dimanche 20 janvier 2013

Ce qui dépend de nous .

Question :
Comment faire la part des choses entre ce qui m'appartient, et dépend de moi, et ce qui est issu de la Conscience ?

Réponse :
Réponse simple: tout est issu de la Conscience, rien ne m'appartient .
Pourquoi ?
Tout simplement car le moi auquel les choses pourraient appartenir, n'existe tout simplement pas.
Si nous regardons de plus près, il n'est que le corps-sensation, et le mental-pensées.
Comment quoique ce soit pourrait il appartenir a une pensée?
En fait, le moi lui même n'appartient a personne. Il apparait simplement a la Conscience, qui le percoit.
Vient alors en générale l'objection classique:
"alors , si rien n'appartient a un moi inexistant, si je tente de dérober votre portefeuille, que se passera t il ?"
Réponse:
Il se passera sans doute une certaine réaction de protection pour empécher cela.
Question :
Et bien voila ! N'est ce pas la la preuve d'un moi aux commandes qui réagit ?
Réponse:
Pas du tout.
Que se passe t il en fait ?
L'action de dérober un portefeuille est apparue ( liée probablement a l'identification a un corps-mental séparé), issue de la Conscience.
A la suite de cela, d'autres actions, toujours issues de la Conscience, visant a prévenir ou a empécher cet acte, se sont également déployées dans la Conscience .
Peut être y a t il eu des pensées, des mots, une action....
Tout cela est l'activité de la Conscience même, et plus nous le comprenons et le percevons, plus nos actions  nous apparaissent comme spontanées et adaptées a la situation.

Aucun commentaire: