mardi 18 juin 2013

La voie de la girouette .

Pour les amoureux de la Voie, deux choses sont essentielles.
Réaliser intimement le Soi, la Conscience au coeur de notre vie. Et ensuite, vivre en accord avec cette compréhension.
Aller constamment de ci de la, au grès des vents, telle une girouette qui change tout le temps d'orientation, suivre un enseignement spirituel, s'enthousiasmer pour un autre, multiplier stages, satsang, rencontres, considérer que tout est pareil parce que les mots se ressemblent, être incapable de la moindre constance dans une pratique, ne nous ménera pas bien loin.
Ce n'est pas a coup de stages, d'exotisme, de tourisme spirituel que se fait la compréhension-réalisation. C'est dans le secret paisible de notre coeur.
Plutot que de courir partout en quète de ce qui pourra rassasier notre manque, il est plus que nécessaire de s'enraciner.
Découvrir en nous l'inéffable Présence au sein de laquelle toutes ces fantaisies vont et viennent.
Laisser doucement notre vie, dans toutes ses particularités, s'enraciner dans les profondeurs du Soi.
C'est ainsi que la paix se dévoile et que la joie sans cause apparait.
Lorsque la Conscience se révele comme étant l'essence même de ce que nous sommes, le quotidien s'éclaire d'un nouveau sens, véritablement spirituel.
La fascination pour les nouveaux gourous  auto-proclamés, et auto-révélés nous quitte, le besoin de multiplier les stages disparait.
Peut être aurons nous simplement envie de nous assoir ensembles avec notre Maitre ou quelques amis, sans recherche particulière; juste pour savourer et partager le parfum de la Présence.

1 commentaire:

le moine GOJO a dit…

Vous pouvez a nouveau si vous le souhaitez laisser des commentaires.
Merci