dimanche 5 décembre 2010

La personne ne percoit rien.

Notez bien une chose: la personne, corps-mental, a laquelle nous sommes si souvent identifiés ne percoit rien.
Elle n'a pas ce pouvoir.
Au contraire, elle est percue, et ce qui la percoit est la Conscience.

La personne n'est que sensations (le corps) et pensées (le mental), elle est comme un flux.
Il n'est aucune entité que nous puissions trouver hors ce flux, lui meme sans substance.
Une pensée ne percoit rien, elle est juste une fonction, et elle est percue.
Il en est de meme pour le corps.
Un objet ne peut a la fois etre objet et sujet, percu et percevant.

Lorsque j'ai l'impression, par exemple, de percevoir mes pensées, ces pensées sont percus, et l'entité imaginaire supposée percevante l'est aussi.
(toujours sous forme de pensées ou de sensations diverses).

L'unique percevant de toutes choses , le sujet ultime, est la Conscience.
Et nous sommes Cela.

Aucun commentaire: