mardi 25 décembre 2012

Noel ou la naissance du Soi ?

Le symbole essentiel de Noel est une naissance.
Celle, selon les églises chrétiennes, de la vérité apparaissant au sein de l'humanité.
Cette vérité se fait homme, c'est a dire se révelle au coeur de l'homme.
C'est en fait la qu'il faut la chercher.
La, qu'elle doit naitre, et se déployer.
Finalement, l'histoire de la naissance du Christ, devient un archétype universel de Cela.
Le Christ n'est pas une personne, mais la Vérité même se révélant, a laquelle la personne est conviée pour la célébrer.
Comme le disait Silésius, un mystique du moyen age:

Même si le Christ
naissait mille fois a Béthléem
s'il ne nait pas en toi
tes regrets serront éternels.

mardi 18 décembre 2012

Retraite d'hiver en Provence du 28 Décembre au 1er Janvier 2013.

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience


Retraite d'hiver en Provence du vendredi 28 décembre au mardi 1er janvier 2013.

La retraite commence le vendredi 28 a 19h et se termine le 1er janvier dans l'apres midi.

Au programme: méditation, dialogues, approche corporelle et......réveillon.

il n'y a pas d'hébergement sur place mais de nombreuses possibilités existent a proximité.

Renseignements, inscriptions, écrire:
lemoinegojo@gmail.com


Prochaine rencontre a suivre:
Samedi 26 et dimanche 27 Janvier a Aix en Provence.


A bientot.

jeudi 13 décembre 2012

Accepter de ne rien être.

Lorsque nous considérons attentivement nos vies, elles sont finalement bien mornes.
Peut être sommes nous allés au bout du monde, avons nous vécus 10000 aventures. Peut être sommes nous des sauveurs de la planète. Peut être nous sommes nous lancés dans la course a l'argent, au pouvoir, a la célébrité. Peut être sommes nous des aventuriers de la Conscience, des explorateurs de l'humain.
Peut être notre vie est elle remplie comme un oeuf, ou passons nous notre existence a aller de la maison au bureau. Peut être avons nous créé une famille , fait des enfants, ou vivons nous en reclus et solitaire.....
A la fin, que c'est il passé vraiement?
Nous sommes nés, nous allons mourir, entre les deux, nous nous agitons, plus ou moins fébrilement, accordant une importance extrème a notre petite personne.
Le constat est la; les cimetières sont pleins de grands hommes oubliés qui se sont crus indispensables.
Il est dans notre vie un vide, un vide terrible, lié a la totale insignifiance d'un moi inexistant.
Le frôlement de ce vide crée en nous la peur de ne rien être, et donc le désir, ou la dépression.
Toute notre existence est bien souvent la tentative plus ou moins exacerbée pour échapper a ce vide.
C'est pourquoi la lumière, l'agitation, le mouvement, l'aventure, les rencontres......Nous attirent tant.

La Voie spirituelle est la confrontation avec ce vide, sa découverte, son acceptation, sa compréhension, ainsi que celle des mécanismes de compensation pour tenter de le fuir.
Face a cela, nous devenons totalement sans espoir.
Sans espoir de pouvoir sauver notre petite personne, irrémédiablement condamnée; ni d'échapper a l'insignifiance fondamentale ne notre vie limitée .
Lorsqu'il en est ainsi, lorsque tout cela est pleinement vu et accepté, pour la premiere fois, quelque chose peut changer; une transmutation avoir lieu.
Peut on en  parler sans retomber dans l'ancien mécanisme de l'espoir, sans redonner de l'importance a la personne qui s'emploira a atteindre ce nouveau but?
Faisons le quand même, lachement, mais brièvement.

Ce qui semblait être un vide aride et dénué de sens, devient plénitude.
Cette plénitude se révelle comme Présence.
Son activité est la célébration de Cela.

dimanche 9 décembre 2012

Trouver le réveur . Dialogue Zen.

Question:
Apres toutes ces années de recherche, je crois avoir enfin trouvé mon petit coin de paradis.
Qu'en pensez vous?
Réponse:
A propos du paradis, pourquoi se limiter a un petit coin?
Question:
Justement, pourquoi?
Réponse:
C'est parce qu'on le recherche quelque part.
Question:
Pourquoi le recherche t on quelque part?
Réponse:
C'est parce qu'on l'imagine en un lieu particulier.
Question:
Pourquoi l'imagine t on en un lieu particulier?
Réponse:
C'est parce qu'on se ressent soi même comme localisé dans l'espace temps.
Question:
Pourquoi se ressent on localisé dans l'espace temps?
Réponse:
C'est parce qu'on s'identifie au corps-mental.
Question:
Pourquoi s'identifier au corps-mental?
Réponse:
Parce qu'on croit etre né.
Question:
Pourquoi croit on etre né?
Réponse:
A cause du monde qui sans cesse nait et meure en nous.
Question:
Pourquoi le monde, sans cesse, nait il et meure t il en nous?
Réponse:
Parce qu'il est un rêve.
Question:
Pourquoi le monde est il un rêve?
Réponse:
Parce que nous sommes le rêveur.
Question:
Pourquoi sommes nous le rêveur?
Réponse:
Parce que sans nous il n'y aurrait pas de rêve.
Question:
Pourquoi sans nous n'y aurrait il pas de rêve?
Réponse:
Parce que nous sommes le rêveur.
Question:
Comment s'éveiller du rêve?
Réponse:
Trouvez le rêveur.
Question:
Comment trouver le rêveur?
Réponse:
Eveillez vous!
Question:
Comment s'éveiller?
Réponse:
En s'éveillant.
Question:
Mais comment?
Réponse:
Au dela des mots.
Question:
Ca veut dire quoi , au dela des mots?
Réponse:
Rien!
Question:
Comment ca rien?
Réponse:
Silence......
Question:
.....
Réponse:
.....

mardi 4 décembre 2012

Méditation .

Ce n'est pas la méditation qui apparait dans le corps-mental  lorsqu'on s'assoit, jambes croisés, le dos droit, en silence.

C'est le corps-mental, qui, quoi qu'on fasse, apparait au sein de la méditation, notre nature originelle.

Voyez cela.

mardi 20 novembre 2012

Tout est bien .

Cette année encore, la retraite d'hiver réunira les "amis du dharma", de la Voie, interessés par la perspective de la non-dualité, et heureux d'etre ensemble a cette occasion.
Il n'est certes pas possible a tout le monde de venir, mais il est intéressant et parfois amusant d'entendre les explications , pourtant facultatives, de chacun.

Voici un petit florilège des empêchements traditionnels.
--La famille : " ont est invités chez mes beaux parents ".
--Les enfants : "impossible de les faire garder, la grand mère est partie en voyage enChine."
--Les amis : " ca fait 6 mois que nos vieux potes nous ont invités."
--La santé : " j'arrête pas de tousser, c'est une horreur."
--La spiritualité : "y a un grand maitre qui passe a coté de chez nous, ont peut pas le rater."
--Les vacances : " ont avaient pas le choix pour les billets".
--Le travail : " j'ai plus de jours de congés".
--L'intuition : " cette année, je le sent pas."
--La météo : " j'ai peur du verglas."
--Le prix : " c'est la crise, j'ai plus un rond."
--Les régimes : " je mange que du foin très spécial, ca risque d'etre compliqué."
--L'amour : " si je viens sans elle, ma copine me quitte."
--La mort : " je passerai sans doute pas l'année."
--Etc, etc, etc, etc......

Chers amis, la vie, la Voie, est douce, généreuse, mais implacable.
On vient, ou on ne vient pas; on fait, ou on ne fait pas.
Inutile de se justifier.
Une seule chose compte, c'est la profondeur et l'intensité de notre aspiration.
Selon elle, comme par magie, vous verrez tous les phénomenes se dénouer et vous faciliter la tâche, ou au contraire, dresser devant vous d'insurmontabes obstacles.
Rien ne peut résister a celui dont la déterminantion est inébranlable.
Mais rassurons nous, cette aspiration, ou l'intensité de notre déterminantion, n'ont rien de personnel.
Cela apparait en nous, comme l'expression de la Conscience qui joue a se chercher, a se trouver, a s'ignorer.
Alors si tout est une expression de la grâce, du tout; vacances, famille, retraite..... Inutile de s'en faire ou de se justifier, tout est bien.....




dimanche 18 novembre 2012

La Présence .

Notre vie est la pluspart du temps l'expérience des objets.
Ce sont les perceptions du monde, les sensations, les pensées.
Nous même, en temps que corps-mental, participons a ce flot de choses qui vont et viennent sans cesse.
Tout ceci est par nature passant, impermanent, voyageant du passé au futur, de la naissance a la mort.
Lorsque se désserre cette fiévreuse propention a nous identifier toujours a un objet, a vouloir toujours saisir quelque chose, un espace apparait.
C'est un espace de tranquillité, de paix, de joie sans cause.
Un espace de douceur qui nous enveloppe et enveloppe toutes choses, un espace libre du passé, du futur, du temps, de l'avoir.
Un espace ou rien n'est séparé, ou le corps s'apaise, ou le coeur s'ouvre, ou tout se dénoue.
Cela inclut tout, l'espace et le temps, c'est la Présence, et nous sommes Cela.
Nous ne pouvons l'obtenir ni la saisir, mais laissez vous  saisir par elle et par sa douceur, lorsque par bonheur elle vous trouve.

dimanche 11 novembre 2012

Faut il méditer?

Question :
 Je pense que la clef sur la Voie, est de méditer, méditer, et de méditer sans cesse.
Qu'en pensez vous?

Réponse :
Qui va méditer?
Est ce la personne ?
Dans ce cas, cette méditation ne ferra que renforcer son activité, et donc la prison a laquelle on s'imaginait pouvoir échapper.
Si ce n'est pas la personne, alors qui médite?
Une seule réponse est alors possible: La Conscience, le Soi, ou notre nature véritable.
S'il en est ainsi, cette nature étant par essence parfaite, pourquoi aurrait elle besoin de faire quoi que ce soit (puisque rien ne lui manque) ?

La véritable méditation n'est pas l'activité du moi en vue de se perfectionner ou de réaliser quoi que ce soit.
Ce fonctionnement est l'ignorance même.
Elle est la compréhension, précisément, de l'inexistence de ce moi qui n'est que pensées et sensations, et la réalisation de la nature parfaite de ce que nous sommes vraiement.
Alors la méditation devient , d'instant en instant, l'accueil et l'offrande de toutes choses apparaissant en nous, a ce que nous sommes ; Conscience.
Cette méditation est sans but et sans forme, elle n'a de raison d'etre que la joie.


dimanche 4 novembre 2012

Retraite d'hiver en Provence, du 28 Décembre 2012 au 1er Janvier 2013.

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Retraite d'hiver en Provence dans le Luberon, du 28 Décembre au 1er Janvier 2013.


La retraite d'hiver est l'occasion de se retrouver ensembles , pour tous ceux intéressés par cet enseignement.
C'est une opportunité privilégiée de découvrir et de célébrer la Conscience, ce que nous sommes, avec des amis partageant cette joie.


La retraite commence le vendredi 28 Décembre a 19h et se terminera le mardi 1er Janvier dans l'apres midi.

Au programme:
Méditation, dialogues, approche corporelle......et bien sur , le réveillon !

Sont inclus dans la retraite, l'enseignement, les repas, le réveillon.
Il n'y a pas d'hébergement sur place, mais nous pouvons vous indiquer des adresses de chambres d'hotes ou d'hotels proches.
Il est possible de ne venir qu'a une partie de la retraite, mais les inscriptions pour la totalité serront privilégiées.

Attention:  le nombre de places places est limité.

Renseignements, incriptions, écrire :
lemoinegojo@gmail.com

A bientot.

mercredi 31 octobre 2012

Juste être .

La méditation est plonger dans l'état de "juste être".
Pas faire ceci ou cela, mais "juste être".
Or, "juste être" n'est précisément pas un état.
Il est.....Ce qu'il est.... La matrice, ou l'arrière plan sur lequel vont et viennent les différents états.
"Juste être", n'est pas quelque chose a atteindre, nous y sommes déja.
Aussi, n'est il pas nécessaire d'essayer de nous y plonger.
"Juste être", est plus proche de nous que notre respiration, est il dit.
Cela nous accompagne toujours, dans le bon, comme dans le mauvais. En fait, le bon et le mauvais naissent et se libèrent en lui.
"Juste être" rayonne sans cesse dans toutes les directions.
"Juste être", est appaisement, tanquillité, légereté, mais l'appaisement, la tranquillité et la légereté, ne sont pas "juste être", ce sont des états.
"Juste être" échappe aux concepts, au temps, et aux autres démons.
"Juste être"se cache en nous, paraissant fade et ennuyeux, mais ce ne sont la que des pensées.
"Juste être" se déguise sous la forme de plein de théories ou de philosophies bizarres.
"Juste être" n'a pas besoin de vous.
Plongez avec délice dans "juste être"; c'est facile, il n'y a personne pour le faire.
Discuter, déblatérer, conjecturer, sur "juste être", n'est au fond qu'une vaste blague.

mercredi 24 octobre 2012

Méditation et non-dualité: Dimanche 11 Novembre en Provence dans le Luberon , vers Apt .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Dimanche 11 Novembre 2012.
En Provence dans le Luberon, vers Apt.


Au programme: méditation, dialogues, approche corporelle.

La journée débute le dimanche a 10h et se termine en fin d'après midi.
Chacun amène de quoi manger.

Pour ceux qui souhaiteraient être présents le samedi soir, une rencontre (méditation plus dialogue) aurra lieu le samedi a 19h.

Renseignements, inscriptions, écrire :
lemoinegojo@gmail.com


Rencontre a suivre:
Retraite d'hiver dans le Luberon, du 28 Décembre 2012 au 1er Janvier 2013.





vendredi 19 octobre 2012

La révélation de la Conscience.

Très souvent, et pendant longtemps, nous avons vécu identifiés a une personne, c'est a dire a un moi séparé. Tout, dans notre entourage, parmi nos amis, la société, semblait accréditer et renforcer cela.
Un jour, nous remettons cette croyance en cause.
Au fond, qui suis je vraiement? Autrement dit, quel est dans ma vie le véritable sujet?
Est ce la personne?
Quelle est elle?
En investiguant, nous constatons qu'elle se compose du corps, et des pensées.
Ce corps-pensées, identifié comme "moi", peut il etre le sujet, autrement dit, ce qui percoit?
Le corps-mental est en fait percu sous forme de sensations et de pensées.
Il est ainsi un objet (de perception), et ne peut être véritablement le sujet percevant.
Lorsque ceci est vu, dans une totale clarté, nous comprenons que la personne avait en fait usurpé le rôle de sujet véritable, qu'elle fait tout simplement parti du percu.
Le trône du "je" se trouve donc etre vacant lorsque la personne, devant l'évidence de la compréhension, se trouve contrainte de le quitter.
Il est vacant, et c'est tres bien ainsi. Il ne faudrait surtout pas y réinstaller quoi que ce soit d'autre.

Cet espace vide de tout sujet, nous apparait souvent au début comme une absence.
Il est pourtant Ce qui bientot se révèlera comme étant la Présence, véritable sujet de toutes choses, pure Conscience.

Jean Klein expliquait cela par un exemple utilisant les analogies suivantes:
Supposons un mur blanc, figurant le Soi, auquel est accroché un tableau, représentant la personne , ou le "je" séparé.
Nous sommes totalement identifié aux apparences de la personne, le tableau, et ignorons complètement le Soi-Conscience, le mur.
Le tableau est enlevé.
Assez bizarrement, il est vrai, nous ne voyons toujours pas le mur, mais plutôt l'absence du tableau, et cela nous déconcerte.
Doucement cependant, nous nous habituons a cette absence, et alors enfin se révèle véritablement le mur, arrière plan de toutes choses.

dimanche 14 octobre 2012

S'éloigner du monde .

Question :
Partant du postulat que le monde définit l'ensemble des perceptions apportées par l'environnement, je constate que, malgrés tous mes efforts, je n'arrive pas a m'éloigner du monde, ce qui me frustre.
Que faire pour s'éloigner du monde ?

Réponse :
Mais qui est donc ce "je"voulant s'éloigner du monde ?
Si vous l'examinez de très près, vous constaterez que le "je", la personne, est un amalgame de pensées et de sensations, elles même totalement interdépendantes de la somme des perceptions formant ce que vous appellez le monde.
Aussi ce "je" n'est il pas différent du monde qu'il veut fuir.
Comment le monde pourrait il souhaiter s'éloigner de lui même ?
L'activité de ce "je" étant celle du monde lui même, tout effort de sa part (pour ou contre), ne ferra que le renforcer.
Voyez que ce qui est cause de frustration n'est en fait pas le monde (les perceptions), mais le "je", autrement dit, l'attachement a une pseudo identité qui n'est en fait que le corps-mental, par essence jamais satisfait, et qui invente cette idée saugrenue de s'éloigner de lui même, se renforcant paradoxalement ainsi.

Comprenant cela, laissez naturellement choir tout effort pour vous éloigner, vous rapprocher, ou manipuler quoi que ce soit.
Laissez même tomber ce "je", éternellement frustré, qui s'efforcait si vaillament.
Il n'est que pensées et sensations.
Laissez naturellement tout cela etre accueilli en vous. Le monde-perceptions et le "je", sensations-pensées.
Cela se fait sans effort, dans la clarté de votre compréhension.
Même les tensions, les angoisses, peuvent etre ainsi accueillies, même le monde, qui semble pourtant parfois si terrible.
Cet accueil est facile, car il n'est pas l'activité de la personne.
Il est la Conscience même, au sein de laquelle toutes choses apparaissent, se déploient, et se libèrent.
Cet accueil inconditionnel, libre de toute intention, de tout effort, n'est il pas l'amour même?

Lorsque l'amour fleurit ainsi en nous, a quoi bon s'éloigner de quoi que ce soit?
Y a t il encore un quelconque problème?
Laissez le parfum de cet amour envelopper toutes choses . L'harmonie, la joie, la paix et le juste en découleront.

lundi 1 octobre 2012

Méditation.

Lors d'un moment de tranquilité, assis, paisible; vous pouvez fermer les yeux au début si cela vous semble préférable, observez, ressentez toutes choses.
Si vous étes dans la nature, écouter le bruissement des feuillages, le chant d'un oiseau, respirez le parfum de la terre, sentez la caresse du vent.....
Voyez comme tout cela apparait en vous.
Ressentez aussi les sensations du corps, même discrètes, voyez les pensées.
Le corps, les pensées, également apparaissent en vous, pure Conscience.
Vous pouvez aussi poser la question : a qui tout cela apparait il ?
Et vous verrez, comment implicitement, cette question aussi pointe vers la Conscience.
Toutefois, s'il vous semble que tout cela apparait plutot a un moi quelconque et séparé, cherchez le, essayez de le découvrir.
Vous verrez que vous ne trouverez que pensées (le mental), et sensations (le corps), qui nous l'avons vu, apparaissent, se déploient, puis disparaissent en vous, Conscience.
Si le moi n'est que sensations et pensées, c'est a dire une collection d'objets apparaissant a la Conscience, il ne peut donc etre ce qui controle ou maitrise les choses dont il fait parti.

Lorsque vous réalisez que ce juge, ce controleur omniprésent, n'était qu'un usurpateur, un grand soulagement se fait.
En l'abscence de moi, de controleur, de juge, une grande facilité, une grande détente apparaissent.
Tout s'éléve, se déploie, et se libére au sein de la Conscience, et vous etes Cela.

mardi 18 septembre 2012

Méditation et non-dualité, découverte de la Présence : rencontre a Paris : 29 et 30 Septembre 2012 .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.

Rencontre a Paris :
Samedi 29 et Dimanche 30 Septembre 2012 .

La rencontre commence le samedi 29 a 19h.
Dimanche : de 8h a 18h.
Déjeuner sur place le dimanche.

Le lieu: a Paris 75013 .

Au programme :
méditation, dialogues, approche corporelle.

Renseignements inscriptions :
Ecrire :  michele.muller8@free.fr


Rencontre a suivre :
Aix en Provence : 20 et 21 Octobre 2012 .

mercredi 12 septembre 2012

La méditation est beauté .

Il y eut des matins de printemps, bruissant du chant des oiseaux, bercés de la brise parfumée.
Il y a les premiers matins d'automne qui s'éveillent dans une douce lumière.
Tout semble immuable, parfaitement silencieux. Le temps parrait comme suspendu.
Le soleil émerge, touchant de ses premiers rayons les vieux arbres , déja jaunissants, et c'est la splendeur.
La méditation est l'art de vivre dans la beauté.
Pas spécialement celle des oeuvres d'art ou du luxe que permet l'opulence, mais plus simplement celle qui découle de la simplicité naturelle d'un esprit totalement ouvert et silencieux.
Dans un tel esprit se reflètent la beauté des feuilles d'automnes, le parfum de la terre, un chant d'oiseau au loin, le ciel immense, et puis le corps qui se réveille, quelques pensées, comme des nuages.
Tant de gens se couchent le soir, l'esprit embrumé de problèmes, et se réveillent le matin, soucieux et tendus.
Dans cette immensité de la méditation matinale, libre de toute intention, se dévoilait soudain la Présence, qui silencieusement, enveloppait toutes choses de sa beauté.

vendredi 7 septembre 2012

Enregistements de la retraite d'été 2012 et autres...

Il semble très difficile de faire comprendre aux inconditionnels du net l'importance de la "vraie" rencontre.
Celle ou nous nous découvrons comme Conscience. Ou il est réalisé que "ma" Conscience et celle de "l'autre" sont en fait la même.
Lorsque le sentiment de séparation nous quitte, le parfum du Soi, de la Présence, nous enveloppe amoureusement.
Le but des textes, vidéos, enregistements, est essentiellement de nous en donner un léger appercu, et de nous motiver pour cette rencontre.
Se contenter de glaner quelques brides d'enseignements par ci par la, n'est en fait qu'une promesse d'échec.
Cela dit, une fois cela compris, il est merveilleux de pouvoir découvrir toute cette information sur la toile.

La retraite d'été c'est terminée dans la bonne humeur.
Une partie des enregistrements de cette retraite plus quelques autres, peuvent etre consultés et téléchargés (si vous n'avez vraiement rien d'autre a faire), sur le site :

leveil.org

Merci a toute l'équipe de " leveil.org" pour leur travail au service de tous.

lundi 3 septembre 2012

Se libérer du passé .


Question :
Ce n'est pas si simple de laisser le passé, car il demande a etre reconnu, comme s'il était une personne blessée...
Dans ce cas précis, les mémoires ne veulent pas partir.
Alors, peut on dire: "cela dépend des cas"?

Réponse :
Ce n'est pas vraiement le passé qui ne veut pas partir, c'est la personne.
En effet, la personne est l'entité personnelle et séparée que nous avons construit.
En elle, nous croyons trouver un port d'attache rassurant et connu, alors qu'en fait, elle est le creuset de la souffrance et de la peur; tellement menacée, incertaine, et bien sure, mortelle.
Cette personne, faite de conditionnements et d'attachements, basée sur le passé, se nourrit largement de la mémoire.
Bien sure, se pressentant mortelle, elle fait tout pour ne pas risquer de disparaitre, et très habilement, tente de se maintenir a travers toutes ses activités.
Et voici maintenant un point subtil et essentiel:
La personne se maintient ainsi a travers toutes ses activités, y compris celles censées nous en libérer.
Toutes tentatives pour controler, maitriser, guérir ou nous débarasser de la personne, sont en fait , subtilement, ce qui la maintient.

La personne se nourrit du passé, de ses conditionnements, de ses attachements, de ses peurs, de ses désirs.
Elle est le passé que nous portons et maintenons constamment en ressassant perpétuellement les même complexes mécanismes.
Personne ne peut laisser passer le passé.
Mais lorsque nous comprenons les mécanismes qui le maintiennent, que nous nous voyons les entretenir, alors toutes tentatives pour le poursuivre ou agir  sur lui, peuvent naturellement nous quitter.
A ce moment la, il peut enfin etre accueilli.
Il est alors écouté, a travers la pensée et aussi le corps, sensoriellement.
Lorsqu'ainsi le passé est totalement accueilli ( sans personne pour l'accueillir), en l'abscence de toute activité du moi, alors, il consume sur place sa propre énergie et se libère.

mardi 28 août 2012

Mémoire et souffrance .

Question :
Je me demande si ce n'est pas la mémoire qui maintient la souffrance ?
Réponse :
Voici une question très pertinente.
Voyez qu'en fait, vous etes le passé, autrement dit, vous n'etes que mémoires, et donc croyances.
Tant que nous sommes attachés et indentifiés a la notion d'etre une personne, c'est a dire un "je" séparé, il en serra ainsi.
Ce je se nourrit de ses attachements  psychologiques, affectifs, religieux, culturels et autres.
Comme il s'en nourrit, il ne peut rien laisser passer, et recrée constamment les memes systèmes sous des formes parfois un peu différentes.
Voyez que le passé n'est qu'une pensée qui maintient le je, la personne.
Voyez qu'entretenir ce passé vous conduit a vous ressentir toujours séparé.
Le point important, est de réaliser que la mémoire n'est qu'une pensée au présent, qui apparait en vous pour se libérer.
Accueillez la totalement, a travers  les pensées, mais aussi a travers le corps, sensoriellement, souvent sous forme de tensions.
Dans cet accueil inconditionnel, sans choix, sans intention, la mémoire peut alors se libérer et la souffrance vous quitter.
Apprenez alors a rester ainsi, l'esprit neuf, libre du passé.
Ne retournez pas aux anciens schémas.
Tout ceci est a expérimenter d'instant en instant, dans la vie quotidienne.

dimanche 19 août 2012

Méditation et non-dualité . Retraite d'été en Provence, du 22 au 26 aout 2012.

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Retraite d'été en Provence dans le Luberon
Du mercredi 22 au dimanche 26 aout 2012.

La retraite d'été est l'opportunité , dans un cadre privilégié, pour tous ceux qui le souhaite, de découvrir, réaliser; approfondir la Présence au coeur de notre vie.


Au programme:
méditation, dialogues, approche corporelle et......

Pour tout renseignements concernant cette retraite et celles a venir
écrire:  lemoinegojo@gmail.com

A bientot.

vendredi 10 août 2012

Une bonne et une mauvaise nouvelle .

Question :
Je me sent dans une impasse; je réalise que je ne peux rien atteindre; rien saisir a propos de l'éveil. Mes pensées reviennent sans cesse, comme si je refusais de les laisser passer. Je me sent seule et en colère. Pouvez vous m'aider?

Réponse:
Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle.
Commençons par la mauvaise :
En tant que personne, vous ne pouvez rien faire. Vous n'avez aucune liberté .
Nous sommes totalement le jouet des conditionnements. Nous pouvons chercher, et chercher encore, nous ne trouverons jamais.
Comme vous le dites, nous ne pouvons rien atteindre, rien saisir, rien controler.
Nous ne pouvons meme pas laisser passer les pensées, car les pensées sont la personne elle meme.

Maintenant , la bonne nouvelle :
Nous ne sommes pas une personne!
La personne existe, bien sure, elle est un amalgame de pensées (le mental), et de sensations (le corps). Tout cela est percu en nous, au sein meme de la Conscience qui le percoit.
La personne se nourrit de toutes ces pensées et de ces tensions, jamais elle ne les laissera réellement passer. Le "je" est totalement impuissant.

La première chose consiste donc a voir ce que nous ne sommes pas, a savoir un objet, le corps, les pensées, une chose.
La deuxième est de reconnaitre ce que nous sommes, a savoir la Conscience immuable qui accueille toutes choses.
En fait, c'est la Conscience qui se reconnait elle meme.

Enfin, une fois reconnu ce que nous ne sommes pas, et établit dans ce que nous sommes, que ce soit les pensées, les tensions, ou autre, nous pouvons les aimer; et c'est le plus sure moyen pour qu'elles se libèrent en retournant a leur source.

Comprendre tout cela intellectuellement est précieux, mais rien ne remplace la véritable rencontre avec un maitre, un instructeur, ou un ami spirituel.

vendredi 3 août 2012

La Conscience est Amour.

La Conscience est Amour !
Qu'est ce que cela signifie?
La Conscience est ce qui accueille toutes choses, absolument, inconditionnellement, le "bon", comme le "mauvais".
Elle est aussi ce qui transforme et libère toutes choses.
Chaque chose ainsi accueillie, transformée, et libérée par la Conscience, au sein de la Conscience; devient, est, la Conscience elle meme.
Ainsi la voie de la Connaissance, de la Conscience, et la voie de l'Amour, se rejoignent elles.

