dimanche 18 août 2013

Participer a une retraite ou a une rencontre .


La retraite d'été commencera dans quelques jours.
Elle est l'occasion de découvrir et d'approfondir la Présence.
Tout, a chaque instant, participe de cette découverte, et les petits inconvénients inévitables,par exemple parfois liés au groupe, également.
Tous ceux qui participent a ces rencontres, savent combien il est précieux de se réunir ainsi pour célébrer l'essentiel.
La joie est le parfum de nos réunions, elle se découvre, doucement, et imprègne toutes choses.
Nous sommes désolés faute de place, de n'avoir pu accueillir cet été toutes les demandes d'inscriptions, mais il y aura d'autres occasions des la rentrée.
Vous pouvez aussi envisager d'organiser chez vous ce genre de rencontre, avec quelques ami(e)s
interessé(e)s par la spiritualité.
Dans ce cas, veuillez nous contacter pour envisager cela.
Participer a un stage ou a une rencontre, signifie aussi réaliser que rien n'est séparé.
Cela permet d'intégrer toutes choses a la Voie.
Grandes ou petites, rien n'est laissé de coté.
Abandonner notre tendance a toujours vouloir choisir est important.
Lorsque j'étais avec mon maitre, j'avais compris cela.
Je participais , bien sûre, aux méditations formelles, aux dialogues....Mais je trainais toujours après les séances, au cas ou l'opportunité d'aller prendre un verre, ou diner dans un restaurant se présente.
Parfois, il sagissait juste d'aider a préparer une salle pour la rencontre suivante, ou a ne rien faire de particulier.
C'est ainsi qu'au cours de ces années, se dévoilerent, imprévisibles, des instants de grace ou de compréhension, lors de moments informels, autours d'un café, dans un bistrot....

Lors de nos rencontres, il est laissé une grande liberté a chacun.
Certains, parfois choisissent de ne pas venir méditer, ou de ne pas déjeuner avec les autres.
Cela est surement une erreur.
Considérez plutot qu'une rencontre, ou qu'une retraite est un tout, et que la Voie inclut chaque instant, même les plus insignifiants, en apparence.

A bientot.

Aucun commentaire: