mardi 11 août 2015

Plaisirs de vacances, joie de la Présence.



L'autre jour à la télévision, une émission diffusait un reportage sur les vacances rêvées de jeunes gens à Ibiza.
Plus nous sommes identifiés à la personne, plus nos sources de plaisirs sont grossières.
Finalement, on peut se demander si notre recherche du plaisir n'est pas en fait celle de l'oubli.
Oublier pour quelques instants notre condition de personne séparée et misérable, s'étourdir d'alcool, de sexe, de bruit, comme dans ce reportage.
Ces plaisirs, rapidement laissent un gout amer. L'ingrédient essentiel manquant est la joie.
Le bonheur de la Présence est subtil, simplement peut être, en regard d'une certaine grossièreté de la personne.
Au détour de la méditation, souvent, le parfum de la Présence se révèle.
Il se manifeste en tant que paix, amour, joie, douceur...
Lorsque ce bonheur apparait, sans qu'il n'ait été besoin d'aller le chercher, laissez le vous envelopper, savourez le, abandonnez vous à lui sans réserve.
Plus tard, si le désir de partir en vacances dans quelques iles ensoleillées apparait, pourquoi pas?
Il sera alors comme une célébration de la Présence.

Aucun commentaire: