dimanche 12 février 2012

Faire face à la mort ou à la souffrance d'un proche.

Question :
Comment faire face à la mort ou à la souffrance d'un proche?
Comment trouver les mots pour réconforter?

Réponse:
Nous l'oublions souvent, mais la vie est terrible.
Chaque jour, de multiples et insupportables souffrances ravagent le monde.
Chaque jour des enfants meurent, chaque jour il y a des catastrophes, des guerres et toutes sortes d'atrocités.
La mort n'est jamais loin, mais nous préférons l'oublier et regarder ailleurs .
Lorsqu'elle nous touche, nous-même , ou à travers nos proches, elle est l'invitation à voir que ce monde si séduisant n'est que terriblement incertain et éphémère.
Que dire à quelqu'un touché de plein fouet par le malheur?
Ne portons-nous pas en nous toutes les souffrances possibles?
L'invitation, je crois, est d'habiter sciemment ce "monde au-delà du monde", car le vrai repos, la vraie consolation, ne sont pas dans les objets.
Cela suppose, d'instant en instant, de laisser toutes choses naître et mourir en nous.
L'invitation est bien de découvrir la joie tranquille ou la paix heureuse qui ne dépendent de rien et sont le parfum de "ce qui ni ne naît, ni ne meurt".
Parfois ce sont les souffrances qui viennent nous le rappeler.

Alors, lorsque nous habitons cette tranquillité, peut-être saurons nous naturellement trouver les mots, les gestes, les silences, appropriés envers ceux qui souffrent à nos cotés.
Mais ce n'est jamais une question de recette.

1 commentaire:

Marie Surya a dit…

Oui , c'est tout à fait cela ...
faire confiance à ce qui est commun à toutes nos expériences :
l'impuissance face à cette Loi :
Nous sommes des êtres mortels , et pourtant la Conscience nous permet de pointer vers la part immortelle en nous ...
Merci à toi pour cette invitation.