mardi 20 novembre 2012

Tout est bien .

Cette année encore, la retraite d'hiver réunira les "amis du dharma", de la Voie, interessés par la perspective de la non-dualité, et heureux d'etre ensemble a cette occasion.
Il n'est certes pas possible a tout le monde de venir, mais il est intéressant et parfois amusant d'entendre les explications , pourtant facultatives, de chacun.

Voici un petit florilège des empêchements traditionnels.
--La famille : " ont est invités chez mes beaux parents ".
--Les enfants : "impossible de les faire garder, la grand mère est partie en voyage enChine."
--Les amis : " ca fait 6 mois que nos vieux potes nous ont invités."
--La santé : " j'arrête pas de tousser, c'est une horreur."
--La spiritualité : "y a un grand maitre qui passe a coté de chez nous, ont peut pas le rater."
--Les vacances : " ont avaient pas le choix pour les billets".
--Le travail : " j'ai plus de jours de congés".
--L'intuition : " cette année, je le sent pas."
--La météo : " j'ai peur du verglas."
--Le prix : " c'est la crise, j'ai plus un rond."
--Les régimes : " je mange que du foin très spécial, ca risque d'etre compliqué."
--L'amour : " si je viens sans elle, ma copine me quitte."
--La mort : " je passerai sans doute pas l'année."
--Etc, etc, etc, etc......

Chers amis, la vie, la Voie, est douce, généreuse, mais implacable.
On vient, ou on ne vient pas; on fait, ou on ne fait pas.
Inutile de se justifier.
Une seule chose compte, c'est la profondeur et l'intensité de notre aspiration.
Selon elle, comme par magie, vous verrez tous les phénomenes se dénouer et vous faciliter la tâche, ou au contraire, dresser devant vous d'insurmontabes obstacles.
Rien ne peut résister a celui dont la déterminantion est inébranlable.
Mais rassurons nous, cette aspiration, ou l'intensité de notre déterminantion, n'ont rien de personnel.
Cela apparait en nous, comme l'expression de la Conscience qui joue a se chercher, a se trouver, a s'ignorer.
Alors si tout est une expression de la grâce, du tout; vacances, famille, retraite..... Inutile de s'en faire ou de se justifier, tout est bien.....




dimanche 18 novembre 2012

La Présence .

Notre vie est la pluspart du temps l'expérience des objets.
Ce sont les perceptions du monde, les sensations, les pensées.
Nous même, en temps que corps-mental, participons a ce flot de choses qui vont et viennent sans cesse.
Tout ceci est par nature passant, impermanent, voyageant du passé au futur, de la naissance a la mort.
Lorsque se désserre cette fiévreuse propention a nous identifier toujours a un objet, a vouloir toujours saisir quelque chose, un espace apparait.
C'est un espace de tranquillité, de paix, de joie sans cause.
Un espace de douceur qui nous enveloppe et enveloppe toutes choses, un espace libre du passé, du futur, du temps, de l'avoir.
Un espace ou rien n'est séparé, ou le corps s'apaise, ou le coeur s'ouvre, ou tout se dénoue.
Cela inclut tout, l'espace et le temps, c'est la Présence, et nous sommes Cela.
Nous ne pouvons l'obtenir ni la saisir, mais laissez vous  saisir par elle et par sa douceur, lorsque par bonheur elle vous trouve.

dimanche 11 novembre 2012

Faut il méditer?

Question :
 Je pense que la clef sur la Voie, est de méditer, méditer, et de méditer sans cesse.
Qu'en pensez vous?

Réponse :
Qui va méditer?
Est ce la personne ?
Dans ce cas, cette méditation ne ferra que renforcer son activité, et donc la prison a laquelle on s'imaginait pouvoir échapper.
Si ce n'est pas la personne, alors qui médite?
Une seule réponse est alors possible: La Conscience, le Soi, ou notre nature véritable.
S'il en est ainsi, cette nature étant par essence parfaite, pourquoi aurrait elle besoin de faire quoi que ce soit (puisque rien ne lui manque) ?

La véritable méditation n'est pas l'activité du moi en vue de se perfectionner ou de réaliser quoi que ce soit.
Ce fonctionnement est l'ignorance même.
Elle est la compréhension, précisément, de l'inexistence de ce moi qui n'est que pensées et sensations, et la réalisation de la nature parfaite de ce que nous sommes vraiement.
Alors la méditation devient , d'instant en instant, l'accueil et l'offrande de toutes choses apparaissant en nous, a ce que nous sommes ; Conscience.
Cette méditation est sans but et sans forme, elle n'a de raison d'etre que la joie.


dimanche 4 novembre 2012

Retraite d'hiver en Provence, du 28 Décembre 2012 au 1er Janvier 2013.

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Retraite d'hiver en Provence dans le Luberon, du 28 Décembre au 1er Janvier 2013.


La retraite d'hiver est l'occasion de se retrouver ensembles , pour tous ceux intéressés par cet enseignement.
C'est une opportunité privilégiée de découvrir et de célébrer la Conscience, ce que nous sommes, avec des amis partageant cette joie.


La retraite commence le vendredi 28 Décembre a 19h et se terminera le mardi 1er Janvier dans l'apres midi.

Au programme:
Méditation, dialogues, approche corporelle......et bien sur , le réveillon !

Sont inclus dans la retraite, l'enseignement, les repas, le réveillon.
Il n'y a pas d'hébergement sur place, mais nous pouvons vous indiquer des adresses de chambres d'hotes ou d'hotels proches.
Il est possible de ne venir qu'a une partie de la retraite, mais les inscriptions pour la totalité serront privilégiées.

Attention:  le nombre de places places est limité.

Renseignements, incriptions, écrire :
lemoinegojo@gmail.com

A bientot.