mardi 21 février 2012

Conscient de la Conscience .

Question:
Comment rester consciente d'etre Conscience; et ce meme dans tous les aspects de la vie quotidienne?

Réponse :
Il y a dans la réponse a cette question deux aspects.

Le premier, c'est que c'est simplement impossible.
C'est comme si vs me demandiez: comment bécher avec un rateau, ou faire rentrer un objet carré dans un trou rond; ou plus spécifiquement, comment une petite partie, peut elle connaitre la totalité?
Comment un petit moi, la personne, pourrait il se saisir du tout, la Conscience?

Le deuxieme aspect de la réponse, est que c'est parfaitement inutile.
Une fois compris que la personne, corps-mental, ne pourra jamais par elle meme se saisir de Cela, alors toutes les tentatives pour le faire peuvent nous quitter.
Plus besoin de chercher a etre conscient ni de maintenir quoi que ce soit.
Lorsque la personne cesse d'essayer de la trouver, c'est la Conscience qui nous trouve.
Il suffit de se détendre, sans effort et sans intention, considérer cette belle personne corps-mental, comme un ami, mais sans plus.
Vous le dites vous meme, lorsque nous agissons dans la vie quotidienne, quand nous mangeons, il ya conscience de manger; quand nous nous lavons, il ya conscience de se laver....
Cette Conscience de... est "LA" Conscience; et ca suffit.
Si vous regardez bien, vous verrez qu'il n'y a personne pour en etre conscient.

La Conscience se connait elle meme, par elle meme, sans intermédiaire.

Autement dit, il n'y a que Conscience, et tout apparait en elle, comme sensations, pensées, ou perceptions, y compris la tentative, inutile, d'etre consciente de ce qui l'est déja sans vous .

Alors, si Cela est réalisé, les objets, au lieu de parraitre etre des obstacles, deviennent des aides, car ils pointent tous vers la Conscience que vous etes. (sans qu'il n'y ai personne pour s'en saisir, la voir , ou en etre conscient).
C'est la célébration.

5 commentaires:

Phène a dit…

Oui, la Conscience est conscience sans objet... Amitiés

Anonyme a dit…

Merci et à bientôt dans cette joyeuse célèbration...
Jean-Claude

le moine GOJO a dit…

La Conscience est....avec ou sans objet.
Comme le ciel qui n'est pas dérangé par les nuages.
Au début, le ciel nous semble etre ce qui contient les nuages; puis nous voyons que les nuages sont le ciel lui meme...
Amicalement.

Anonyme a dit…

On n'est pas conscient d'être conscience, ou alors c'est basé sur une représentation erronée d'une personne concentrée sur une tâche. Et dès qu'il y a une personne s'efforçant de "rester consciente", il n'y a plus présence, il n'y a plus accueil, ouverture à tout ce qui est. L'acteur, la personne qui fait, va dans une direction qu'il a défini, l'effort et d'autre part la présence, la conscience s'excluent mutuellement.
Percevoir cet effort, ce "faire", cette tension vers un but projeté et comprendre qu'il exclue automatiquement de la conscience puisqu'il réduit l'ouverture à ce qui est serait peut-être une indication pratique qu'on perçoit dans ta demande.
La conscience, la présence est notre nature. Tout effort, contrainte, tension vers, exclusion... nous en éloigne.
S'il y a accueil indifférencié, ouverture à ce qui est (y compris en soi) il y a présence.
Il est plus simple d'aborder les choses par la négative : quand est-ce que tu "t'absentes" ?
Si tu perçois dans ton quotidien un refus, une tension, une contraction, une exclusion, une volonté de contraindre les choses (à l'extérieur ou à l'intérieur), une forme de censure, c'est une indication.
Mais le percevoir en direct est conscience, présence :-)
Le percevoir après coup, c'est déjà ça... Et derrière ces tensions il y a des histoires à comprendre, à décoder

Anonyme a dit…

Conscience, présence, objet, sans objet ne sont que des mots. De Quoi parle-t-on ? Quelque chose ou rien ou ni l'un ni l'autre !