samedi 21 et dimanche 22 mars 2015.

Souvent il est dit : "Puisque nous sommes déjà la Conscience, qu'elle est notre réalité, a quoi bon faire quelque chose?"
La réponse à cette question est : Est ce votre expérience?
En effet, qu'on l'ignore ou non, nous sommes la Conscience. Elle se célèbre en nous aussi bien à travers l'ignorance que la connaissance.
Pourtant, l'expérience du bonheur dans notre vie apparait toujours à partir de la connaissance profonde de notre nature véritable.
Il en est de même pour la guérison.
Ici nous postulons que la Conscience est en soit guérisseuse, mais cela ne se réalise vraiment que lorsqu'elle devient sciemment notre réalité et notre expérience.....

Le lieu :
En pleine nature au dessus de la petite ville d'Apt dans le Luberon

Le stage débutera le samedi à 10h et se terminera le dimanche vers 17h.

Renseignements, inscriptions, écrire:
lemoinegojo@gmail.com

Prochaine rencontre:
17 en soirée et 18, 19 avril à Paris.


mercredi 11 mars 2015

A propos du corps. ( deuxième partie).



Question :
Alors de quel corps allons nous parler ?
Réponse (le moine Gojo) :
De celui que vous voulez.
Question :
Pouvons nous parler, non pas du corps que nous avons, un objet, mais du corps que nous sommes?
Réponse :
La, c'est le plus facile et le plus rapide.
Question :
Comment ça?
Réponse :
Nous ne sommes pas le corps.
Question :
Oui mais.....
Réponse :
Il n'y a pas de mais. Le corps est perçu, tel un objet, qu'il soit sensoriel, mécanique, anatomique.
Question :
Alors que faisons nous?
Réponse :
Observez votre expérience.
Voyez comment, dans cette expérience, le corps se présente à vous?
Question :
Je le sent.
Réponse :
Justement, voyez que le corps se présente comme une collection de sensations flottant dans un espace.
Question :
Parfois il n'y a pas d'espace.
Réponse :
Il y a toujours espace, simplement souvent, vous vous identifiez a un objet, souvent à une tension.
Question :
Comment le voir?
Réponse :
Comprenez tout d'abord que vous n'êtes pas le corps. Le corps est juste une collection de sensations perçues qui apparaissent, se déploient, puis disparaissent en vous.
Question :
Et ensuite?
Réponse :
Voyez qu'au sein de cet espace, apparaissent également toutes les perceptions, sensations, bruits, couleurs, volumes, parfums, ainsi que les pensées.
Ne limitez pas le corps aux seules sensations.
Question :
Qu'en est il alors?
Réponse :
Le monde entier devient votre corps et se déploie en vous, dans un espace de clarté et de Conscience.
Cet espace est votre véritable Présence, ce que vous êtes.
Question :
On est loin de l'image habituelle du corps.
Réponse :
La représentation habituelle du corps, justement, n'est qu'une image.
Question :
Si le monde entier est mon corps, qui suis je?
Réponse :
Vous êtes la Présence- Consciente, illimitée et immortelle au sein de laquelle toutes choses, d'instant en instant naissent, se déploient et se libèrent.
Soyez le sciemment.
Question :
Finalement le corps sert a quoi?
Réponse :
Fonctionnellement il accomplit diverses taches au cours de cette vie.
Spirituellement, il apparait en vous, au sein de votre nature véritable.
Il pointe vers elle, la révèle et en célèbre la beauté.

samedi 7 mars 2015

A propos du corps. (première partie)




Question :
Pouvez vous nous parler du corps?
Réponse : (le moine Gojo)
De quel corps voulez vous parler?
Question:
Comment ça de quel corps ? En aurions nous plusieurs ?
Réponse :
Evidemment oui.
Question :
Expliquez vous, la je ne vous suis plus.
Réponse :
Le corps que vous ressentez le matin au réveil et celui que l'anatomiste étudie dans ses livres, ne sont pas les mêmes.
Question :
Mais ne s'agit il pas du même corps ?
Réponse :
Si vous laissez de coté toute mémoire, tout concept, la seule façon qu'a votre corps de se présenter a vous est sensoriellement.
Ce qu'étudie l'anatomiste dans ses livres, est une représentation du corps, fort utile si vous êtes chirurgien, mais qui ne vous concerne que très peu sinon.
Question :
Mais connaitre les détails anatomiques de notre corps ne peut il être une aide?
Réponse:
Oui si vous êtes chirurgien ou quelque chose comme ça.
Question :
Par exemple, pour un professeur de yoga, connaitre l'anatomie peut être fort utile.
Réponse :
Oui si vous envisagez le corps comme un simple objet mécanique, mais dans ce cas, vous vous couperez d'une grande partie de la richesse de l'expérience possible.
Question :
Que voulez vous dire?
Réponse :
Le corps sensoriel n'a que faire de la mécanique et de l'anatomie. Il se déploie dans  une écoute accueillante et y révèle ses propriétés, infiniment plus subtiles que celle d'un objet mécanique.
Question :
Alors l'anatomie n'a aucune importance?
Réponse:
Presque aucune si vous êtes a l'écoute de la sensorialité. Le corps sensoriel révèle l'existence d'un autre corps. De même le corps de rêve.
Question :
Le corps de rêve?
Réponse :
Lorsque vous rêvez, le corps existe souvent, mais avec des propriétés particulières. Par exemple, peut être en rêve pouvez vous voler....
Question :
Que faut il déduire de tout cela?
Réponse :
Nous avons plusieurs corps. Chacun a sa réalité et son utilité. Laissez les apparaitre a tour de rôle dans votre expérience, sans vous fixer sur aucun en particulier.
( a suivre.....)