dimanche 2 juin 2013

Le méditant, obstacle a la méditation .

Il a été dit fort justement que le plus grand obstacle a la méditation était la pensée; "je médite".
Le je, c'est a dire la personne, ou l'égo, a en effet tôt fait de récupérer cette nouvelle fantaisie, et de créer un "méditant"; c'est a dire un nouveau personnage, dont il se nourrira pour se maintenir.

Que serai une méditation sans "je", sans méditant?
Simplement, laissez toutes choses libres, d'apparaitre, de disparaitre.
N'exercez aucun contrôle.
Voyez les perceptions diverses, les sensations, les pensées, qui vont et viennent.
Percevez cette subtile sensation de "je".
Elle s'exprime dans l'idée: "c'est moi qui le fait", "qui percoit", "qui décide", "qui contrôle"...
Voyez ce qu'est ce "je".
N'est il pas précisément une pensée, la pensée "moi", mais aussi un ensemble subtil de sensations et de tensions?
Réalisez qu'une pensée ou une sensation, sont tout simplement des choses percues, et jamais ne peuvent être le vrai "je", ou ce qui percoit , le sujet.
Comprenant cela, que faisons nous?
Rien.....
Toute tentative pour faire, ne serai a nouveau que la récupération de cette compréhension par le faux je.
Acceptez simplement cette sensation du je qui se produit, tout en réalisant qu'il n'est justement pas le vrai je.
Ne luttez pas contre lui, laissez le se déployer pour ce qu'il est, pensée et tension.
Tout cela apparait dans la Conscience , pour vous quitter, pour se libérer....
Surtout, ne cherchez pas a le faire!!

Aucun commentaire: