mardi 19 octobre 2010

Le vrai maitre

Il disait qu'il avait longuement suivi un maitre célebre.
Celui ci possédait d'étonnants pouvoirs et en sa présence on se sentait parfois comme transporté.
D'autres avaient fréquentés un gourou d'une grande pureté qui semblait avoir le pouvoir de lire dans les coeurs et de les pacifier. Récemment, un scandale de nature sexuelle semblait l'avoir quelque peu discrédité.

Que de confusion et d'illusions.
Nos petits esprits étriqués et souffreteux sont tellement en quète de quelque chose capable enfin de pouvoir nous combler.
En quète de gratifications, d'expériences,de paix, d'amour, de plaisir, de pouvoir.
En quète de ce qui pourrait peut etre briser la morne routine de notre quotidien.
Nous sommes ainsi avides, prèt a foncer tete baissée des qu'on nous promet une nouvelle petite expérience, a courir toujours de si de la, comme des mendiants.

Peut etre faut il beaucoup de désillusions pour que, lassé enfin, le mental lache prise et abandonne sa recherche forcennée qui n'était qu'une fuite.

Pourtant, voyez le, c'est seulement lorsque toute trace d'agitation, de demande, de désir, de peur, nous quitte; que l'inéfable Présence de Ce qui est peut se réveller.

Le vrai maitre ne donne rien, il ne propose aucune expérience spéciale alléchante pour le mental.
Il ne fait étalage d'aucun pouvoir personnel.
Il est...... Sans demande, sans avidité, sans peur.

Cela peut apparaitre parfois d'une confondante banalité, mais c'est ainsi pourtant que le parfum du Soi se déploie, subtil, léger; et finit par envelopper et imprégner toute choses.

Alors, toute trace de dualité s'évanouit, toute recherche nous quitte....
Et nous sommes Cela.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonsoir Moine Gojo, merci pour ce blog plein de sagesse.
Bien sûr le véritable maitre est à l'intérieur de soi;à l'extérieur, dans le monde, nous pouvons rencontrer des hommes ou des femmes qui ont eu ce "déclic".Ils nous disent c'est possible!
Au fait, de quoi parle t-on? de mystique? ou d'être éveillé?
Il y a des saints complétement névrosés mais avec une grande ouverture de cœur, et des êtres "éveillés" pervertis par le pouvoir
(ou autre), j'en ai rencontré.
J'ai la "naïveté" de croire, que l'expérience avec un Dieu (Chrétien) créateur et aimant comme un père et l'expérience de la mort de l'égo et la renaissance dans le "tout", ne sont pas incompatibles.
Qu'en pensez-vous?
Merci pour votre réponse.

iroman a dit…

Bonsoir Moine Gojo, merci pour ce blog plein de sagesse.
Bien sûr le véritable maitre est à l'intérieur de soi;à l'extérieur, dans le monde, nous pouvons rencontrer des hommes ou des femmes qui ont eu ce "déclic".Ils nous disent c'est possible!
Au fait, de quoi parle t-on? de mystique? ou d'être éveillé?
Il y a des saints complétement névrosés mais avec une grande ouverture de cœur, et des êtres "éveillés" pervertis par le pouvoir
(ou autre), j'en ai rencontré.
J'ai la "naïveté" de croire, que l'expérience avec un Dieu (Chrétien) créateur et aimant comme un père et l'expérience de la mort de l'égo et la renaissance dans le "tout", ne sont pas incompatibles.
Qu'en pensez-vous?
Merci pour votre réponse.

le moine GOJO a dit…

bonjour
On parle ici de ce que nous sommes vraiement, de notre nature véritable.
A propos des saints névrosés et des éveillés pervertis, peut etre faudrait il quelque peu reconsidérer ces notions de saints et d'éveillés, qui ne sont au fond que des concepts.
Rien n'est incompatible, mais dans la recherche du vrai, les croyances ne sont plus nécessaires et peuvent constituer des obstacles.
il n'est pas question ici de mort de l'égo , mais de le voir pour ce qu'il est; un objet, une ombre dansant dans la Conscience.
Inutile de renaitre ou que ce soit, nous voyons que la Conscience est ce que nous sommes, et n'avons jamais céssé d'etre.
Libre de l'illusion et de la soufrance, notre vie devient célébration de Cela.
Cordialement
Gojo