jeudi 26 janvier 2012

La joie douce .

La joie spirituelle n'est pas un grand youpii !! avec exaltation , exitation, agitation, et un sourire béat a la clef.
Elle est le parfum du Soi qui doucement et avec tendresse nous enveloppe et nous imprègne.
Le Soi lui meme n'est pas une sorte d'objet magique qui comblerait tous nos voeux avec roulement de tambour a l'appui.
Il est............a la fois rien et tout de ce qu'on pourrait en dire.
Lorsque ce fond, cette essence, se dévoile; il est bon de rester la, chez nous, indifférent aux insistantes sirènes des objets qui s'agittent a la périphérie.
Et la joie vient, doucement, et nous enveloppe, et imprègne toutes choses.

dimanche 15 janvier 2012

Questions sur la Voie spirituelle.

Question :
La Conscience, pur contenu de toutes choses, me parrait sèche et vide.
Rien ne me semble avoir de sens. Dans ce cas, pourquoi organisez vous des rencontres et des stages?
Réponse:
Bonjour.
La finalité de la quete est tout simplement le bonheur.
L'origine de la quete est aussi le bonheur qui se cherche en nous.
Le début de cette quete,lié a un interet en nous pour tout cela, n'a pas été personnel. Il est apparu, spontanément, comme toutes choses.
Aussi n'avons nous qu'a nous abandonner a ce processus qui nous cherche.
La méditation dont je parle, est l'ouverture a tout ce qui peut apparaitre en nous.
Les sensations, ce qui est vu, entendu, senti, tout ce qui est percu, les pensées; laissez tout cela libre d'apparaitre, de se déployer, et a un moment, de vous quitter.
Ce ne sont pas les émotions ou les objets qui nous placent en prise directe avec la vérité. C'est l'ouverture meme.
Cette ouverture est tout simplement ce que nous sommes.
Elle est Conscience, sujet de toutes choses.
Cependant, nous ne pouvons nous en saisir.
Une Conscience sèche et vide, ca n'existe tout simplement pas, c'est juste une tension, qui précisement demande a etre percue, accueillie, dégustée et laissée libre de se dissoudre, révellant alors son substrat; ce que nous sommes.
Cela nous laisse alors dans la tranquillité.
Il ne sagit pas de s'installer dans l'émotion, mais de la laisser etre joyeusement percu, sans s'y attacher.
La conséquence,en est l'apparition spontanée et naturelle d'une ouverture en laquelle toute chose est laissée libre d'exister.
L'émotion n'est ni nécessaire, ni non nécessaire, mais quand elle apparait, elle doit etre accueilli, a travers la pensée, et aussi sensoriellement.
L'important est d'etre tout simplement ouvert a ce qui est, sans effort, se découvrir comme l'ouverture joyeuse et paisible qui accueille toutes choses.

Vous me demandez pourquoi j'organise des stages de méditation.
C'est juste pour la joie de le faire.
C'est aussi pour partager cette joie avec d'autres, et pour partager leur joie aussi.
Dans cette joie, en fait, nous sommes un.

Le bonheur est le parfum du Soi, de la Vérité, toujours.
Suivre ce parfum nous conduit a sa source, le flacon.

mercredi 11 janvier 2012

Tout est Conscience.

La Conscience n'est pas un espace dans lequel apparaitraient des objets divers sans aucune connexion avec elle.
L'espace dans lequel toutes choses apparaissent, est la Conscience.
Les objets apparaissant, sont la manifestation de la Conscience.
Les mouvements s'élevant, sont l'activité de la Conscience.
Avec pensées, c'est la Conscience.
Sans pensées, c'est la Conscience.
Ce qui percoit tout cela, c'est aussi la Conscience.
Lorsque est réalisé que ce qui percoit et ce qui est percu est la meme Conscience, comment pourrions nous encore ,et qui pourrait etre encore, dérangé par quoi que ce soit ?