mercredi 12 juillet 2017

Une bonne bastonnade .

 
 
Question :
Vos textes relèvent de la bétise  et de l'ignorance. Un chat est un chat, un arbre est un arbre, voila tout !! Si le vieux maitre Nan Shan vous avait rencontré, il vous aurait mis une bonne bastonnade pour vous remettre les idées en place....
 
Réponse :
Laissons, si vous le voulez, bien Nan Shan de coté, ainsi que toute prétention à savoir ce qu'il aurait pensé, dit ou fait.
Il est trop facile de fantasmer sur le comportement des anciens, désormais décédés, à l'aulne de notre propre ignorance.
Un chat est un chat, un arbre est un arbre; mais de quel chat ou de quel arbre parlons nous?
Plusieurs personnes, nous le savons bien, regardant le même arbre ou le même chat, verront chacune le leur, autrement dit, leur propre perception subjective du même objet.
Et que dire de l'araignée au plafond ou de la mouche sur le carreau?
Pour elles, que sont un arbre ou un chat?
Ainsi, dire qu'un chat est un chat ou un arbre un arbre n'a pas grand sens.
Chacun en ayant sa propre perception et sa propre compréhension.
Mais il y a plus.
Le chat existe par la Conscience qui le perçoit.
La Conscience est libre, du fait qu'il y ait ou non un chat.
Mais le chat, autrement dit l'objet perçu, dépend lui de la Conscience pour être.
Ainsi, la perception d'un objet, comme une tasse ou un arbre, comprend en elle même deux aspects.
L'objet lui même, nous l'avons vu précédemment, et la Conscience qui le perçoit.
Le chat ou l'arbre, ne sont jamais séparés de la Conscience.
C'est à cause de ce fait, que les objets possèdent la remarquable capacité, de nous révéler la Conscience en laquelle ils apparaissent.
En conclusion, un arbre est un arbre, un chat est un chat, mais méfions nous des raccourcis faciles et des poncifs faussement Zen.

Aucun commentaire: