vendredi 28 juin 2013

Les relations .

Question :
A force de dire qu'il n'y a personne, ne risque t on pas de ne plus rien avoir a partager au plan de la relation?

Réponse :
Tout dabord, il n'a jamais été question de passer son temps a dire qu'il n'y avait personne.
Le point important, n'est pas de répéter un discours plus ou moins bien assimilé, mais de comprendre ce qui est vrai.
Comment la réalisation du vrai pourrait elle nuire en quoi que ce soit a nôtre vie ou a nos relations ?
Voyez plutot que les problèmes naissent tous de notre incompréhension, de nos illusions, et de nos attachements.
Lorsque vous regardez de tres près ce que vous êtes et ce qu'est la vie, vous constatez avec surprise que le personnage auquel vous étiez si fortement attaché, n'est en fait qu'un élément d'un paysage plus vaste qui se produit.
Ce personnage se produit, la vie se produit, la tristesse, la joie, la colère, le voisin, notre enfant, le match de foot, les guerres, les actes de compassion, se produisent.
Tout cela apparait en nous, se déploie, nous quitte....
Tout cela est accueilli inconditionnellement, lorsque nous constatons que notre petit personnage n'est pas ce qui accueille, mais fait parti de ce formidable maelstrom qui se produit.
Lorsque nous contemplons cela, il y a la joie, la joie de l'unité et de la différence, il y a le partage véritable, il y a l'ouverture.
Lorsque nous nous refermons sur une personne, pourtant imaginaire, s'identifiant a un objet, qui souhaite entrer en relation avec d'autres objets, ses semblables ou le monde, il y a la peur, le conflit, la guerre.

Voyez clairement que la vraie relation et l'authentique partage viennent de ce qui fonde profondément notre unité avec toutes choses.
Ouvrez vous a Cela.
La vie devient alors célébration.

vendredi 21 juin 2013

Rencontre a la Ciotat, samedi 29 et dimanche 30 juin 2013 .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Rencontre a la Ciotat :
Samedi 29 et dimanche 30 juin 2013 .

Horaires :
samedi : 18h30--20h30
dimanche : 10h--12h30, 15h--17h30 .

Au programme:
Méditation, dialogues, approche corporelle .


Le lieu :
Dojo Zen de la Ciotat, 658 avenue Emile Ripert, la Ciotat.


Renseignements , inscriptions :
par mail, écrire : gaia.tara@gmail.fr
par tel ou sms : Yvanna : 06 87 52 00 43


Rencontre a suivre:
Retraite d'été en Provence dans le Luberon
du 21 au 25 aout 2013.
(voir info dans les messages précédents).




mardi 18 juin 2013

La voie de la girouette .

Pour les amoureux de la Voie, deux choses sont essentielles.
Réaliser intimement le Soi, la Conscience au coeur de notre vie. Et ensuite, vivre en accord avec cette compréhension.
Aller constamment de ci de la, au grès des vents, telle une girouette qui change tout le temps d'orientation, suivre un enseignement spirituel, s'enthousiasmer pour un autre, multiplier stages, satsang, rencontres, considérer que tout est pareil parce que les mots se ressemblent, être incapable de la moindre constance dans une pratique, ne nous ménera pas bien loin.
Ce n'est pas a coup de stages, d'exotisme, de tourisme spirituel que se fait la compréhension-réalisation. C'est dans le secret paisible de notre coeur.
Plutot que de courir partout en quète de ce qui pourra rassasier notre manque, il est plus que nécessaire de s'enraciner.
Découvrir en nous l'inéffable Présence au sein de laquelle toutes ces fantaisies vont et viennent.
Laisser doucement notre vie, dans toutes ses particularités, s'enraciner dans les profondeurs du Soi.
C'est ainsi que la paix se dévoile et que la joie sans cause apparait.
Lorsque la Conscience se révele comme étant l'essence même de ce que nous sommes, le quotidien s'éclaire d'un nouveau sens, véritablement spirituel.
La fascination pour les nouveaux gourous  auto-proclamés, et auto-révélés nous quitte, le besoin de multiplier les stages disparait.
Peut être aurons nous simplement envie de nous assoir ensembles avec notre Maitre ou quelques amis, sans recherche particulière; juste pour savourer et partager le parfum de la Présence.

samedi 15 juin 2013

Rencontre a Paris , samedi 22 et dimanche 23 juin 2013 .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Rencontre a Paris , samedi 22 et dimanche 23 juin 2013.

La rencontre commence le samedi 22 a 19h et se poursuit le dimanche toute la journée.

le lieu : a Paris dans le 13em

Au programme:
méditation, dialogues, approche corporelle.

Renseignements, inscriptions,
écrire : michele.muller8@free.fr


Prochaine rencontre a suivre :
29 et 30 juin a la Ciotat.

dimanche 9 juin 2013

Eclairages sur la Conscience.

Question :
Qu'est ce que la Conscience ?
Quel est le rapport entre moi, "B", et la Conscience?
La Conscience est elle limité, et quelle est la raison d'être de toutes ces limites que je percois?
Qu'en est il du sommeil?
La personne peut chercher la vérité, mais pourrait elle ne jamais la trouver?
Merci de votre éclairage.
B.

Réponse:
Bien que rien ne puisse remplacer une vraie rencontre, je vais essayer ici de répondre un peu, pas a pas aux questions que vous soulevez.

La Conscience, est ce qui lit ces mots en ce moment. C'est a dire Ce qui les percoit.
Elles est le Sujet ultime.
Ce qui lit ces mots, maintenant, ce qui les percoit, ce n'est pas vous "B", car "B", corps-mental, fait partie de ce qui est percu.
Ce qui percoit ces mots en cet instant sur votre écran, et ce qui percoit aussi la personne que vous croyez être et que vous appellez "B", est la Conscience.

Des objets de toutes sortes sont percus au sein de la Conscience.
Ces objets sont toujours limités, impermanents et mortels; mais cela ne signifie en aucun cas, que la Conscience, qui les percoit, soit elle même limitée , impermanente et mortelle.
La personne limitée apparait a la Conscience, mais ne la limite pas.

Toutes ces limites que nous percevons, sont en quelques sorte source de souffrance.
Leur raison d'être est de nous inciter a nous tourner vers le sans limite, la liberté, le bonheur...

Pendant le sommeil profond, tous les objets nous quittent, la Conscience repose en elle même.

La personne limitée, jamais ne parviendra a réaliser le Soi, la Vérité, mais notre recherche spirituelle est en fait celle de la Vérité qui se cherche en nous...
Faites lui confiance, a chaque fois qu'elle se manifeste a vous, abandonnez vous a elle sans réserve.....


DERNIERE MINUTE :
Deux rencontres seront prochainement organisées autours de la non-dualité:
les 22 et 23 juin a Paris
les 29 et 30 juin a la Ciotat
Les informations concernant ces rencontres figureront bientot sur le blog.

dimanche 2 juin 2013

Le méditant, obstacle a la méditation .

Il a été dit fort justement que le plus grand obstacle a la méditation était la pensée; "je médite".
Le je, c'est a dire la personne, ou l'égo, a en effet tôt fait de récupérer cette nouvelle fantaisie, et de créer un "méditant"; c'est a dire un nouveau personnage, dont il se nourrira pour se maintenir.

Que serai une méditation sans "je", sans méditant?
Simplement, laissez toutes choses libres, d'apparaitre, de disparaitre.
N'exercez aucun contrôle.
Voyez les perceptions diverses, les sensations, les pensées, qui vont et viennent.
Percevez cette subtile sensation de "je".
Elle s'exprime dans l'idée: "c'est moi qui le fait", "qui percoit", "qui décide", "qui contrôle"...
Voyez ce qu'est ce "je".
N'est il pas précisément une pensée, la pensée "moi", mais aussi un ensemble subtil de sensations et de tensions?
Réalisez qu'une pensée ou une sensation, sont tout simplement des choses percues, et jamais ne peuvent être le vrai "je", ou ce qui percoit , le sujet.
Comprenant cela, que faisons nous?
Rien.....
Toute tentative pour faire, ne serai a nouveau que la récupération de cette compréhension par le faux je.
Acceptez simplement cette sensation du je qui se produit, tout en réalisant qu'il n'est justement pas le vrai je.
Ne luttez pas contre lui, laissez le se déployer pour ce qu'il est, pensée et tension.
Tout cela apparait dans la Conscience , pour vous quitter, pour se libérer....
Surtout, ne cherchez pas a le faire!!