Parfois, vous pouvez observer comment toutes choses apparaissent, se déploient et se libèrent dans la Conscience.
Parfois, vous pouvez juste aimer toutes choses.
Dans ce cas, votre amour s'adresse a la Conscience avant tout.
En elle, par elle, tout se transforme, et devient l'Amour.
Alors, le monde cesse d'etre un enfer de larmes et de souffrances, pour devenir magique; un reflet de Cela.

dimanche 29 juillet 2012

L'éveil n'est pas un état...

Lorsque nous nous éveillons a la Conscience, mais nous devrions plutot dire, lorsque la Conscience s'éveille a elle meme; car s'éveiller a la Conscience, signifie qu'il est vu qu'il n'était personne, du moins aucune pseudo entité séparée, pour s'éveiller a quoi que ce soit, alors nous réalisons (il est réalisé), que la Conscience, l'éveil, n'est pas un état.
Les états étant percus, ils sont des formes d'objets, parfois subtils, exprimant diverses modalités de fonctionement du mental, ou en tous cas, de la réalité, filtrée a travers le mental.
Ils vont et viennent, sur le substrat, l'arrière plan, toujours présent de la Conscience.
Si nous comprenons que tous les états que nous pouvons traverser sont impermanents, qu'ils sont juste des objets, apparaissant en nous,  nous cessons naturellement de nous identifier a eux.
Lorsque le changement est laissé totalement libre de se produire, sans aucune identification a lui, alors spontanément se dévoile Ce qui est a tout jamais libre de tout changement, de toute souffrance, de toute mort.
A ce moment la, nous réalisons que tous les états que nous traversions, tous les objets, sont aussi la Conscience.

     Les nuages blancs
     traversant le ciel vide
     ne sont pas le ciel
     et pourtant
     ils le sont....

samedi 21 juillet 2012

La tartine de la compréhension.

Réponse a N.
Chère N.
Vous m'avez dit etre très décontenancée par ce foisonnement d'enseignements et de gurus, qui semblent, selon vous, se contredire les uns les autres.
Ne vous en faites pas.
Suivez votre coeur.
Sachez que si vous avez la joie en vous et de l'amour dans votre coeur, vous etes beaucoup plus proche de la vérité, que si vous en aviez une compréhension purement intellectuelle, meme très pointue, mais qui vous laisse sans joie.
La compréhension de la vérité, sans la joie ni l'amour, est comme la tartine, sans le beurre ni la confiture.

samedi 14 juillet 2012

Retraite d'été : réalisation spirituelle et vie quotidienne.

La retraite d'été débute dans un peu plus d'un moi.
Elle est un moment privilégié pour approfondir la Voie.
Un moment de communion et de solitude, mais seule cette solitude, profondément vécue, peut nous révéller notre commune Présence avec tous les etres, avec toutes choses.
Pendant un stage ou une retraite, tous les moments de la vie quotidienne sont une occasion de transposer et d'approfondir notre compréhension.
Parfois, cela est facile, parfois moins. La joie de la Présence inclut les deux.

Pour cette retraite, personne n'ayant manifesté le souhait d'aider a la cuisine, nous avons dus, pour la premiere fois, faire appel a une aide extérieure rémunérée.
Certains pensent que c'est beaucoup mieux ainsi, car ils pourront consacrer plus de temps a la Voie, a l'essentiel, etre moins dérangés par ces taches domestiques, moins stressé aussi.
Mais qu'est ce que la Voie, sinon la vie quotidienne elle meme, a travers ses taches multiples, éclairées par la compréhension?
Lors d'une retraite, il est vraiment précieux de pouvoir exprimer notre réalisation a travers l'activité, et la cuisine en est une privilégiée.
Réaliser la Présence dans le calme de la salle de méditation est une chose, transposer cette réalisation dans le tourbillon de la vie quotidienne, en est une autre.
Craindre d'etre dérangé dans sa pratique par les taches du quotidien, n'est que l'expression d'une peur, liée a la croyance encore vivace d'etre une personne séparée.

Dans le cadre d'une retraite, s'investir dans la préparation des repas (au autre), devient la continuité de la méditation.
Tout apparait dans la Présence, tout devient la Présence, le Soi, Conscience.
Ce qui en ressort devient magique, et meme la saveur des repas en est comme transformée.

Souhaitons que chacun puisse approfondir sa compréhension-réalisation, au dela de toute catégorie personnelle et que les repas de cette retraite soient aussi savoureux que lors des précédentes.

dimanche 8 juillet 2012

L'éveil en trois jours (ou moins) .

Le nouveau grand mythe spirituel est incontestablement l'éveil.
Comment résoudre tous vos problèmes, appaiser toutes vos souffrances, et devenir une sorte de superman spirituel en un instant, reléguant les efforts dépassés des pratiquants des temps jadis au rang de niaiseries ringardes ?
On est pas pas loin du fast food spirituel.
Pas d'effort, pas de pratique, pas de compréhension......
Juste s'assoir aux pieds (ou a coté selon les gourous) de celui qui sait et qui rigole ( avec compassion svp) de votre incapacité a saisir la mystérieuse non-recette.

Il est étonnant de constater l'aplomb des nouveaux éveillés a se présenter comme tel.
Quelques jours, quelques semaines, pour les moins doués, la pluspart du temps en Inde, aurront suffit.
Mieux encore, certains se réveillent, au sens propre, un beau matin, spontanément "éveillés", et se proclament enseignants des le lendemain, parfois aux quatre coins du monde.

Plus étonnant encore, est la faculté avec laquelle le public spirituel, souvent frénétique consommateur de stages et autres satsang, accepte tout ce qu'on lui racompte sans sourciller.
C'est ainsi que fleurit le nouveau business spirituel, pour le bonheur de tous et le profit de certains, avec souvent, comme rampe de lancement, une certaine coline du sud de l'Inde.

Les temps changent. Jadis, pour un aspirant enseignant spirituel, il était de bon ton de faire le modeste quand a son éveil; genre : "c'est celui qui dit qu'il l'est qui l'est pas" !
Aujourd'hui la mode est a la décomplexion.

Evidemment, on peut se demander si devant tant de puérile avidité quand a l'obtention d'un état censé résoudre tous nos problèmes, ne se cache pas beaucoup de souffrance?
Mais après tout :
Et si cela marchait?
Alors l'éveil, il est ou?
La réponse magique est qu'il se cache derriere notre avidité a le rechercher.
Mais l'univers lui meme est magique.
Inutile de s'en faire, il matérialise immancablement tous nos désirs.
Vous en avez assez de vous plonger dans de gros livres spirituels, vous ne voulez plus entendre parler de religion ni de leurs représentants, la méditation vous fait mal aux genoux, les pratiques vous ennuient...... et le temps passe....
Rassurez vous, les nouveaux gourous sont la, et ils le disent :
L'éveil en trois jours, c'est possible !
Mieux encore, en un claquement de doigts !
En fait, " vous etes déja Cela" .

mardi 3 juillet 2012

Compréhension et lacher prise .

Question :
Sur la Voie, comprendre ne m'interesse pas, tout ce que je veux c'est apprendre a m'abandonner et a lacher prise. Comment faire ?

Réponse :
En fait, le lacher prise et la compréhension, sont comme les deux ailes d'un meme oiseau.
Seule la compréhension permet le véritable abandon.
Prenons un exemple :
imaginons que vous ayez , tres enracinée en vous, la croyance: "je suis une personne séparée, souffrante certes, mais qui peut, a force d'efforts et de controle, maitriser ma vie et finallement parvenir au lacher prise".
Cette croyance elle meme maintiendra les faits, causes de la souffrance, et rendra tout véritable lacher prise impossible.
Seule la compréhension des faits permettra aux croyances éronnées de se détacher de vous et invitera le lacher prise a apparaitre spontanément.
Lorsqu'en nous se clarifie la compréhension, la Présence se dévoile, et nous invite a l'abandon au sein de la source que nous n'avons en fait jamais cessé d'etre.

jeudi 28 juin 2012

L'abandon .

Sur la Voie, l'abandon et le lacher prise sont essentiels; mais l'important, surtout, est de comprendre que jamais quelqu'un ne pourra abandonner quoi que ce soit.
Lorsque la personne semble abandonner quelque chose, c'est toujours plus ou moins une stratégie. Au moins avec l'idée de se sentir mieux ensuite.
Le véritable abandon est inconditionnel.
Il consiste, précisément, a voir l'inexistence de la personne, de notre personnage qui prétendait s'abandonner.
Voir qu'il n'y a personne est l'abandon meme.
La méditation, dans cette perspective, est justement, constatant l'abscence de toute prétendue entité séparée, laisser toutes chose apparaitre, se déployer et se libérer au sein de la Conscience qui se révelle ainsi etre notre véritable et immortelle Présence.

jeudi 21 juin 2012

La Présence indérangeable et nos préférences .

Question :
Je trouve que lors des dialogues, il ya beaucoup de paroles, et cela me dérange.
Pourquoi ne  pas juste laisser etre la Présence ?

Réponse :
Le but des dialogues est de satisfaire la raison tout en éclairant l'intuition.
Il est important que nos doutes puissent etre, sinon résolus, du moins éclairés dans la perspective de la Voie, et que le mental puisse etre satisfait.
Un mental satisfait est un mental paisible, et un mental paisible s'évanouit sans effort dans la Présence.
Une fois établi dans la Présence, c'est a dire  l'authentique silence, meme si nous n'avons plus de question, la continuation des dialogues a travers le questionement des autres ne nous dérange plus.
Rien d'ailleurs ne nous dérange.
La persistance en nous d'un dérangement montre en fait que nous ne sommes pas réellement établi dans la Présence; ce qui peut expliquer alors notre préférence pour le silence plutot que pour les mots.
Le silence de la Présence véritable inclut les deux.

