dimanche 15 avril 2018

Nature et méditation.

 
 
Nous avons passé quelques temps sous les tropiques, au bord de l'océan.
Le matin, la mer était bleue verte à nos pieds. A l'horizon, elle se confondait avec le ciel.
Quelques nuages trainaient, paisibles, au loin.
Les grands cocotiers, se balançaient doucement dans la brise.
On entendait le chant plaintif des tourterelles.
Tout cela était un ravissement.
 
Plus tard, nous sommes rentrés, et séjournions à la campagne.
C'était le printemps, les arbres venaient juste de faire éclore leurs nouvelles feuilles, vert tendre.
La prairie était couverte d'un tapis de fleurs jaunes et blanches.
L'air était encore frais mais doux.
On entendait de nombreux oiseaux et le coucou au loin.
Tout cela aussi était un ravissement.
 
Le spectacle de la nature, quand elle n'est pas abimée par l'homme, pointe vers la beauté.
Comme il est agréable de la contempler, le corps, le cœur et l'esprit ouverts, laissant entrer toute cette beauté en nous.
Là est l'essence de la méditation.
 

Aucun commentaire: