mardi 3 février 2015

Ce que nous recherchons .



Ne faites pas de la méditation un travail ni une corvée.
Suivez votre coeur.
Lorsque s'éveille en vous le désir ou l'aspiration pour la vérité, laissez le se déployer, comme il le souhaite.
Ce peut être en lisant un texte qui vous inspire, en écoutant une musique qui vous touche, en vous promenant dans la nature, ou peut être même, en restant juste sans rien faire.
Lorsque s'éléve en vous le désir de méditer, alors, suivez le sans hésitation.
Ce désir est celui du divin qui se cherche en vous.
La méditation n'est pas exclusivement réservée a l'espace protégé de votre chambre.
Laissez la vous inviter a sa convenance.
Ne cherchez pas à l'enfermer, à la poursuivre, à la retenir, ni même à la comprendre.
Simplement, avec délice, goutez son parfum.
Soyez ouvert a ce surgissement.
Lorsque vous l'avez déja ressenti, et que sans intention particulière, vous êtes simplement disponible, il ne manquera pas de se manifester a nouveau.
La Conscience, l'ultime Sujet, nous reste à jamais inconnu; mais nous pouvons laisser son parfum nous conduire à lui.
Il est la joie sans cause, la paix, le bonheur, ce que nous reherchons.

2 commentaires:

Nat a dit…

Et que faire quand un Ennui profond apparaît ? Que plus rien ne fait "vibrer" ? Quand, en dehors du travail, la solitude se fait jour et que plus aucune "activité" n'apporte de couleur, de joie, de relief ?

le moine GOJO a dit…

Bonjour
Soit nous aurons l'occasion de nous rencontrer avant.
Soit la réponse a cette question fera l'objet d'un message sur le blog prochainement.
Amicalement