P.S : pour ceux qui se demanderaient: Qui est ou non établit dans la Présence, la réponse est bien entendu: Personne !
La Présence se dévoille elle meme a elle meme

vendredi 15 juin 2012

Méditation et non-dualité : rencontre a Paris: 23 et 24 Juin 2012.

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Rencontre a Paris : samedi 23 et dimanche 24 juin 2012.

La rencontre commence le samedi 23 a 19h et se poursuit le dimanche toute la journée.

Au programme :
Méditation, approche corporelle, dialogues.

Renseignements, inscriptions :
écrire :  michele.muller8@free.fr


Rencontre a suivre:
retraite d'été en Provence dans le Luberon: du 22 au 26 Aout 2012.

mercredi 6 juin 2012

Méditation et non-dualité .

Installez vous tranquillement.
Observez sans effort particulier tout ce qui se présente a vous.
Voyez qu'il y a diverses perceptions, des sons, des couleurs, des parfums...
Voyez qu'il y a diverses sensations, qui sans cesse, apparaissent, disparaissent...
Voyez qu'il ya des pensées, qui vont et viennent aussi....

A présent, cessez tout bonnement d'observer quoi que ce soit.
Ne faites plus rien.
Surtout n'essayez pas de le faire ou de ne pas le faire.
Soyez juste naturel, sans affaire.
Laissez simplement toutes ces choses venir a vous.
Elles apparaissent, se déploient, disparaissent....

Quelque chose a changé.
Il n'y a plus de vous .
Le vous (ou le moi) , observateur, n'était pas nécessaire.
En fait, il n'est lui meme rien d'autre qu'une pensée ou une sensation.

Un sentiment d'espace et de subtile détente apparait.
Cette abscence, accueil pour tout ce qui est, est votre véritable Présence.
Véritable Présence pour qui?
....Pour personne!


jeudi 31 mai 2012

La Voie directe .

La voie directe se caratérise par deux aspects essentiels.
Le premier pourrait s'intituler : voir ce que nous ne sommes pas.
Le monde existe, le mental existe, le corps aussi, mais ils ne sont pas le sujet, ce que nous sommes. Ils font tout simplement partie du paysage percu.
Nous regardons attentivement, et nous voyons clairement que tout cela apparait, a une abscence totale de personnage.
L'entité séparée qui se revendiquait comme étant le vrai "je", n'existe tout simplement pas.
Cette abscence d'un personnage, d'un "je" séparé, pleinement vécue, nous amène au seuil de la Présence.

Le deuxième aspect caractérisant la voie directe, est de se savoir etre pleinement, expérimentalement, cette Conscience, qui se révelle etre l'essence meme du réel, intemporelle, immortelle.
Lorsque nous la vivons sciemment, elle devient notre véritable Présence, et doucement, se dévoile a nous comme paix, joie sans cause, amour, beauté...

La voie directe est ouverte a tous ceux qui se sentent attirés ou en connection avec elle.
Elle est accueillante, généreuse, quelles que soient nos caractéristiques ou nos aptitudes au départ.

mardi 22 mai 2012

Méditation et non-dualité . Retraite d'été en Provence, du 22 au 26 Aout 2012.

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Retraite d'été du 22 au 26 Aout 2012.
En Provence dans le Luberon.

La retraite d'été est l'occasion pour la Sangha, c'est a dire ceux partageant le meme intéret spirituel, de se réunir pour une période privilégiée de 5 jours consacrés a l'essentiel.

Le lieu : en pleine nature, en Provence dans le Luberon, au dessus de la petite ville d'Apt.

Le programme d'une journée type :
8h: méditation silencieuse , 10h30- 13h: méditation puis dialogue
16h30- 18h30: approche corporelle puis dialogue , 21h: méditation.

La retraite commence le mercredi 22 aout a 19h et se termine le dimanche 26 en milieu d'apres midi.

Bien que la retraite soit un tout, il est possible de venir les 5 jours, ou seulement a une partie.
(les inscriptions pour la totalité serront néamoins privilégiées)

L'hébergement :
Il n'y a pas d'hébergement sur place , mais de nombreuses possibilités existent sur Apt et alentours ( hotels, chambres d'hotes, gites, campings...)
Nous pouvons vous en indiquer quelques unes.
Vous pouvez aussi consulter le site de l'office du tourisme d'Apt.
Attention , pour cette période, il est  prudent de réserver des que possible !!

Repas: sur place, bio végétariens. ( tout le monde participe)

Nous recherchons également des personnes de bonne volonté, pouvant aider activement a la cuisine. Si interessé, nous contacter (voir fin de message)

ATTENTION : le nombre de place est limité .
Merci de vous inscrire des que possible si vous etes interessés!
(une confirmation d'inscription vous serra demandée environ un moi a l'avance)

Renseignements, inscriptions :
écrire:  lemoinegojo@gmail.com
Si vs souhaitez participer a la cuisine:
écrire (apres vous etre inscrit) a : michele.muller8@free.fr


A Bientot .
(d'ici cet été, notez:  en mai: retraite en Ariège, en juin: rencontres a Aix en Provence et a Paris)

mardi 15 mai 2012

La méditation naturelle .

Permettez moi de vous proposer une sorte d'exercice.
Considérez, avant meme de méditer, que vous etes déja Cela, votre nature profonde et immuable, en laquelle toutes choses sont accueillies.
Voyez que pour etre Cela, cet espace en lequel se déploient pensées, sensations, perceptions, vous n'avez besoin de rien; meme pas de méditer.
Vous n'avez besoin de rien, car vous etes Cela.
Vous etes la Conscience en laquelle tout existe et se manifeste, sans laquelle il n'y aurrait tout simplement rien.
Cette Conscience, votre nature profonde, n'a rien de personnel, mais ce qui nous apparait comme personnel, aussi bien le bon, que le mauvais, apparait en elle, comme un rève.
Cette Conscience, ce que vous etes, ne vous quitte jamais, mais vous imaginez en etre séparé lorsque vous vous focalisez sur quelque chose.
Alors voyez , avant de méditer, que jamais vous ne quittez votre nature profonde, que jamais vous ne cessez d'etre ce que vous etes, et que pour réaliser Cela, vous n'avez besoin de rien.
Lorsque vous réalisez Cela, vous pouvez aller méditer, pour la joie.....
Ce serra facile, réaliser Cela, est la méditation meme....

jeudi 10 mai 2012

Méditation et non-dualité . Retraite en Ariège du 26 au 28 Mai 2012 .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Retraite en Ariége aux Issarts du samedi 26 au lundi 28 Mai 2012.

La retraite débute le samedi 26 a 19h , et se termine le lundi 28 vers 13h.

Hébergement sur place possible, repas bio végétariens.

Au programme:
Méditation, approche corporelle, entretiens.

Renseignements  inscriptions :
Contacter Catherine:  écrire:   c.gold@orange.fr


Rencontre a suivre:
16 et 17 juin a Aix en Provence.

A bientot.

samedi 5 mai 2012

Méditation, Conscience, et Politique .

Ce we en France, ce sont les éléctions .
Que de discutions et de polémiques tous ces derniers mois.
Certains pronent le changement, d'autres la sécurité.
Malgres quelques variantes, le clivage entre deux grands modèles reste évident.
Un peu plus libéral, ou un peu plus social.
Ce qui frappe le plus finalement, est le manque d'imagination.
Comment se fait il que notre vieille planète, revendiquant sur certains continents plusieurs millénaires d'histoire humaine, en soit encore la?
Pourquoi l'espèce humaine n'est elle pas plus heureuse, plus prospère, pourquoi y a t il la pauvreté, la tristesse sans fin de peuples en détresse, pourquoi la violence et ces guerres interminables?
Comment se fait il que l'homme ne soit pas capable de plus d'intelligence, pour résoudre ses crises?
Bien sure, il y a les inégalités, la cupidité, le désir de puissance, de posséder toujours plus; mais une partie essentielle du probleme, n'est elle pas dans l'abscence totale de créativité de nos esprits?
Ce manque de créativité, n'est il pas lié a un conformisme étroit, nous donnant a penser que le monde est formaté par certains moules, pures projections de nos esprits mesquins, soumis a leurs croyances?
Le monde, la planète, la société, les peuples, les moments merveilleux, les catastrophes, se déploient dans l'espace infini de la Conscience.
Le voir est méditation.
Il ne sagit pas pour autant de se détourner du monde et des objets.
La manifestation est elle meme l'expression de la Conscience. Elle se déploie dans un frémissement de richesses, de possibilités, sans cesse changeantes.
Ce sont nos esprits enchainés, identifiés, apeurés, par des croyances limitantes, qui nous enferment et nous font croire a l'implacable fatalité de la souffrance.

Lorsque nous laissons se déployer librement le monde en nous, nous contemplons sa richesse.
Nous meme sommes pluriels.
A chaque instant, nous ne sommes plus ce que nous étions l'instant précédent; et cela est la vie meme.
Cette vie bouillonnante est faite pour etre heureux et partager ce bonheur.
Lorsque nous la considérons dans sa globalité, nous comprennons qu'elle est la célébration meme de la Conscience que nous sommes profondément.
Alors vient la confiance. Le désir s'appaise, les peurs nous quittent, et une infinité de possibilités s'offrent a nous pour construire un monde meilleur.
Quitter ainsi l'ornière étroite de nos conditionnements limités pour s'ouvrir a l'infinité et a la joie de la globalité, est méditation.

lundi 30 avril 2012

Méditation et non-dualité. Rencontre a Montpellier : Samedi 12 et Dimanche 13 Mai 2012.

