jeudi 3 juin 2010

Haiku

Sur un ancien chemin
la lumiere de l'aube
solitude


Marcher
sur ce sentier
rien d'autre


Laissez toute chose
apparaitre librement
dans la conscience


Soir de printemps
la cloche du temple
résonne longuement


Vieux pot a encens
les volutes bleues
dans le silence


Le vieux buddha
un parfum d'encens
tranquillité


Crépuscule
marcher doucement
ne pas déranger le silence


La pleine lune
sur un arbre
c'est posée


...

6 commentaires:

Anonyme a dit…

le nez dans les violettes
le vieux caniche noir éternue
et remue la queue

Jean-Claude

le moine GOJO a dit…

Sur le mur
s'étirant au soleil
un chat sourit

Jean-philippe a dit…

les pieds poser sur le sol
un ballon jaune dans l'espace
le ciel sourit

Anonyme a dit…

les amis réunis
écoutent la parole de Monko-
parfois le cri des paons


en communion
avec le moine Gojo

Jean-Claude

Anonyme a dit…

entre deux tétées
les paroles de l'Ami
émergent du silence

Jean-Claude

Anonyme a dit…

entre deux tétées
les paroles de l'Ami
émergent du silence

Jean-Claude