mercredi 1 mars 2017

Ce que nous recherchons vraiment.

 
 
S'il vous plait, voyez qu'il n'y a personne. Juste ce qui est.
Les mots qui s'affichent sur la page ou l'écran, un bruit au loin, une sensation.
Tout cela apparait simplement, mais pas pour quelqu'un, pas pour un moi ou une personne particulière.
C'est cela en fait que nous recherchons, à travers un nombre incalculable de choses diverses et variées.
Une foule de thérapeutes, d'enseignants, de gourous, proposent de nous guérir, de nous améliorer, de nous transformer, de nous transmuter....
Mais ces propositions s'adressent toujours à quelqu'un, et partant de là, renforcent encore davantage cette sensation d'être un moi, spécial ou banal, bancal ou équilibré, matériel ou spirituel.
Tant que se maintient cette croyance-sensation d'un moi séparé, quoi que nous fassions, quelque soit l'état que nous atteignions, se maintiendra aussi, même subtilement, un sentiment de manque et d'incomplétude.
C'est pourquoi, derrière tout cela, c'est l'absence qui est recherchée.
Lorsque s'effondre la croyance d'être quelqu'un à qui les choses arrivent, cette absence se reconnait comme clarté.
Cette clarté, est simplement l'évidence de ce qui est.
Toute chose apparaissant en elle, est aussi ce qui est.
Ainsi, toute trace de séparation et de dualité s'évapore, de même pour le sentiment de manque et d'incomplétude.
Attention ! Un point doit être clairement réalisé:
 
VOIR QU'IL N'Y A PERSONNE, NE POURRA JAMAIS ETRE L'ACTION OU RESULTER DE L'EFFORT DE QUELQU'UN.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,
Lorsque la personne commence a être remise en question par la réflexion,demeurent des pensées qui abondent dans ce sens :
" je ne suis pas une personne ". Bonne chose ou encore un piège ? Car il y a une forme d'attachement à ces pensées récurrentes, et bien q'elles peuvent sembler de bonne "augure", n'y a t-il pas là l'ego qui a encore trouvé une " méthode " ?
Didier.

Anonyme a dit…

Je réalise que j'ai réagi un peu impulsivement a votre texte…A la réflexion les pensées auxquelles je fais allusion dans mon commentaire n'ont tout compte fait pas d'importance…L'intuition profonde que je ne suis pas une personne qui apparait parfois n'est pas tributaire d'un système de pensées…même si celles-ci ne manquent pas de survenir…et de donner la forte impression que c'est grâce a elles que survient cette profond intuition ??? .Je réfléchis encore trop semble t-il…et masque ainsi la Présence silencieuse…Je suis parfois très confus…
Didier.