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Rencontre a Montpellier:
Samedi 12 et Dimanche 13 Mai 2012.

Horaires:
Samedi 12 : 20h a 22h : méditation puis dialogue.
Dimanche 13: 10h a 12h : méditation puis dialogue.
                         14H30 a 17h30 : approche corporelle puis dialogue.

Lieu :
Salle Kine-Gym : 14bis rue St Louis ( Arceaux)

Informations, inscriptions :
Jean claude : écrire:  jccesar@club-internet.fr
tel : 04 67 92 46 38  ou  07 61 42 28 25
ou :
Claude :  écrire : claude.tejumal@laposte.net
tel : 06 03 97 77 72


Prochaine rencontre :
Retraite en Ariège du 26 au 28 Mai 2012.

A bientot.

mercredi 25 avril 2012

La douceur de l'immortelle Présence.

Il est bon et beau de voir que la méditation est la douceur meme, j'oserais meme dire, l'amour meme.
Notre attirance ou notre amour pour la vérité ou la méditation, sont en fait l'amour de la vérité pour nous, qui nous attire a elle.
La méditation en est une des expressions.
Lorsque cette attirance apparait en nous, il est bon de s'y laisser aller avec joie.
La méditation ne devrait ainsi jamais devenir une corvée ou un devoir pénible.
Ce qui écrit ces mots et ce qui les lit, est la meme Conscience. En elle, il n'y a nule séparation, tout apparait et se déploie en elle.
Cette Conscience est ce que nous sommes, éternel sujet. C'est pourquoi, elle ne peut jamais devenir un objet. Jamais nous ne pourrons la voir, la saisir, l'enfermer...
Les pensées passent, comme des nuages, mais aussi le corps, sensations, et le monde, le flot des perceptions.
Lorsque toute saisie se relache, et que tout est laissé naturellement libre de passer, d'aller, de venir, de naitre, de mourir, sans fixation aucune, alors, l'arriere plan de ce grand spectacle, Ce qui est, se révèle, non pas comme un objet, mais comme Cela; et nous sommes Cela, immortelle Présence.
Et Cela se dévoile sans effort et comble tous nos manques.

Pour tous ces sujets, l'interet de chacun est différent, superficiel ou profond, difficile de savoir.
Certains se satisfond d'une compréhension intellectuelle, certains ont besoin de temps...
Il ne faut rien forcer, rester amical, disponible, silencieux parfois.

jeudi 19 avril 2012

Faire face aux émotions .

Question :
Dans ma vie et meme en méditation, je suis traversé de puissantes émotions, comme la colère, le désir ou la peur. Comment faire avec ces émotions?

Réponse :
Tout ce qui se présente a nous, doit etre si possible totalement accueilli.
Les émotions étant une manifestation de la personne via le psychisme et le corps, nous devrions les aimer et les accueillir, meme si ce n'est pas toujours évident.
Au moins sinon, voir notre incapaciter a les accepter.
Ces émotions que vous me décrivez sont en vous, la colère, la peur, le désir...
Elles viennent d'autant plus volontier que vous vous ouvrez a elles.
Cela peut sembler parfois difficile, mais il faut comprendre, qu'elles apparaissent ainsi pour se libérer.
Toutes tentatives pour les fuir, les matraquer, les controler, ne feraient qu'ajourner le probleme.
Inutile d'aller les chercher, mais lorsque elles apparaissent, laissez les venir, se déployer, montrer toute leur énergie.
Voyez qu'elles sont en relation avec de puissantes tensions dans le corps.
Lorsque l'émotion, a travers la pensée et le corps, est laissée totalement libre de se déployer, en l'abscence de toute activité du moi pour l'influencer (dans une complete et alerte passivité),elle brule sur place son énergie et se consumme, ne trouvant aucune échappatoire.
C'est ainsi qu'a un certain moment elle vous quitte et disparait.

dimanche 15 avril 2012

Retraite d'été en Provence dans le Luberon, du 22 au 26 aout 2012 .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


La retraite d'été aura lieu en Provence dans le Luberon vers Apt.
Elle se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 aout 2012.

Elle débutera le mercredi 22 aout a 19h et se terminera le dimanche 26 aout dans l'apres midi.

Cette retraite rassemble la Sangha, c'est a dire ceux profondément interessés par cette perspective et cet enseignement.
Elle est l'occasion de s'immerger profondément, au cours de ces cinq jours, a la source meme de l'etre, et ce dans toutes les activités, et de partager naturellement cela avec tous.

Au programme: méditation, approche corporelle, entretiens.

Pendant cette retraite, la restauration est assurée mais pas l'hébergement.
De nombreuses possibilités d'hébergements divers sont possibles sur Apt.
Nous pouvons vous en indiquer quelques unes.
Attention , il est prudent, en cette période touristique de réserver assez largement a l'avance.

Le nombres de places pour cette retraite serra malheureusement limité, des que les inscriptions serront ouvertes, nous vous conseillons de réserver rapidement.
il est possible de ne participer qu'a une partie de la retraite, mais les inscriptions pour la totalité serront privilégiées.

Les inscriptions fermes pour cette retraite d'été serront ouvertes a partir de la mi mai.
Vous en serrez informé par un message ici meme et par un courrier pour ceux dont nous avons déja les coordonées.
Nous vous conseillons de prendre dors et déja vos dispositions si vous souhaitez y participer.

A bientot.

mardi 10 avril 2012

La fin du sentiment de séparation.

Question :
Tant que nous sommes identifiés au corps-mental, le sentiment de séparation est il inéluctable?
Si nous découvrons l'essence de ce que nous sommes, le sentiment de séparation prend il fin?

Réponse :
Vous avez tout a fait raison, tant que nous nous croyons etre une personne, forcément alors identifiée au corps-mental, nous nous ressentons comme séparé.
Séparé des autres, séparé de soi, séparé de notre environnement, séparé de la vie, séparé de tout en fait.
Une grande partie de notre énergie et de notre temps, est alors, consciemment ou non, consacrée a appaiser quelque peu ce sentiment de séparation, car il est une des grandes causes de souffrance.
La question se pose alors: ce sentiment de séparation est il inéluctable ?
Autrement dit, sommes nous réellement ce corps-mental, auquel nous sommes si fortement identifié?

Comme bien souvent, la réponse peut nous apparaitre clairement dans la méditation.
Dans la tranquille contemplation de ce qui est, nous constatons deux choses essentielles.
1: Le corps et le mental sont percus.
Ils apparaissent sous forme de sensations et de pensées. Ils sont en quelque sorte objets de perception.
Ils ne sont donc pas le sujet percevant, ce que nous sommes vraiement.
2: Nous pouvons constater que le corps-mental apparait en nous, dans un espace, dans une clarté, dans une écoute, et cela est Conscience.

Cette Conscience percevante, rien ne vient nous dire quelle soit personnelle.
Elle serrait alors le point de partage entre tous les etres.
Lorsque par la méditation, mais aussi la compréhension, au travers d'une investigation tres pointue, ce fait jour que nous sommes Cela, pure Conscience, en laquelle se déploient le corps, le mental, et le monde, le douloureux sentiment de séparation nous quitte, naturellement.

lundi 2 avril 2012

La vieille dame et l'amour.

Une vielle dame est morte.
En mettant de l'ordre dans ses papiers, nous trouvames de nombreuses lettres d'amour, souvent passionnées, enflammées....
Cette dame paraissait quelque peu sévere et prude, et voila qu'il y avait ces lettres, expression passionnée du désir et de l'amour.
Qui était donc cette femme, dont seuls a présent restent quelques souvenirs et ces courriers?
Etait elle la personne un peu hautaine, l'air presque sévere et autoritaire, ou l'amante, l'amoureuse enflammée que révellaient ces lettres?
N'avons nous pas tous plusieurs vies, et l'essentiel n'est il pas souvent caché dans quelques tiroirs, ou au tréfond de nos esprits?
Beaucoup d'hommes et de femmes, eurent une spiritualité profonde , mais qu'ils dissimulèrent a leurs semblables. D'autres, menèrent une vie conforme a leur milieu, a leur statut, tout en nourissant secrètement des idéeaux forts différents.
Parcourrant certaines de ces lettres d'une amoureuse souvent éplorée, nous réalisions combien il était précieux d'oser vivre ses envies, d'actualiser ses rèves, et que notre vie s'aligne en douceur sur notre compréhension la plus profonde, mettant fin au mensonge, a la peur, aux contradictions auxquelles souvent nos conditionnements nous invitent.
Pour la vieille dame, il était trop tard.
Tout cela n'était plus que des mots, a jamais oubliés sans doute, qui lentement s'effaceraient, sur le papier jauni de ces lettres, jamais envoyées.

vendredi 30 mars 2012

Méditation et non-dualité : rencontre a Sisteron (04), samedi 7 avril 2012.

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience


Rencontre a Sisteron (04) le samedi 7 avril 2012.

La rencontre débute le samedi a 10h et se termine en fin d'apres midi.

Au programme: méditation, entretiens, approche corporelle.


Renseignements inscriptions :
écrire: thigle04@gmail.com


Prochaine rencontre:
14 et 15 avril a Aix en Provence.

mercredi 21 mars 2012

La transmission silencieuse.

