mercredi 24 novembre 2010

Ressentir le parfum du Soi.

Pendant une retraite, le but n'est pas de saisir , optenir, ni meme de comprendre quelque chose.
Le but est de ressentir un parfum.
Un parfum tendre, subtil, un parfum douc et sensuel qui nous enveloppe, qui baigne toutes choses, qui devient meme l'essence de ce que nous sommes, de notre corps, de nos pensées et du monde.
Pour découvrir Cela, il n'est pas nécessaire d'avoir compris ni de maitriser des choses compliquées.
Pour découvrir Cela, il faut désaprendre, abandonner, devenir tout petit, presque inexistant.
En meme temps, demeurer sans effort dans une totale ouverture.
Alors, dans cette tranquillité bienveillante, sans intention, ce merveilleux parfum se révelle comme le substrat de toutes choses et nous enveloppe avec une infinie tendresse.
Sans rien en connaitre, nous réalisons qu'il est le Soi, la substance meme de l'amour, de la joie sans cause, et de la paix infinie.

Pendant une retraite, nous apprenons a nous ouvrir a Cela, a nous laissez guider par Cela, a faire de Cela le coeur de notre vie et de notre journée.
Pour cela , notre personne, avec ses désirs, ses préférences, doit se faire discrete.
Nous vivons, nous participons a la retraite, nous échangeons, nous mangeons, nous vaquons a nous occupations, sans déranger Cela, au service de Cela; imprégné, immergé dans la Présence.
Inutile d'en sortir, car toute action vécue a partir de Cela en est comme transformée, purifiée et porte en elle le parfum de la joie et de l'amour.
Alors cette journée, notre vie, devient célébration de Cela, de la Conscience, de la Présence, du Soi, de la beauté,de la joie, de la paix, de l'amour....
Autant de mots pour désigner Cela.

Aucun commentaire: