vendredi 12 septembre 2014

Investigation matinale .



Le matin au réveil, encore au lit, sentez que vous êtes Conscience.
Il y a Conscience, Présence, clarté, au sein de laquelle, doucement, apparaissent des pensées, des sensations, puis des perceptions.
Ces pensées, sensations, perceptions, semblent comme flotter en vous.
Elles recréent doucement le monde connu et si vous n'y prenez pas garde, vont vous y enfermer.
Restez ainsi, comme baigné dans la Présence; puis asseyez vous.
Posez vous la question :
"Suis je ce corps?"
Voyez que l'expérience du corps, est celle de sensations allant et venant dans l'espace de la Présence-Consciente.
Continuez cette investigation comme un jeu :
"Suis je un homme, une femme?"
Voyez que les réponses seront liées a des pensées, apparaissant dans la Présence.
Vous pouvez poursuivre avec toutes sortes de questions:
"Suis je un père, un ouvrier, un patron, un être humain ?"
"Quel age ais je?"
Dans l'instant, toutes les réponses ne seront fondées que sur des pensées ou des sensations.
Voyez que tout ce a quoi vous pouvez décider de croire, n'est fondé que sur des perceptions, sensations, pensées, flottant dans la Présence.
Nottez que la Présence-Consciente est comme l'arrière plan constant de toutes ces expériences.
Mieux, elle en est leur substance.
Restez accordé a la Présence, et posez la question :
"Suis je un être séparé?"
Si je constate qu'avant même d'être un objet, un corps une pensée, je suis la Présence-Consciente, cette Conscience est elle séparée?
Qu'elle preuve en ais je?
Découvrez que toutes les éventuelles preuves trouvées, elles aussi, naissent, se déploient et disparaissent, au sein de la Présence.
Sans doute est il temps de vous lever et de vaquer a vos occupations, diverses et variées.
N'apparaissent elles pas aussi au sein de la même Présence, ce que vous êtes?
Laissez la vie continuer a se déployer ainsi.
Soyez et restez sciemment ce que vous êtes.
Savourez en le parfum.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

A vous lire, cela paraît tellement simple .
L'évidence même !
Mais ce matin , ces mots semblent faire leur chemin...
Les choses, évènements , pensées, sensations apparaissent et disparaissent comme le monsieur là, dans la rue.
Et comme la dame aussi .
Une vague de feuilles d'automne.
Penser: "c'est l'automne..."
S'asseoir pour écrire .
Tourner la tête à droite.
Rester immobile subitement .
Ecrire.
Douter.
Penser au planning de la journée.
Penser:" tiens je suis moins agrippée à la croyance que je suis quelqu'un!"
La douceur de l'air.
La voiture, bruit de moteur.
Penser "c'est moins agréable que le bruit du vent".
La douceur.
Merci à vous .
Esined

le moine GOJO a dit…

Seuls les poètes et les sages savent voir au dela des mots et des formes.