mardi 15 juin 2010

Le promeneur

En ce début d'été, il est tellement agréable de se promener dans les collines apres la pluie.
Quelques gouttes encore crépitent sur les feuilles, la terre embaume de parfums, doucs,suaves,poivrés parfois. Les oiseaux gazouillent a coeur joie et au loin on entend le coucou.
Marchant doucement sur un sentier, il est bon de voir ce qui est.
Tout cela apparait en nous, a la Concience que nous sommes.
Nous ne sommes pas propriétaires de cette Concience. Elle est nous.
La personne que parfois nous croyons etre, le corps, les pensées, tout cela apparait en elle, temporairement hébergé en son sein.
Le chant du coucou dans le bois, tantot s'éloigne, tantot se rapproche.
Lui aussi pointe la Conscience en laquelle il apparait de facon si charmante et si douce.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour
Vous parlez de Conscience, de Présence,de tranquilité; mais moi je suis surtout submergée par mes pensées. Comment en sortir?
Merci. Martine