vendredi 25 juillet 2014

Le flot du Tao .



Dans la spiritualité liée a la non-dualité, on entend souvent répéter cette phrase: "il n'y a rien a faire".
Mais comprendre qu'il n'y a rien a faire, ne signifie pas qu'on ne doive ni ne puisse rien faire.
En fait on devrait dire :
" Faites ce que vous voulez, vous êtes la liberté même.
Comprenez simplement qu'il n'est pas d'agissant, c'est a dire pas d'entité individuelle agissante."
Vérifiez cela pendant la méditation.
Voyez par exemple que les pensées apparaissent, mais pouvez vous trouver un penseur?
L'évidence nous traverse :
les pensées s'élevent en nous, spontanément, sans penseur, sans controleur.
Le controleur ou le penseur n'étant eux même que des pensées, surgissant spontanément.
La suite peut paraitre encore plus difficile a entendre.
Pas de penseur, nous le pressentons bien, signifie également pas d'acteur.
Car ce qui pense, ce qui sent et ce qui agit, est forcément la même chose (ou la même non-chose).
Autrement dit, ce que nous sommes, le vrai Je, ou le Soi, est un.
Alors qui peut encore prétendre maitriser ses pensées ou controler sa vie, s'il n'est aucune entité individuelle personnelle pour le faire ?
Lorsque tout cela se révèle en nous, dans la clarté, l'évidence fulgure.
Il n'y a pas de je, de moi, aux commandes d'une vie qui serait personnelle.
Nous sommes vécus et la vie est un flot dont nous faisons parti.
Une fois cela réalisé, tout devient beaucoup plus facile et harmonieux.
Les anciens chinois appelaient ce flot le Tao .

2 commentaires:

Anonyme a dit…

touchée par la clarté de ces propos , il me vient de dire "je me rends" , ce matin .
Merci donc.
Denise

Anonyme a dit…

Touchée par ces lignes ce matin !
Un moment de clarté.
Merci!
Denise