mercredi 13 décembre 2017

La non-dualité.



Question :
Qu'est ce que la non-dualité ?

Réponse :
C'est voir clairement, qu'il n'existe fondamentalement aucun "moi" personnel.
Le moi séparé est en fait une pseudo entité, totalement fictive et inexistante.
Découvrir l'absence de moi, ce que nous ne sommes pas, nous dépose sur le seuil de ce que nous sommes, notre nature véritable.
Vous pouvez l'appeler le Soi, votre visage originel, la Présence, la Conscience....
Réalisant cela, il est vu et compris, que c'est le fond commun que nous partageons tous.
En Cela, il n'y a aucune séparation.
C'est la non-dualité.
La vie devient ensuite célébration.

dimanche 10 décembre 2017

Le petit livre de la non-dualité.

 
 
Nous avons le plaisir de vous informer de la sortie de l'ouvrage:
 
LE PETIT LIVRE DE LA NON-DUALITE
 
Par le moine Gojo.
 
Il s'agit d'un concept original et ludique, qui vous permet de composer des centaines de milliers de petites phrases inspirantes à propos de la Voie non duelle et de la spiritualité en générale.
Voici le contenu explicatif figurant sur la quatrième page de couverture:
 
La non-dualité est l'essence des grandes traditions spirituelles.
En jouant avec les 27 pages des 4 parties de ce petit livre, ou en choisissant des numéros de pages au hasard, vous pourrez voir apparaitre plusieurs centaines de milliers de petites phrases poétiques et inspirantes.
A chaque fois que vous souhaiterez recevoir un message, découvrez à travers ces pages ce que la source universelle vous murmure.
 
 
Si vous êtes intéressé(e), merci de nous contacter en écrivant:
 
 
 
 

mercredi 6 décembre 2017

Rencontre à Paris, dimanche 17 décembre 2017.

 
 
LA VOIE DE LA NON-DUALITE
 
Rencontre à Paris
 
Dimanche 17 décembre 2017.
 
 
Le lieu:
A Paris dans 13ièm, (adresse communiquée à l'inscription)
 
Horaires:
Dimanche 17 décembre de 10h à 17h30 environ.
 
Programme:
Méditation, dialogues, approche corporelle.
 
Renseignements, inscriptions, écrire:
 
Rencontre à suivre:
Retraite d'hiver du 28 décembre 2017 au 1er janvier 2018.
A Apt en Provence dans le Luberon.
 
 
 
 
 

mercredi 29 novembre 2017

Comment faire pour suivre la Voie ?

 
 
Question :
Comment faire pour suivre la Voie et votre enseignement, si on habite loin ?
 
Réponse :
Ce qui est important, c'est votre intérêt, bien sûr, puis votre décision intérieure.
Elle doit être forte, intense, tranchante.
Vous décidez ce que vous voulez vraiment faire et suivre, et que rien ne pourra vous en faire dévier.
Vous pouvez également voir cela comme un puissant courant impersonnel, auquel vous vous abandonnez.
Ensuite, les choses deviendront comme miraculeusement faciles, comme si l'univers conspirait pour vous faciliter les choses.
Suivre la Voie, est comme se promener dans un jardin de roses.
On fait le maximum pour y venir, puis on s'y promène, pour le bonheur d'y être avec ses ami(e)s.
Souvent, ce n'est que plus tard, une fois rentré chez soi, qu'on remarquera que nos vêtements, sont profondément imprégnés par le parfum des fleurs.
Ici, c'est du parfum de la Voie, de la Présence, dont on s'imprègne.
Tout cela se fait naturellement, mais encore faut il venir dans le jardin.
En plus des rencontres quotidiennes, le moine Gojo propose quatre retraites par an.
Deux principales de cinq jours en été et en hiver, et deux plus courtes, en automne et au printemps.
Si vous pouvez y participer, c'est une excellente opportunité.
D'autres stages ont lieu ponctuellement, dans diverses régions.
Voila comment faire. C'est facile, c'est ainsi que cela se passe depuis la nuit des temps.
Accessoirement, pour garder le contact, il y a aussi le blog, des livres, youtube, mais là n'est pas l'essentiel.
S'intéresser à une chose une fois, par ci, par là, ou en changer chaque année, reste juste superficiel.
 

mardi 21 novembre 2017

La créativité.

 
 
Question :
Je me sens dépourvu de toute créativité.
N'est ce pas lamentable ?
 
Réponse :
La créativité, ce n'est pas seulement fabriquer des objets, ni se lancer dans des actions extravagantes.
La créativité véritable, c'est en comprendre la source.
La plupart des gens, croient et glorifient ce qu'ils pensent être personnel dans leur créativité, ignorant qu'en toutes choses, il n'est fondamentalement qu'une seule source, appelez la la Conscience ou le Soi.
Le pseudo moi personnel, n'est qu'un relai, une étape, une création chimérique et illusoire, expression de la source elle même.
La créativité véritable, c'est donc en nous même, connaitre et réaliser cette source, puis assister à son déploiement dans toutes ses activités, qu'elles soient grandioses ou totalement banales et quotidiennes.
Abandonné à cette source, elle se déploie et nous conduit où elle le souhaite.
Lorsque nous en sommes conscient, apparait naturellement un contentement profond.
 

samedi 11 novembre 2017

Comment découvrir la Présence-Consciente ?

 
 
Question :
Comment découvrir la Présence-Consciente ?
Quelle est le rôle du mental dans la quête ?
 
