samedi 25 février 2017

Rencontre à La Ciotat,10,11 et 12 mars 2017.

 
 
Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.
 
Rencontre à La Ciotat :
vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 mars 2017.
 
Un week end d'approche, d'approfondissement et de célébration de la non-dualité, avec le moine Gojo.
 
Le lieu:
Au centre Zero Gravity à La Ciotat (30km de Marseille).
Le centre Zero Gravity est un très bel espace dans la pinède, surplombant la mer.
Voir le site: zerogravity.com
 
Le programme:
Méditation, dialogues, approche corporelle.
 
Horaires:
Le vendredi 10 mars à 20h30: soirée ouverte, dialogue.
Samedi 11 mars: A partir de 10h et toute la journée.
Dimanche 12 mars: De 10h à 17h.
 
Hébergement, restauration:
Possibilité de restauration et d'hébergement sur place.
 
Renseignements, inscriptions:
Pour la soirée du vendredi soir, cliquer sur le lien au dessous:
Pour le stage du samedi et dimanche, cliquer sur le lien au dessous:
 
Vous pouvez aussi consulter le site:
zerogravity.com
 
Rencontres à suivre:
25 et 26 mars à Paris
14, 15 et 16 avril à Paris (être Présence)
22 et 23 avril à Nice.
La retraite de printemps aura lieu les 12, 13 et 14 mai 2017 à Apt (Provence).
Pour tout renseignement, écrire:
 

dimanche 12 février 2017

Libre de l'attente.

 
 
Question :
Comment faire pour ne plus être dans l'attente?
 
Réponse :
Voyez que ce "comment?" est l'action même de l'attente.
Comment l'activité de l'attente, pourrait elle vous en libérer?
L'attente, est une stratégie du moi pour se maintenir, remettant toujours les choses à plus tard, et s'abritant souvent derrière des méthodes pour s'en débarrasser.
L'esprit qui pourra être ainsi apaisé, recherche en fait un état, et lorsqu'il en aura épuisé la saveur, il se sentira à nouveau frustré, déçu, et reprendra son insatiable quête.
Notez que "ne pas attendre", s'il s'agit d'une autre stratégie, nous précipite également dans la même impasse.
Ainsi, dire simplement :
"Attendez!" ou, "N'attendez pas!", est sans espoir, car ces deux injonctions s'adressent au moi, qui nous l'avons vu, s'en nourrit.
Alors comment faire?
Voyez comment nous retombons aussitôt dans le piège.
Considérez ces quelques suggestions:
L'attente est un concept, comme la peur, ou l'ennui.
Laissez de coté le mot et voyez la réalité de la chose.
Débarrassé du concept, la chose, c'est à dire le phénomène qui se présente à nous, est essentiellement une tension.
Une tension, ce n'est pas l'attente.
C'est une sensation, une crispation ici, une boule ressentie là, au creux de l'estomac.
Ces tensions surgissent.
Il n'y a personne pour qui elles apparaissent.
Elles naissent dans le vide, et peut être y font elles du sur place.
Néanmoins, observez soigneusement que la tension, libre de tout concept, perçue dans l'espace ou elle se déploie, ne peut s'y maintenir indéfiniment.
En l'absence d'un moi illusoire, tentant de la maintenir ou de s'en débarrasser, elle se dissout simplement et naturellement, dans l'espace bienveillant et paisible de la Présence.

dimanche 5 février 2017

Soyez la pure Présence.

 
 
 
Soyez la pure Présence.
Celle qui lit ces mots en cet instant.
Ne demandez pas comment.
Voyez qu'en ce moment même, ces mots sont perçus.
Pas seulement ces mots, mais également tout un paysage, fait d'objets variés, de sensations, de pensées....
Vous êtes Ce qui perçoit.
Ce qui en cet instant est présent, pour, et à tout cela.
Vous ne pouvez l'objectiver.
C'est pourquoi nous l'appelons simplement Présence.
Présence à ces mots, Présence au monde, Présence au corps, aux pensées....
Laissez aller toutes ces choses, laissez les libres de venir, de partir.
Vous êtes naturellement cette pure Présence.
Ne cherchez pas à en faire un objet.
Laissez vous faire plutôt.
C'est ainsi qu'elle vous révèlera sa douceur, sa paix, sa joie.....
A son rythme, pas selon les dictats de votre pensée, de vos attentes et de vos croyances.
Abandonnez vous.
Détendez vous.
Vous êtes enfin chez vous.