dimanche 9 novembre 2014

La méditation de pleine Conscience (mindfulness) .



Question :
Que pensez vous de la méditation dite de pleine Conscience, qui se répend de plus en plus ?

Réponse :
A ce propos, plusieurs points sont importants a souligner, sans lesquels cette méditation ne ferait que renforcer l'illusion d'être une personne séparée.
1: La méditation de pleine Conscience utilise, sciemment ou non, une loie fondamentale disant implicitement que les objets apparaissant au sein de la Conscience, ont aussi le pouvoir de la révèler, lorsqu'ils sont percus dans une attitude claire et ouverte.
Cette révèlation de la Conscience est percue comme bien être, paix, joie, et cela fait le succès de cette méditation.

2: Lorsqu'on parle de pleine Conscience, on sous entend parfois, pleine Conscience des objets, mettant ainsi l'accent sur les choses.
Cela est une erreur.
Lorsque l'on considère par exemple, la pleine Conscience de la respiration, ou de l'acte de manger, l'essentiel, n'est pas dans la respiration ou dans l'action de manger, mais dans la Conscience elle même.

3: Au début, il est intéressant d'être simplement conscient des choses qui apparaissent, dans une ouverture naturelle, sans exercer aucune focalisation.
Ensuite, se révèle la Conscience au sein de laquelle sont percus les objets.
Il est important alors, de réaliser que la Conscience n'est pas elle même un objet, mais également est totalement libre des différents objets et perceptions apparaissant en elle.
Par la suite, de plus en plus, la Présence-Consciente, se révèle a nous, avec ou sans objet.
Enfin, il n'est plus nécessaire de passer par les objets et nous nous établissons directement en tant que Conscience, ce que nous sommes.

4: Quoi que nous fassions, la sensation de le faire ou de le pratiquer, aura tendance a renforcer le sentiment d'être une personne, un pratiquant par exemple.
Aussi est il essentiel dès le début, de voir clairement que les choses se font, simplement, naturellement, dans une absence de personnage pour les faire.
La personne, corps-mental, lorsqu'elle apparait, faisant elle même partie du paysage se déployant au sein de la Présence-Consciente.
Voir cela, demande souvent l'aide d'un maitre ou d'un ami spirituel.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Je me situe tour à tour à tous les chapîtres décrits ici!

Je suis une perfectionniste des méthodes (c'est le 1 en ennéagramme), et chaque prise de conscience devient à un moment "la méthode" .
Même la plus large des compréhensions !

Au secours ! HELP-MERCI !

Denise

le moine GOJO a dit…

L'attachement aux méthodes est une facon de se rassurer tout en maintenant la personne.
Il ne sagit pas ici de méthode, mais simplement de la description des choses et de leur déploiement naturel sous fond de détente joyeuse.

Gabriel Martinez a dit…

Bonjour,
lorsque vous dites " corps-mental "
est ce qu'il s'agit de placer sa conscience sur le plan mental et combien d'entre nous y parviennent ?