lundi 24 novembre 2014

Un dialogue sur la Conscience, l'extase, la dépression, et la liberté.



Question :
Ce matin, après la méditation, je me sent dans un incroyable état; un mélange de légèreté, de paix, et d'extase.

Réponse:
Ne vous inquiétez pas, ca va passer.

Question :
Mais je ne veux pas que ca passe!

Réponse :
Alors raison de plus, ca va passer encore plus rapidement que prévu.

Question :
???

QUELQUES JOURS PLUS TARD.

Question :
Au secours ! Ce jour, tout semble s'être refermé sur moi. Je sent une angoisse terrible qui m'assaille.

Réponse :
Ne vous inquiétez pas, ca va passer.

Question :
??? Vous répétez toujours la même chose a tout le monde?

Réponse:
Oui, tout le monde est pareil, a des degrés divers, traversé d'états, agréables ou désagréables, qui ne font de toutes facons que passer.
Evidemement, chacun voudrait retenir les moments agréables et vite se débarasser des autres.

Question :
Evidement, que faire d'autre?

Réponse:
Cesser de mettre l'accent sur les états.

Question :
Sur quoi alors?

Réponse :
Sur rien.

Question :
Comment ca?

Réponse :
Une fois réalisé que tous ces états sont passants, l'exitation névrotique s'appaise; tout devient plus fluide.

Question :
Et alors?

Réponse :
Lorsque naturellement nous cessons de mettre l'accent sur tel ou tel état en particulier, jusqu'a même ne plus tellement nous en soucier, se dévoile ce que nous sommes.

Question :
Et concrètement, ca donne quoi?

Réponse :
La Conscience est Ce en quoi apparaissent, vont et viennent, disparaissent, tous ces états.
Elle est Ce que vous êtes, libre de tout ce qui apparait en elle.

Question :
Et comment réaliser cela?

Réponse :
N'en faites pas un état !

Question :
Cette Conscience, finalement, ca ne serai pas quelque chose d'un peu ennuyeux?

Réponse :
La Conscience n'est pas une chose .

Question :
Mais l'ennui ?

Réponse :
Comment la liberté pourrait elle être ennuyeuse ?


Prochaines rencontres:
28, 29, 30 novembre a Paris
du 31 décembre 2014 au 4 janvier 2015: retraite d'hiver en Provence.

Aucun commentaire: