vendredi 14 mars 2014

La transmission .



Un article récemment vu sur le net a propos de la transmission spirituelle s'intitulait :
"la transmission de la chose" .
Voila bien ici involontairement soulignée, l'erreur si souvent faite a ce propos.
L'éveil, la Voie, la Conscience, n'est pas une chose !
Trop souvent de nombreux écrits se complaisent a confondre les circonstances phénoménales de l'éveil avec la compréhension elle même.
La conséquence en est que très vite la moindre petite perturbation psycho-somatique est assimiliée a une réalisation spirituelle.
Sur la Voie, le disciple découvre qu'il n'est pas un objet, une personne, mais la Présence-Consciente, au sein de laquelle le jeu de la vie se déploie .
Le maitre partage la même compréhension.
Que pourrait il bien y avoir encore a transmettre d'essentiel?
Lorsque le maitre réalise qu'il n'a rien a offrir.
Lorsque le disciple réalise qu'il n'y a rien a prendre.
Lorsque maitre et disciple voient clairement qu'il n'est qu'une Conscience, qu'il n'est personne pour transmettre ou recevoir quoi que ce soit, que la Présence de l'un, est la Présence de l'autre,
alors , toute dualité s'évanouit.
Le disciple devient le maitre, le maitre devient le disciple, seul fleurit l'amour, la joie en est le parfum.
Jean Klein appelait cela: "la transmission de la flamme."
Le reste n'est que gadget.

Aucun commentaire: