jeudi 11 février 2010

La conscience intemporelle

Assis tranquillement, les yeux fermés, le corps calme, l'esprit paisible, observez le paysage qui se présente a vous.
Quelques perceptions auditives, un parfum, la sensation de la chaise ou du fauteuil sur lequel vous etes assis, quelques sensations corporelles ici ou la, quelques pensées qui vont et viennent; observez l'espace dans lequel apparaissent disparaissent tout ces phénomenes.
Maintenant, sur la seule foi de cette observation, c'est a dire sans écouter ni croire aucune pensée, posez vous les questions:
Quel est mon age? Suis je jeune, vieux?
Si vous etes sincere, vous verrez qu'il est impossible de répondre a ces questions.
Ce que vous ressentez est du meme ordre que vous ayez 10 ans, 20 ans, 60 ans, 100 ans.
Vous pouvez poser d'autres questions , comme par exemple:
Quel est mon sexe, a quelle race ou meme a quel espece est ce que j'appartiens...?
La encore, lorsque vous interrogez la source profonde, essentielle, pure contenant de toute chose, vous constatez que vous ne pouvez répondre.
Qu'en conclure?
Ce que nous sommes profondément est sans age, sans sexe, sans temps, sans caractéristique.
Il y a ici une substance intemporelle qui inclut toutes choses, tout en étant elle meme libre de tout.
Et vous étes cela....
N'est ce pas a la fois vertigineux et profondément joyeux?

Aucun commentaire: