mercredi 7 février 2018

L'importance de l'abandon.




Il est frappant de voir parfois, sinon souvent, ces méditants ou pratiquants de longue date, être complètement déstabilisés, voire perdus, lorsque la vie leur semble tout à coup défavorable, ou qu'ils traversent des évènements difficiles ou incompréhensibles.
Comment peut il en être ainsi?
A quoi ont donc servi ces années de méditation ou de pratiques diverses?
L'abandon semble être le point clef.
Certes, comprendre ce que nous ne sommes pas (un moi séparé), est une belle chose.
Certes, avoir des aperçus de notre nature véritable est excellent.
Mais quel est le sens de tout cela, si nous restons par ailleurs crispés sur nos certitudes, campés sur nos positions, attachés à nos croyances?
Etablis dans la Présence-Consciente, il est important de lâcher prise totalement, de s'en remettre naturellement à Cela, quelque soit le nom que nous lui donnons ( Dieu, Bouddha, Shiva, la Shakti, la Conscience, le Soi......)
Peut importe la façon selon laquelle cet abandon se manifeste.
Tout simplement, nous nous en remettons à Cela, confiant que de cet abandon viendra le meilleur, même si parfois, les circonstances peuvent au début sembler paradoxales.
De toutes les traditions, tous les sages sont là pour sans cesse nous le répéter:
"Comprenez que vous n'êtes pas une petite entité séparée, réalisez votre Divinité, votre nature infinie et intemporelle, abandonnez vous à Cela, vous ne le regretterez pas".

Aucun commentaire: