mercredi 21 février 2018

Retraites et rencontres, avec le moine Gojo.

LA VOIE DE LA NON-DUALITE
Prochaines rencontres en Provence
Avec le moine Gojo.
RENCONTRE A APT DANS LE LUBERON
Samedi 24 et dimanche 25 mars 2018
Horaires:
Le samedi à 19h
Le dimanche de 10h à 17h30.
RETRAITE DE PRINTEMPS A APT
Du 4 au 6 mai 2018
Du samedi 4 à 10h30 au dimanche 6 vers 17h30
RETRAITE D'ETE A APT
Du 22 au 26 aout 2018
A noter, vidéos sur Youtube:
tapez: le moine Gojo
Pour tous ces évènements: renseignements, inscriptions, écrire:

mercredi 14 février 2018

Voir ce qui est.

Là, maintenant, tout de suite, qui es-tu?
Quoique tu désignes, cela est perçu, n'est-ce pas?
C'est donc quelque chose, et profondément, tu es ce qui le perçoit.
Alors que se passe-t-il si tu laisses tomber toutes ces choses?
Ne t'inquiète pas.
Il ne se passera rien de grave.
D'une certaine manière, découvrir ce que tu es, n'est rien de spécial.
C'est un non-évènement.
De toute façon, il en a toujours été ainsi.
Aussi bien pour le sage que pour l'ignorant, les choses surgissent.
Ainsi en va-t-il du monde, du corps, des pensées....
Il n'y a au fond qu'une seule différence.
Pour l'ignorant, les choses semblent surgir à un "moi", entité personnelle, percevante et agissante.
Le sage, lui, voit clairement que ce "moi" n'existe pas et que toutes choses apparaissent, se déploient, disparaissent, au sein de la Conscience, Ce qu'il est.

mercredi 7 février 2018

L'importance de l'abandon.




Il est frappant de voir parfois, sinon souvent, ces méditants ou pratiquants de longue date, être complètement déstabilisés, voire perdus, lorsque la vie leur semble tout à coup défavorable, ou qu'ils traversent des évènements difficiles ou incompréhensibles.
Comment peut-il en être ainsi?
A quoi ont donc servi ces années de méditation ou de pratiques diverses?
L'abandon semble être le point clef.
Certes, comprendre ce que nous ne sommes pas (un moi séparé), est une belle chose.
Certes, avoir des aperçus de notre nature véritable est excellent.
Mais quel est le sens de tout cela, si nous restons par ailleurs crispés sur nos certitudes, campés sur nos positions, attachés à nos croyances?
Etablis dans la Présence-Consciente, il est important de lâcher prise totalement, de s'en remettre naturellement à Cela, quelque soit le nom que nous lui donnons ( Dieu, Bouddha, Shiva, la Shakti, la Conscience, le Soi......)
Peut importe la façon selon laquelle cet abandon se manifeste.
Tout simplement, nous nous en remettons à Cela, confiant que de cet abandon viendra le meilleur, même si parfois, les circonstances peuvent au début sembler paradoxales.
De toutes les traditions, tous les sages sont là pour sans cesse nous le répéter:
"Comprenez que vous n'êtes pas une petite entité séparée, réalisez votre Divinité, votre nature infinie et intemporelle, abandonnez-vous à Cela, vous ne le regretterez pas".