Réponse :
Le mental ne peut s'orienter lui même vers ce qui est hors de son atteinte.
De même un fragment ne peut inclure le tout.
Comprenez cela et abandonnez cette vaine quête.
Contemplez les objets qui sans cesse vont et viennent. Soyez bienveillant avec eux.
Laissez leur liberté aux pensées et aux sensations. Voyez surgir le concept d'être une personne séparée, prenez en note, sans chercher à vous en débarrasser.
Tous ces aspects de votre expérience, si vous cessez de les agiter, bientôt vous laisseront tranquille et cesseront de vous déranger.
Simplement, lorsqu'ils se présentent, laissez les venir et quand ils le souhaitent, laissez les partir.
Votre attention est bienveillante, mais ne s'investit pas dans ce qui apparait en elle.
C'est ainsi qu'elle se découvrira comme impersonnelle, révélant alors l'arrière plan de Conscience au sein duquel toute la manifestation se déploie.

mercredi 1 novembre 2017

Retraite d'hiver en Provence du 28 décembre 2017 au 1er janvier 2018.



LA VOIE DE LA NON-DUALITE
 
 
RETRAITE D'HIVER
 
Du 28 décembre au 1er janvier 2018.
 
Comme chaque année la retraite d'hiver sera l'occasion de découvrir ou d'approfondir la Voie et de célébrer le passage dans la nouvelle année.
 
DATES:
Du jeudi 28 décembre à 16h au lundi 1er janvier 2018 vers 17h30.
 
Le lieu:
En Provence dans le Luberon, au dessus de la petite ville d'Apt.
 
Le programme:
Méditation, dialogues, approche corporelle, et le réveillon....
 
A noter:
Il n'y a pas d'hébergement sur place mais de nombreuses possibilités existent tout autour, nous pouvons vous en indiquer quelques unes.
 
Attention:
Le nombre de places est limité, merci de vous inscrire et de réserver votre hébergement des que possible.
 
Renseignements, inscriptions, écrire:
 

mardi 24 octobre 2017

Sagesse et émotions.



Question :
Un sage ne peut il plus avoir d'émotion ?

Réponse ;
Pas du tout.
Un sage, n'est pas si différent de vous. Il peut parfaitement avoir toutes sortes d'émotions.
La compréhension ou la sagesse, ne sont jamais une limitation.
Dire: "un sage ne peut pas" en serait une n'est ce pas?
Des émotions peuvent apparaitre chez le sage. Simplement, il est vu qu'il n'y a personne à qui, ou pour qui, elles apparaissent.
Les pensées ou les émotions, simplement surgissent. Il n'y a aucun moi personnel pour les produire, ni pour en prendre livraison.
Les émotions sont de simples phénomènes, non personnels, on pourrait dire cosmiques, surgis de la Conscience.
La seule différence fondamentale entre l'ignorant et le sage est la suivante:
L'ignorant s'imagine être une personne séparée, avec un moi personnel, qui perçoit, comprend et agit.
Le sage voit que purement et simplement, ce moi personnel, n'existe pas. Il n'est qu'une fiction.
Bien sur, cette compréhension aura un impact sur les émotions et leur apparition.

mercredi 11 octobre 2017

A propos de la maladie et de la dépression.



Question :
Tu as dit : " S'abandonner n'est pas renoncer."
C'est exactement ce qui me questionne en ce moment?

Réponse :
S'abandonner, c'est réaliser qu'il n'y a pas de moi.
Juste le surgissement impersonnel de la vie qui joue, parfois à lutter, parfois à s'affairer, parfois à se reposer.
Voir qu'il n'y a personne, pas de moi, pas d'entité personnelle, nous dépose naturellement dans la globalité de l'espace non duel, ce que nous sommes.

Question :
Je ne suis plus dans l'action à tout prix, plus dans l'observation, mais du coup, des questions apparaissent sur le sens de la vie.
Ai je raison de ne rien faire quand je n'ai envie de rien?
N'y a t il pas un risque de sombrer dans une forme de dépression?

Réponse:
Action ou pas, l'important est de voir qu'il n'y a pas de je.
Faire ou ne pas faire apparait, voila tout.
Dans l'acceptation tranquille de ce qui est, activité ou oisiveté, apparait un subtil sentiment de paix, de joie sans cause, pleinement accordé au cours naturel des choses.
La dépression nait de la croyance implicite en un je séparé, qui refuse la situation.
Ne rien faire quand on n'a envie de rien, est parfait, si ce rien est un rien de plénitude et de paix. Sinon, il s'agit toujours d'une tension.

Question :
Je suis troublé à propos des conseils qu'ont tenus à me donner certaines personnes, alors que je ne leur demandais rien?

Réponse :
Les gens adorent donner des conseils et mettre partout leur grain de sel, même si on ne leur demande rien.
Ne t'en occupe pas trop. ( tiens, voila justement un conseil).
Il faudrait vive chaque chose, chaque épreuve, comme si c'était la première fois.
En faire une occasion de grandir, d'apprendre, de progresser.
De toutes manières, tu ne choisis pas.
Si possible, garde ta bonne humeur et ton enthousiasme pour la vie et les petites choses douces.
Courage!

mercredi 4 octobre 2017

L'espace du silence.

 
 
Lorsque vous êtes tranquillement immobile, sans effort, vacant, détendu mais alerte, sans être focalisé sur rien en particulier, sans essayer quoique ce soit, attentif aux perceptions;
le bruissement des feuilles doucement bercées par la brise, un moteur au loin;
mais aussi aux sensations du corps, aux pensées, à votre interlocuteur, ou aux personnes avec lesquelles vous conversez;
alors, de cette attention, de cette Présence sans choix ni intention, nait un espace, et cet espace ne peut être le fruit d'aucune volonté, d'aucune fabrication.
Alors, au delà de l'agitation ou du vacarme, est le silence.