Le soir après la méditation, quand tout semblait dormir déja, alors que le silence profond de la nuit retentissait du chant des grillons et de l'appel lointain des chouettes,il venait se réfugier dans la petite bibliothèque, feuilletant quelques ouvrages, mais en fait, surtout, attendant le maitre, qui logeant tout près, immanquablement, allait passer par la, avant de regagner ses appartements.
Et cela se produisait.
Le maitre entrait, il s'assayait, échangeait quelques mots, puis le silence les enveloppait a nouveau de sa présence si profonde et vibrante.
Le silence du maitre, mais ce n'était plus qu'un mot dans ces moments la, le silence du disciple, mais y avait il encore un disciple, le silence si profond de la nuit, tous ces silences, n'étaient plus qu'un seul silence, celui de la Présence.

Sur le net, de nos jours, s'étalent de nombreux enseignements, pouvant nous inspirer, nous guider, et permettre que s'approfondisse notre compréhension.
Pourtant, la réalite de la Présence ne peut vraiement s'épanouir que lors de la rencontre, coeur a coeur, ou l'essentiel se partage, sans plus aucune barrière ni sentiment de séparation.

C'est bien cela qui se produisait, lors de ces instants bénis au coeur de la nuit, si douce.
Il regagnait sa chambre, dans le noir, a taton, par le sentier parfois incertain, l'esprit paisible, le coeur dilaté.
Le chant des insectes, l'appel d'un animal au loin, la brise parfumée, tout célébrait ce silence.

lundi 19 mars 2012

Méditation et non-dualité: rencontre a Paris :31 mars et 1er avril 2012.

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Rencontre a Paris, samedi 31 mars et dimanche 1er avril 2012.


La rencontre commence le samedi 31 mars a 19h et se pousuit le dimanche toute la journée.


Au programme: méditation, entretiens, approche corporelle.


Renseignements inscriptions:
écrire: michele.muller8@free.fr


Prochaine rencontre prévue:
Samedi 7 Avril a Sisteron (04)

mercredi 14 mars 2012

Le mental et le corps ne sont pas séparés.

Question :
Qu'en est il du rapport entre le corps et le mental nottament pendant la méditation?

Réponse :
Cela est tout a fait simple, et je vous invite a le vérifier par vous meme.
Toute pensée, et a plus forte raison une pensée puissante comme une émotion, trouve son corollaire dans le corps sous la forme d'une tension.
Prenons par exemple la peur. Il y a la pensée peur et celles qui l'accompagnent, et il y a également une puissante tension dans le corps, souvent dans le ventre, qui peut etre ressentie.
Ainsi, les pensées ont elles le pouvoir d'activer les tensions dans le corps, mais les tensions, aussi, ont le pouvoir d'activer certaines pensées.
Pensées-mental, corps-tensions, sont comme les deux cotés d'une meme pièce.

Dans la méditation, il est important d'etre simplement a l'écoute des pensées et des tensions, lorsqu'elles apparaissent.
Dans cette écoute, elles sont laissées libres de se déployer et de nous quitter sans regret, nous laissant alors dans l'intemporelle Présence que nous sommes.

dimanche 11 mars 2012

La Présence guérisseuse .

Un orateur sprirituel expliquait ce matin a la télévision la notion de vacuité.
Le discours était impécable, structuré, exact, argumenté. Il y manquait pourtant quelque chose de l'ordre de la douceur, de l'amour.
Il y manquait en fait la Présence.
La vacuité des phénomènes, du corps, des pensées, de toute expérience, est une chose; mais nous ne devrions pas nous y attacher.
Dire: il n'y a rien, seulement le vide; et cela est source de guérison, ne semble pas exact.
Sans doute, tous les objets sont ils dénués de substance, mais ce en quoi ils apparaissent, se déploient et se libèrent, n'est pas rien.

Lorsque la Conscience en laquelle toutes choses existent est pleinement vécue, elle se manifeste dans notre expérience comme Présence.
Certes, cette Présence n'est pas un objet, elle n'est pas quelque chose, mais elle n'est pas non plus, loin s'en faut, une abscence.
La source meme de cette Présence est douceur, amour; lorsque toute fixation sur un vide stérile se relache.
C'est bien cette source, non objective, mais certes réelle, qui est la source meme de toute guérison.
Cette douce Présence, qui se sait elle meme, et enveloppe toutes choses avec tendresse; peut etre par ignorance, ou par attachement a un dogme, était précisemment ce qui semblait étranger a l'orateur ce matin.

mercredi 7 mars 2012

Enfermé dans l'ouverture ?

Question :
J'éprouve le sentiment d'etre ouverte a la découverte, et en meme temps d'etre comme enfermée dans cette ouverture.
Est ce possible?

Réponse :
Vous avez raison, on peu se sentir comme enfermé dans l'ouverture, et cela est la fermeture meme.
Cela provient de l'activité de la personne aux commandes, qui recherche pour elle meme cette ouverture.
Cette ouverture que vous évoquez est la beauté meme.
Elle est aussi la joie sans cause, la tranquillité, l'amour.
Le problème est que nous, nous en temps que personne, ne pouvons la trouver, car précisément ce "nous",ce moi, est fermeture.
Que faire alors?
Une ébauche de réponse est dans la simplicité.
Laisser aller notre trop prégnante envie de la trouver. Cette envie est tension.
S'autoriser a parfois juste etre....
Moments de disponibilité, sans cause, intemporels, ou nous pouvons etre saisis, et ou Cela se dévoile.
Ce dévoilement en appellera d'autres.
Accepter de ne pas savoir, de ne pas l'avoir, etre juste écoute,
sans attente....

vendredi 2 mars 2012

Méditation et non-dualité: rencontre en Provence dans le Luberon: les 17 et 18 Mars 2012.

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.



Rencontre en Provence dans le Luberon vers Apt
Samedi 17 et Dimanche 18 Mars 2012.

La rencontre débute le samedi de 19h a 21h30.
Le dimanche de 10h jusqu'en fin d'apres midi.


Pas d'hébergement sur place, mais nombreuses chambres d'hotes pas loin.
( nous consulter)
il est aussi possible de ne venir que le dimanche.


Au programme: méditation, entretiens, approche corporelle.


Renseignements inscriptions:
Ecrire: lemoinegojo@gmail.com


Prochaine rencontre a venir :
31 mars, 1er avril a Paris
renseignements: michele.muller8@free.fr


A bientot...

samedi 25 février 2012

La mort si banale, hommage a M .

Une personne proche est décédée.
Appellé en urgence, rentrant dans le grand appartement, étrangement silencieux, surchargé de souvenirs, il a été facile de retracer ses derniers moments.

En fin de matinée, apres avoir trainée un peu au lit, elle s'est levée.
Début d'une nouvelle journée, sans histoire, que rien sans doute ne viendrait différencier d'hier, un peu trop vide.
Puis rituel du petit déjeuner, toujours le meme, dans une grande tasse, a la table de la cuisine, seule.
L'idée d'aller relever le courrier apparait.
Elle prend ses clefs, laisse le thé fumant sur place, il serra encore chaud quand elle remontera dans quelques minutes, et ce serra agréable de siroter le breuvage parfumé en lisant son courrier.
Elle laisse la porte se refermer derriere elle, la lumiere allumée.
Elle descend quelques marches, un étage, jusqu'aux boites aux lettres.
Et la; perte d'équillibre, glissade, chute.
Le crane heurte les marches, durement.....Perte de connaissance.

Elle ne remontera jamais plus a l'appartement.
Le thé refroidit, une journée comme toutes les autres continue, dans l'indifférence générale.
La mort est passée, si simple, si banale, on l'oublierait presque.
Mais le thé reste la, un léger dépot c'est formé sur les bords de la tasse de porcelaine blanche, rien ne bouge, il ne c'est pas passé grand chose, mais rien ne serra plus comme avant.
Le temps implacable poursuit sa route.
Dans le grand appartement vide il semble pourtant étrangement suspendu.
Les ancètres au mur, enfermés dans leurs tableaux, nous regardent d'un air sévere, comme si on dérangeait le silence d'ou ils viennent et ou tout retourne sans cesse.

mardi 21 février 2012

Conscient de la Conscience .

Question:
Comment rester consciente d'etre Conscience; et ce meme dans tous les aspects de la vie quotidienne?

Réponse :
Il y a dans la réponse a cette question deux aspects.

Le premier, c'est que c'est simplement impossible.
C'est comme si vs me demandiez: comment bécher avec un rateau, ou faire rentrer un objet carré dans un trou rond; ou plus spécifiquement, comment une petite partie, peut elle connaitre la totalité?
Comment un petit moi, la personne, pourrait il se saisir du tout, la Conscience?

Le deuxieme aspect de la réponse, est que c'est parfaitement inutile.
Une fois compris que la personne, corps-mental, ne pourra jamais par elle meme se saisir de Cela, alors toutes les tentatives pour le faire peuvent nous quitter.
Plus besoin de chercher a etre conscient ni de maintenir quoi que ce soit.
Lorsque la personne cesse d'essayer de la trouver, c'est la Conscience qui nous trouve.
Il suffit de se détendre, sans effort et sans intention, considérer cette belle personne corps-mental, comme un ami, mais sans plus.
Vous le dites vous meme, lorsque nous agissons dans la vie quotidienne, quand nous mangeons, il ya conscience de manger; quand nous nous lavons, il ya conscience de se laver....
Cette Conscience de... est "LA" Conscience; et ca suffit.
Si vous regardez bien, vous verrez qu'il n'y a personne pour en etre conscient.

La Conscience se connait elle meme, par elle meme, sans intermédiaire.

Autement dit, il n'y a que Conscience, et tout apparait en elle, comme sensations, pensées, ou perceptions, y compris la tentative, inutile, d'etre consciente de ce qui l'est déja sans vous .

Alors, si Cela est réalisé, les objets, au lieu de parraitre etre des obstacles, deviennent des aides, car ils pointent tous vers la Conscience que vous etes. (sans qu'il n'y ai personne pour s'en saisir, la voir , ou en etre conscient).
C'est la célébration.

jeudi 16 février 2012

Méditation et non-dualité : l' amour qui guérit.

Asseyez vous simplement, sans recherche.
Laissez librement la possibilité a tout ce qui souhaite se manifester en vous, d'apparaitre.
Voyez simplement ce qui est. Cette chère personnalité, avec ses caractéristiques, parfois terribles.
Vous pouvez etre meme la pire des personnes; un boureau, un sadique, un pervers; peut etre portez vous cela en vous.
Vous pouvez aussi peut etre porter en vous les pires souffrances; du chagrin, une infinie tristesse, des peurs sans fin....
Bien sure, vous pouvez aussi découvrir toutes sortes de bonnes choses; mais il est plus facile de constater combien nous sommes merveilleux, que de voir notre misère.

Alors simplement, voyez tout cela apparaitre et se déployer.
Ne refusez rien, ne fuyez pas.
Observez comment cela est simplement accueilli, sans jugement; et s'il y a jugement, voyez qu'il est aussi accueilli.
Laissez tout cela se montrer a vous, sans commentaire.
Vous etes tout cela, mais il y a aussi cet espace, qui voit et qui écoute, en lequel tout est simplement accepté.
Meme le pire, lorsqu'il apparait dans cet espace, ne le dérange pas.
Tout cela pourra peut etre vous parler ou vous laisser indifférent.
Simplement, voyez que cet espace d'accueil pour tout ce qui veut se déployer en lui, est un espace d'amour, d'accueil inconditionel.
Lorsque vous le reconnaissez, un soupir apparait, une paix.
Laissez faire, doucement, restez la, en lui.
Laissez toutes choses se poser, se relacher, etre juste la.
Vous meme , etes supporté , accueilli, appaisé, dans cette Présence.

Cet espace d'amour, qui en fait n'a jamais été séparé de nous, n'est il pas l'essence de toute guérison?

dimanche 12 février 2012

Faire face a la mort ou a la souffrance d'un proche.

Question :
Comment faire face a la mort ou a la souffrance d'un proche?
Comment trouver les mots pour réconforter?

Réponse:
Nous l'oublions souvent, mais la vie est terrible.
Chaque jour, de multiples et insupportables souffrances ravagent le monde.
Chaque jour des enfants meurent, chaque jour il ya des catastrophes, des guerres et toutes sortes d'atrocités.
La mort n'est jamais loin, mais nous préférons l'oublier et regarder ailleurs .
Lorsqu'elle nous touche, nous meme , ou a travers nos proches, elle est l'invitation a voir que ce monde si séduisant n'est que terriblement incertain et éphémere.
Que dire a quelqu'un touché de plein fouet par le malheur?
Ne portons nous pas en nous toutes les souffrances possibles?
L'invitation, je crois, est d'habiter sciemment ce "monde au dela du monde", car le vrai repos, la vraie consolation, ne sont pas dans les objets.
Cela suppose, d'instant en instant, de laisser toutes choses naitre et mourir en nous.
L'invitation est bien de découvrir la joie tranquille ou la paix heureuse qui ne dépendent de rien et sont le parfum de "ce qui ni ne nait, ni ne meurt".
Parfois ce sont les souffrances qui viennent nous le rappeler.

Alors, lorsque nous habitons cette tranquillité, peut etre saurrons nous naturellement trouver les mots, les gestes, les silences, appropriés envers ceux qui souffrent a nos cotés.
Mais ce n'est jamais une question de recette.

mardi 7 février 2012

Méditation et non-dualité: rencontre en Provence dans le Luberon : les 18 et 19 Février 2012 .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Concience.


Rencontre en Provence dans le Luberon, vers Apt.
Samedi 18 et dimanche 19 Février 2012.


La rencontre débute le samedi de 19h a 21h30.
Le dimanche de 10h jusqu'en fin d'apres midi.

Pas d'hébergement sur place,mais nombreuses chambres d'hotes pas loin (nous consulter)
Il est aussi possible de ne venir que le dimanche.

Au programme: méditation, entretiens, approche corporelle.

Renseignements inscriptions:
écrire: lemoinegojo@gmail.com

A noter aussi :
Une autre rencontre aurra lieu les samedi et dimanche 17 et 18 mars 2012

Groupe "non-dualité" sur Apt(84):
tous les mercredi soirs a 19h : méditation,entretien.
Avec le moine Gojo .

A bientot.

mercredi 1 février 2012

Méditation et non-dualité , le parfum.

Laissez tout le champs du connu, c'est a dire du percu, apparaitre librement en vous.
N'exercez aucune censure, aucun controle.
Ce qui est ainsi percu, est laissé libre de l'etre, mais nous ne nous y arrétons pas.

L'intention éventuelle de controler, de maitriser, que ce soit pour ajourner ou prolonger ce qui apparait; étant elle meme l'expression du percu, cherchant ainsi a se maintenir d'une facon ou d'une autre; nous la laissons de coté.

Lorsque ainsi toute censure disparait, que l'attention devient totalement passive, c'est a dire sans intention et sans direction, une ouverture apparait.
Nous ne sommes pas l'artisan de cette ouverture.
Elle est simplement l'expression de la compréhension.
Nous meme, en temps que personne, corps-mental, apparaissons en elle.
Elle n'est pas un moyen.
En elle, nous sommes simplement disponible, c'est a dire sans recherche.

C'est dans cette abscence que peut etre s'invitera en nous ce que nous recherchions en vain.
La joie tranquille, la paix heureuse, en sont le parfum.

jeudi 26 janvier 2012

La joie douce .

La joie spirituelle n'est pas un grand youpii !! avec exaltation , exitation, agitation, et un sourire béat a la clef.
Elle est le parfum du Soi qui doucement et avec tendresse nous enveloppe et nous imprègne.
Le Soi lui meme n'est pas une sorte d'objet magique qui comblerait tous nos voeux avec roulement de tambour a l'appui.
Il est............a la fois rien et tout de ce qu'on pourrait en dire.
Lorsque ce fond, cette essence, se dévoile; il est bon de rester la, chez nous, indifférent aux insistantes sirènes des objets qui s'agittent a la périphérie.
Et la joie vient, doucement, et nous enveloppe, et imprègne toutes choses.

dimanche 15 janvier 2012

Questions sur la Voie spirituelle.

Question :
La Conscience, pur contenu de toutes choses, me parrait sèche et vide.
Rien ne me semble avoir de sens. Dans ce cas, pourquoi organisez vous des rencontres et des stages?
Réponse:
Bonjour.
La finalité de la quete est tout simplement le bonheur.
L'origine de la quete est aussi le bonheur qui se cherche en nous.
Le début de cette quete,lié a un interet en nous pour tout cela, n'a pas été personnel. Il est apparu, spontanément, comme toutes choses.
Aussi n'avons nous qu'a nous abandonner a ce processus qui nous cherche.
La méditation dont je parle, est l'ouverture a tout ce qui peut apparaitre en nous.
Les sensations, ce qui est vu, entendu, senti, tout ce qui est percu, les pensées; laissez tout cela libre d'apparaitre, de se déployer, et a un moment, de vous quitter.
Ce ne sont pas les émotions ou les objets qui nous placent en prise directe avec la vérité. C'est l'ouverture meme.
Cette ouverture est tout simplement ce que nous sommes.
Elle est Conscience, sujet de toutes choses.
Cependant, nous ne pouvons nous en saisir.
Une Conscience sèche et vide, ca n'existe tout simplement pas, c'est juste une tension, qui précisement demande a etre percue, accueillie, dégustée et laissée libre de se dissoudre, révellant alors son substrat; ce que nous sommes.
Cela nous laisse alors dans la tranquillité.
Il ne sagit pas de s'installer dans l'émotion, mais de la laisser etre joyeusement percu, sans s'y attacher.
La conséquence,en est l'apparition spontanée et naturelle d'une ouverture en laquelle toute chose est laissée libre d'exister.
L'émotion n'est ni nécessaire, ni non nécessaire, mais quand elle apparait, elle doit etre accueilli, a travers la pensée, et aussi sensoriellement.
L'important est d'etre tout simplement ouvert a ce qui est, sans effort, se découvrir comme l'ouverture joyeuse et paisible qui accueille toutes choses.

Vous me demandez pourquoi j'organise des stages de méditation.
C'est juste pour la joie de le faire.
C'est aussi pour partager cette joie avec d'autres, et pour partager leur joie aussi.
Dans cette joie, en fait, nous sommes un.

Le bonheur est le parfum du Soi, de la Vérité, toujours.
Suivre ce parfum nous conduit a sa source, le flacon.

mercredi 11 janvier 2012

Tout est Conscience.

La Conscience n'est pas un espace dans lequel apparaitraient des objets divers sans aucune connexion avec elle.
L'espace dans lequel toutes choses apparaissent, est la Conscience.
Les objets apparaissant, sont la manifestation de la Conscience.
Les mouvements s'élevant, sont l'activité de la Conscience.
Avec pensées, c'est la Conscience.
Sans pensées, c'est la Conscience.
Ce qui percoit tout cela, c'est aussi la Conscience.
Lorsque est réalisé que ce qui percoit et ce qui est percu est la meme Conscience, comment pourrions nous encore ,et qui pourrait etre encore, dérangé par quoi que ce soit ?