mardi 18 février 2020

New-age et non-dualité.



Question :
Quelle est la différence entre le new-age et la non-dualité?

Réponse:
Le new-age a été une belle tentative, à une certaine époque, de chercher à se libérer et d'aspirer à un bonheur et à une liberté, que nos sociétés semblaient ignorer, au nom d'une course toujours plus effrénée, vers un progrès souvent déshumanisé et totalement matérialiste.
C'était aussi une tentative de se libérer du vieux monde, de ses croyances, de ses dogmes, et de ses autorités.
Bien souvent, dans ces mouvements, le but était d'accéder à un "moi" plus vaste, plus libre, plus heureux, sans toutefois réaliser, que précisément, c'est du "moi" lui-même, dont il s'agit de se libérer.
Il y eut plein d'approches différentes dans le new-age. La plupart ont aujourd'hui disparu, ou se maintiennent essentiellement, dans des propositions autour du mieux-être.
Quant au rapport entre new-age et non-dualité, il semble n'y en avoir à peu près aucun.

mardi 11 février 2020

Comment réaliser la Présence-Consciente ou le Soi?



Le but de la Voie, le but de la méditation, le but de nos rencontres, du Satsang, de la vie, c'est de réaliser la Conscience ou le Soi, notre nature profonde, notre divinité, notre bouddhéité, appelez Cela comme vous le voulez.
Lorsque nous sommes aguerris dans cette recherche, à peine sommes nous installés en méditation, ou à peine avons nous la pensée de la Présence, de la Conscience, du Soi, que nous y sommes.
Nous nous fondons, nous disparaissons dans la Présence, sans avoir rien à faire d'autre que d'y être.
Pour ceux moins familiers de cette approche, diverses suggestions sont possibles.

L'investigation par exemple, consiste à voir dans une grande clarté, l'inexistence du moi.
Seules existent des pensées, sensations, tensions.
La vision-compréhension de ce que nous ne sommes pas, nous dépose au coeur de ce que nous sommes vraiment.

La méditation, est l'accueil inconditionnel de tous les objets perçus, pensées, sensations, perceptions, sans exercer aucune intention, ni focalisation sur eux.
Ainsi, la Présence-Consciente au sein de laquelle ils se déploient, se révèle tout à coup.

Le questionnement, cher à Ramana Maharshi (Atma Vichara), consiste à interroger chaque pensée, sensation, perception, situation, en se demandant;
"A qui, ou en qui, cela apparait-il?"
Ce questionnement, nous conduit implacablement vers le Soi, la Présence.

Quoi qu'il en soit, l'unique suggestion est:
Réalisez qui vous êtes vraiment.
Découvrez le Soi, la Présence-Consciente, peu importe le mot.
Rien n'est plus essentiel.
Ensuite, la vie pourra se révéler comme célébration de Cela.

mercredi 5 février 2020

Un jardin en hiver.



Il faisait très froid.
En cette fin d'après-midi, le jardin public était désert. 
Les vieux arbres dénudés semblaient s'être retirés en eux-mêmes, dans le silence.
Seule trace de verdure, un cèdre majestueux se dressait, immobile dans le ciel pâle et glacé.
On entendait quelques canards qui devaient se disputer une flaque d'eau, encore libre du gel.
Au couchant, la silhouette des immeubles formait une frise, soigneusement découpée sur le ciel rougissant.
Marchant doucement dans les allées silencieuses, une douceur semblait se déployer et envelopper toutes choses.
La beauté était là, la tristesse d'un crépuscule d'hiver, et la joie aussi.
Au loin, on entendait la rumeur de la ville.

samedi 25 janvier 2020

Avoir des soucis ?




Voici un commentaire, transféré de la chaîne Youtube, le moine Gojo.
Il nous a semblé intéressant. 


"1000 merci !
Maintenant je ne sais plus ce que veut dire "avoir des soucis". 
Cette "chose" que nous sommes est tellement tranquille.
Whouaaa...." 
V.L

mardi 14 janvier 2020

Retraite "au coeur de l'hiver" du 6 au 8 mars 2020 à Apt.



LA VOIE DE LA NON-DUALITE

Retraite "Au coeur de l'hiver"

Du 6 au 8 mars 2020.

La retraite d'hiver de fin d'année est passée, celle de printemps est encore loin, il nous a paru juste de pouvoir nous retrouver au coeur de l'hiver, pour maintenir le fil d'or de la Présence.

Le lieu:
En pleine nature, en Provence, dans le Luberon, au dessus de la petite ville d'Apt.

Horaires:
La retraite débutera le vendredi 6 à 10h30
et se terminera le dimanche 8 vers 17h
Il est possible d'y venir seulement pour un ou deux jours.

Le programme:
Méditation, dialogues, approche corporelle.

Hébergement:
Pas d'hébergement sur place mais de nombreuses possibilités existent tout autour. Nous pouvons vous en indiquer quelques unes.

Renseignements, inscriptions, écrire:
lemoinegojo@gmail.com


Prochaine retraite à suivre:
Retraite de printemps à Apt du 21 au 24 mai.

A noter:
Rencontre à Paris 1er et 2 février.
Contact: michele.muller8@gmail.com

Rencontre en soirée à Cadenet, mardi 4 février à 20h.
Contact: lepetitprince@wanadoo.fr
               

mardi 7 janvier 2020

Retraites et rencontres avec le moine Gojo en 2020.



RETRAITES ET RENCONTRES AVEC LE MOINE GOJO EN 2020.



Retraites à Apt.

Retraite "au coeur de l'hiver".
Du 6 au 8 mars.

Retraite de printemps.
Du 21 au 24 mai.

Journée à Apt.
Dimanche 28 juin.

Retraite d'été.
Du 19 au 23 août.

Retraite d'automne.
En octobre ( dates à préciser)

Retraite d'hiver.
Fin décembre (dates à préciser)

Renseignements, inscriptions, écrire:
lemoinegojo@gmail.com


Rencontre à Paris.
1er et 2 février.
Renseignements inscriptions, écrire:
michele.muller8@gmail.com


Vous souhaitez organiser une rencontre ou un stage avec le moine Gojo près de chez vous, contactez nous:
lemoinegojo@gmail.com

Vidéos sur la chaîne Youtube:
Tapez "le moine Gojo"


mercredi 1 janvier 2020

Un moine idiot.



   L'année dernière un moine idiot
   Cette année
   Aucun changement.

              Ryokan

Sous son apparence banale, ce poème du moine ermite Ryokan, cache une grande profondeur.
Dans ce monde de rêve, chacun aspire au devenir et au changement.
Moins idiot, plus intelligent, plus riche, moins malade, plus d'amour…
La Voie nous révèle ce qui est à jamais libre du devenir et du changement.

Je vous souhaite de découvrir ce trésor, et vous adresse nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

mardi 24 décembre 2019

Fêtes.



Chaque année, les fêtes de fin d'année, Noël puis le jour de l'an, arrivent, exactement, toujours à la même date, et nous le savons.
Au début, cela semble lointain, puis tout à coup elles sont là, toutes proches, et tout le monde se précipite.
Ainsi en va-t-il de notre vie...
Cette année, la retraite d'hiver (du 28 décembre au 1er janvier), fait le plein, et nous serons heureux d'y retrouver tous les ami(e)s de la non-dualité.

Bonnes fêtes à tous et à toutes.

Au coeur de l'hiver
simplement assis
sans affaire.

mardi 17 décembre 2019

Une expérience à propos de "moi" et du monde.



Notre fonctionnement habituel introduit toujours une division entre "moi" et le monde.
"Moi", ce qui perçoit, et le monde, perçu.
Considérez n'importe quel objet perçu, et essayez de découvrir la limite entre cet objet et "moi".
Par exemple la limite entre un son et "moi", la limite entre une sensation et "moi", la limite entre une pensée et "moi".
Pour pouvoir trouver clairement cette limite, vous devez naturellement définir celles de l'objet, et celles du "moi" percevant.
Faites-le s'il vous plait.
Maintenant dites-moi où est cette limite entre l'objet perçu et "moi" ?
Vous serez peut-être surpris de découvrir qu'elle est impossible à trouver.
Pourquoi?
Tout simplement parce qu'il n'y a pas de "moi".
Impossible de découvrir un "moi" séparé du flot des choses perçues.
Ici et maintenant, il n'y a rien d'autre que ce qui est.
Tout cela inclut pensées, sensations, perceptions, mais jamais aucune trace d'un quelconque "moi" séparé.
N'est ce pas étonnant?

mardi 10 décembre 2019

Séparé de quoi ?



Question :
Chaque fois que j'entends ces mots: "La croyance d'être une personne séparée", je ne comprends pas.
Séparée de quoi?

Réponse :
Le sentiment de séparation est concomitant à la croyance d'être une personne, un moi, une entité personnelle.
Lorsque nous sommes identifié à cette croyance, car ce n'est que cela, nous nous ressentons forcément comme séparé.
Séparé de quoi demandez-vous?
La réponse est simple, séparé de tout.
Séparé des autres, séparé du monde, séparé de la nature, séparé de soi même...
Ce sentiment est la racine même de la souffrance, il est aussi à la racine des conflits, et donc des guerres et de toutes sortes de catastrophes.
Toute notre vie, nous tentons d'échapper à cela par toutes sortes de stratégies, la plus classique étant l'amour, au sein duquel ce sentiment semble se dissoudre un bref instant.
Tant que se maintiendra cette croyance d'être une entité personnelle, un moi, ce sentiment perdurera.
Si vous pouvez réaliser que justement, il ne s'agit que d'une croyance, qu'il n'y a en fait aucune entité personnelle existant par elle-même, pas de moi, seulement des pensées, des sensations, des tensions, alors, la porte vers la réalisation de votre nature véritable s'ouvre.
Libre de ce que nous ne sommes pas, nous pouvons nous connaître pour ce que nous sommes vraiment, Conscience.
Nous sommes véritablement cette Présence-Consciente en laquelle apparaissent les pensées, le corps, le monde.
Je suis cette Présence, vous êtes cette Présence, nous sommes cette Présence.
En elle, tout est inclus, et toute trace de séparation disparait.