jeudi 21 juin 2012

La Présence indérangeable et nos préférences .

Question :
Je trouve que lors des dialogues, il y a beaucoup de paroles, et cela me dérange.
Pourquoi ne  pas juste laisser être la Présence ?

Réponse :
Le but des dialogues est de satisfaire la raison tout en éclairant l'intuition.
Il est important que nos doutes puissent être, sinon résolus, du moins éclairés dans la perspective de la Voie, et que le mental puisse être satisfait.
Un mental satisfait est un mental paisible, et un mental paisible s'évanouit sans effort dans la Présence.
Une fois établi dans la Présence, c'est-à-dire  l'authentique silence, même si nous n'avons plus de question, la continuation des dialogues à travers le questionnement des autres ne nous dérange plus.
Rien d'ailleurs ne nous dérange.
La persistance en nous d'un dérangement montre en fait que nous ne sommes pas réellement établi dans la Présence; ce qui peut expliquer alors notre préférence pour le silence plutôt que pour les mots.
Le silence de la Présence véritable inclut les deux.

P.S : pour ceux qui se demanderaient: "Qui est ou non établi dans la Présence ?", la réponse est bien entendu: "Personne !"
La Présence se dévoile elle-même à elle-même.

1 commentaire:

Marie Surya a dit…

Merci Pierre...Simple , Clair , Fluide ,
doux et ... non complaisant ! Yèssss !