mardi 26 août 2014

La rentrée .



Précoce cet année, l'automne semble s'approcher déja.
La lumière change, il fait frais le matin, les jours raccourcissent.
La retraite d'été c'est terminée dans la joie.
Parfois, nous sommes un peu attristés qu'elle s'achève.
Pour beaucoup, cela signifie la rentrée, avec son cortège d'obligations et de contraintes.
La joie de la Présence ne dépend de rien d'autre que de la Présence elle même.
Elle existait avant le déploiement des circonstances, favorables, ou parfois défavorables de notre vie.
Elle existera après, et elle existe pendant, parfois presque imperceptible, toujours subtile.
L'essentiel, est d'apprendre a laisser notre coeur ouvert a la Présence, de savoir la retrouver, aussi bien dans la tranquillité de la méditation, que dans l'action la plus intense.
Alors la joie douce, la paix heureuse, le contentement nous enveloppent, comme le parfum de la Présence elle même.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

En d'autres termes : tout passe, tout lasse, sauf.......la présence.

Denise

le moine GOJO a dit…

Je dirais même plus:
Tout passe, tout lasse,
et tout casse.....
Sauf la Présence, of course....

Anonyme a dit…

Un coup de marteau ce "tout casse"!

Et pourtant, en ce petit matin blème de rentrée des classes,je me demande :
-quelle est cette partie en moi,crédule et naïve,qui n'assume pas, qui ne voit pas, qui ne peut pas voir l'évidence de la PRECARITE de ce flot d'évènements que nous appelons LA VIE?

:(