mardi 15 mai 2012

La méditation naturelle .

Permettez moi de vous proposer une sorte d'exercice.
Considérez, avant meme de méditer, que vous etes déja Cela, votre nature profonde et immuable, en laquelle toutes choses sont accueillies.
Voyez que pour etre Cela, cet espace en lequel se déploient pensées, sensations, perceptions, vous n'avez besoin de rien; meme pas de méditer.
Vous n'avez besoin de rien, car vous etes Cela.
Vous etes la Conscience en laquelle tout existe et se manifeste, sans laquelle il n'y aurrait tout simplement rien.
Cette Conscience, votre nature profonde, n'a rien de personnel, mais ce qui nous apparait comme personnel, aussi bien le bon, que le mauvais, apparait en elle, comme un rève.
Cette Conscience, ce que vous etes, ne vous quitte jamais, mais vous imaginez en etre séparé lorsque vous vous focalisez sur quelque chose.
Alors voyez , avant de méditer, que jamais vous ne quittez votre nature profonde, que jamais vous ne cessez d'etre ce que vous etes, et que pour réaliser Cela, vous n'avez besoin de rien.
Lorsque vous réalisez Cela, vous pouvez aller méditer, pour la joie.....
Ce serra facile, réaliser Cela, est la méditation meme....

2 commentaires:

Marie Surya a dit…

Tellement naturel , fluide , simple,
...Merci à toi.

Sophie a dit…

"observer l’observateur"

En te lisant, cela me rappelle ce que j'ai posté recemment sur facebook:
Alors voilà "ou" je suis sur la carte:
(la carte en l'occurrence, c'est un texte très long que je ne peux poster ici!,là, c'est l'extrait qui m'a interessé:)
"c’est le ‘’Je’’ qui regarde. Le sujet ne peut pas être trouvé, car le sujet ne peut jamais devenir un objet. Ce que l’on réalise est que tout ce que l’on voit, expérimente et connaît n’est en réalité qu’un objet expérimenté ou connu par le sujet, qui ne peut pas être trouvé.
Cette quête stérile peut se poursuivre pendant des années, car le ‘’Soi’’ n’est pas un objet, un état, une énergie ou quoi que ce soit qui peut être trouvé ou expérimenté. Vous comprenez probablement déjà cela.

Quoi faire?
À ce point, vous devez devenir conscient qu’il y a quelque chose qui est conscient du processus de la ‘’Recherche du Soi’’. Ce ‘’quelque chose’’ est le ‘’Soi’’, ou l’observateur ultime.
A ce moment, la nouvelle pratique devient d’observer l’observateur, et non une sensation corporelle quelconque, ou un faux ‘’Je’’ dans un espace imaginaire. Vous êtes déjà conscient de l’observateur, mais pas que l’observateur est le vrai vous. Vous avez été coincé dans un méprise que l’observateur pourrait trouver le véritable ‘’Soi’’, alors qu’en fait, l’observateur est le véritable ‘’Soi’’. La ‘’recherche pour trouver’’ est le problème; l’observateur est déjà complet et au repos.
Par conséquent, unissez-vous à l’observateur.
5 mai, 07:53 · J’aime