mardi 28 août 2012

Mémoire et souffrance .

Question :
Je me demande si ce n'est pas la mémoire qui maintient la souffrance ?
Réponse :
Voici une question très pertinente.
Voyez qu'en fait, vous etes le passé, autrement dit, vous n'etes que mémoires, et donc croyances.
Tant que nous sommes attachés et indentifiés a la notion d'etre une personne, c'est a dire un "je" séparé, il en serra ainsi.
Ce je se nourrit de ses attachements  psychologiques, affectifs, religieux, culturels et autres.
Comme il s'en nourrit, il ne peut rien laisser passer, et recrée constamment les memes systèmes sous des formes parfois un peu différentes.
Voyez que le passé n'est qu'une pensée qui maintient le je, la personne.
Voyez qu'entretenir ce passé vous conduit a vous ressentir toujours séparé.
Le point important, est de réaliser que la mémoire n'est qu'une pensée au présent, qui apparait en vous pour se libérer.
Accueillez la totalement, a travers  les pensées, mais aussi a travers le corps, sensoriellement, souvent sous forme de tensions.
Dans cet accueil inconditionnel, sans choix, sans intention, la mémoire peut alors se libérer et la souffrance vous quitter.
Apprenez alors a rester ainsi, l'esprit neuf, libre du passé.
Ne retournez pas aux anciens schémas.
Tout ceci est a expérimenter d'instant en instant, dans la vie quotidienne.

dimanche 19 août 2012

Méditation et non-dualité . Retraite d'été en Provence, du 22 au 26 aout 2012.

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Retraite d'été en Provence dans le Luberon
Du mercredi 22 au dimanche 26 aout 2012.

La retraite d'été est l'opportunité , dans un cadre privilégié, pour tous ceux qui le souhaite, de découvrir, réaliser; approfondir la Présence au coeur de notre vie.


Au programme:
méditation, dialogues, approche corporelle et......

Pour tout renseignements concernant cette retraite et celles a venir
écrire:  lemoinegojo@gmail.com

A bientot.

vendredi 10 août 2012

Une bonne et une mauvaise nouvelle .

Question :
Je me sent dans une impasse; je réalise que je ne peux rien atteindre; rien saisir a propos de l'éveil. Mes pensées reviennent sans cesse, comme si je refusais de les laisser passer. Je me sent seule et en colère. Pouvez vous m'aider?

Réponse:
Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle.
Commençons par la mauvaise :
En tant que personne, vous ne pouvez rien faire. Vous n'avez aucune liberté .
Nous sommes totalement le jouet des conditionnements. Nous pouvons chercher, et chercher encore, nous ne trouverons jamais.
Comme vous le dites, nous ne pouvons rien atteindre, rien saisir, rien controler.
Nous ne pouvons meme pas laisser passer les pensées, car les pensées sont la personne elle meme.

Maintenant , la bonne nouvelle :
Nous ne sommes pas une personne!
La personne existe, bien sure, elle est un amalgame de pensées (le mental), et de sensations (le corps). Tout cela est percu en nous, au sein meme de la Conscience qui le percoit.
La personne se nourrit de toutes ces pensées et de ces tensions, jamais elle ne les laissera réellement passer. Le "je" est totalement impuissant.

La première chose consiste donc a voir ce que nous ne sommes pas, a savoir un objet, le corps, les pensées, une chose.
La deuxième est de reconnaitre ce que nous sommes, a savoir la Conscience immuable qui accueille toutes choses.
En fait, c'est la Conscience qui se reconnait elle meme.

Enfin, une fois reconnu ce que nous ne sommes pas, et établit dans ce que nous sommes, que ce soit les pensées, les tensions, ou autre, nous pouvons les aimer; et c'est le plus sure moyen pour qu'elles se libèrent en retournant a leur source.

Comprendre tout cela intellectuellement est précieux, mais rien ne remplace la véritable rencontre avec un maitre, un instructeur, ou un ami spirituel.

vendredi 3 août 2012

La Conscience est Amour.

La Conscience est Amour !
Qu'est ce que cela signifie?
La Conscience est ce qui accueille toutes choses, absolument, inconditionnellement, le "bon", comme le "mauvais".
Elle est aussi ce qui transforme et libère toutes choses.
Chaque chose ainsi accueillie, transformée, et libérée par la Conscience, au sein de la Conscience; devient, est, la Conscience elle meme.
Ainsi la voie de la Connaissance, de la Conscience, et la voie de l'Amour, se rejoignent elles.

Parfois, vous pouvez observer comment toutes choses apparaissent, se déploient et se libèrent dans la Conscience.
Parfois, vous pouvez juste aimer toutes choses.
Dans ce cas, votre amour s'adresse a la Conscience avant tout.
En elle, par elle, tout se transforme, et devient l'Amour.
Alors, le monde cesse d'etre un enfer de larmes et de souffrances, pour devenir magique; un reflet de Cela.